Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Virginia Woolf)’

Sentir pleinement (Virginia Woolf)

Posted by arbrealettres sur 27 février 2019


 


 

Van Gogh s Chair. 1888-1889 jpg

Au niveau de l’expérience ordinaire,
sentir pleinement que ceci est une chaise,
que ceci est une table
mais en même temps,
que c’est un miracle, une extase.

(Virginia Woolf)

Illustration: Vincent Van Gogh

 

http://images.google.fr/search?hl=fr&site=imghp&tbm=isch&source=hp&biw=1600&bih=745&q=van+gogh&oq=van+gogh&gs_l=img.3..0l10.2049.3798.0.4085.8.5.0.3.3.0.137.523.1j4.5.0…0.0…1ac.1.9.img.b6tirPGrF44

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Etrange amalgame (Virginia Woolf)

Posted by arbrealettres sur 24 juin 2018


 


 

Zdzislaw Beksinski 23_beksinski

Etrange amalgame de rêve et de réalité,
ce mariage éternel du granit et de l’arc-en-ciel.

(Virginia Woolf)

Illustration: Zdzislaw Beksinski

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Avec une intensité soudaine (Virginia Woolf)

Posted by arbrealettres sur 24 juin 2018


 


 

la-femme-peintre

Avec une intensité soudaine,
comme si l’espace d’une seconde,
elle l’eût vu net,
elle mena une ligne,
là, au centre.
Tout était fini.
Oui, songea-t-elle, reposant son pinceau,
au comble de l’épuisement,
j’ai eu ma vision.

(Virginia Woolf)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il n’y a que de petits miracles quotidiens (Virginia Woolf)

Posted by arbrealettres sur 24 juin 2018


 


 

Il n’y a que de petits miracles quotidiens,
des illuminations,
des allumettes allumées subitement
dans l’obscurité

(Virginia Woolf)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

Ce dont Lily voulait se saisir (Virginia Woolf)

Posted by arbrealettres sur 24 juin 2018


 


 

Artemisia Gentileschi_autoritratto_1638_-_1639

Ce dont Lily voulait se saisir
était cette irritation même des nerfs,
la chose elle-même
avant qu’elle ne se transforme en autre chose.
Obtenir cela et recommencer;
obtenir cela et recommencer, dit-elle
désespérément,
se projetant fermement contre son chevalet

(Virginia Woolf)

Illustration: Artemisia Gentileschi

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comment décrire le monde (Virginia Woolf)

Posted by arbrealettres sur 24 juin 2018



OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Comment décrire le monde que l’on voit
sans un soi ?
Il n’y a pas de mots

(Virginia Woolf)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

En dessous, c’est tout sombre (Virginia Woolf)

Posted by arbrealettres sur 24 juin 2018



 

Clara Lieu ukrl

En dessous, c’est tout sombre…
Mais de temps à autre,
nous montons à la surface
et cela constitue l’image
que les autres ont de nous.

(Virginia Woolf)

Illustration: Clara Lieu

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Je tâte mon cerveau (Virginia Woolf)

Posted by arbrealettres sur 24 juin 2018



Mario Sanchez Nevado  75,f

 

Je tâte mon cerveau, comme une poire,
pour voir s’il est mûr;
il sera délicieux en septembre.

(Virginia Woolf)

Illustration: Mario Sanchez Nevado

 

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :