Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘voici’

Mélodie (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 24 février 2018


cascade

 

Me voici
pure attente
Où es-tu
claire cascade
Il suffit
que tu viennes
Pour que soit
mélodie

(François Cheng)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

VOICI… (Sophia de Mello Breyner Andresen)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2017




    

VOICI…

Voici le pays de l’immanence sans tache
Le royaume qui te rassemble
Sous la rumeur de feuillage qui habite les dieux

***

EIS AQUÍ..

Eis aqui o país da imanência sem mácula
O reino que te reúne
Sob o rumor de folhagem que há nos deuses

(Sophia de Mello Breyner Andresen)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Silences (Michel Dugué)

Posted by arbrealettres sur 24 septembre 2017



Les voici
déposés devant moi.

Silences d’avant, d’après,
de maintenant,
lestés d’eau, de pierres.

Habitent-ils l’attente du mot ?

Mon regard en eux
danse comme poussière
dans le rais du jour.

(Michel Dugué)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le rocher parle (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 26 juin 2017



    

Le rocher parle :

Tu cherches le feu le voici

Brusque éclat au cri de phénix
Erre plus vaste que miroir brisé
Douces alors cendres sans regret
Et transparente soif sans mesure

Tu cherches la source la voici

Senteur de brume ou de tonnerre
Fouillant le corps jusqu’au vertige
Torrent de lait rompu d’extase
Jailli du fond vers nul ailleurs

Tu cherches le lieu le voici

Entre l’or de l’argile et l’ombre
Du feuillage, la lumière jouant
De l’éternel repos-envol
Fixe la sûre demeure de l’instant

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Voici venues d’ailleurs (Jean-Dominique Rey)

Posted by arbrealettres sur 7 mars 2016




Voici
venues d’ailleurs
les grandes houles
porteuses de printemps

les marches avides
des vagues
sur lesquelles viennent se briser
la mémoire sans os
et
les grands cris
d’un autre temps

Au creux
où sombre le miroir
au coeur des dunes
où s’effondre le temps –
se dressent
les cortèges
exigeant pour leur ombre
justice

Cingle vers les plages
l’écume toujours vaincue
dont le fouet
saisit les ténèbres
et meurt

Foule défaite
et sans fin
des brumes
rudoyées

(Jean-Dominique Rey)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le voici ici! (Kobayashi Issa)

Posted by arbrealettres sur 21 juin 2015



Le vent frais tourne et retourne
Et le voici ici!

(Kobayashi Issa)


Illustration

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

La voici la main (Jorge Luis Borges)

Posted by arbrealettres sur 10 février 2015



 

La voici la main
qui parfois venait glisser
sur ta chevelure.

(Jorge Luis Borges)

Illustration: Ráed Al-Rawi

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :