Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘voir’

Le cerisier derrière la maison (Morten Søndergaard)

Posted by arbrealettres sur 23 septembre 2020



    
Le cerisier
derrière la maison
est en fleurs.
Personne ne l’a vu,
mais maintenant
c’est fait.
Et voilà que
je pense
aux cerises noires
que nous avons mangées
de cet arbre
l’an passé.
Et elles me font
souhaiter
que le temps
aille plus vite,
pour que les cerises
soient bientôt mûres.
En même temps je souhaite
aussi
que le temps reste
immobile,
pour que je puisse
continuer à
regarder
les fleurs du cerisier.
Mais le cerisier
se fiche
de ces histoires.
Il se contente de rester
immobile,
comme un enfant
heureux
qui vient
juste
de prononcer
son premier
mot :
Cerise.

***

Kirsebærtræet
bag ved huset
er sprunget ud.
Ingen så det,
men nu
er det sket.
Jeg kommer
til at tænke
på de sorte kirsebær,
vi spiste
fra det træ
sidste år.
Og de far mig
til at ønske,
at tiden
gik hurtigere,
så kirsebærrene
snart blev modne.
Samtidig ønsker jeg
også,
at den skal
stå stille,
så jeg kan
blive ved
med at se
på kirsebærblomsterne.
Men kirsebœrtræet
bekymrer sig ikke,
om den slags.
Det står bare
stille,
som et lykkeligt
barn,
der lige
har sagt
sit første
ord:
Kirsebær.

(Morten Søndergaard)

 

Recueil: Trois poètes danois
Traduction: Christine Berlioz / Laila Flink Thullesen
Editions: du Murmure

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’homme cerf-volant (Marine Giangregorio)

Posted by arbrealettres sur 21 septembre 2020



Illustration
    
L’homme cerf-volant

Le regard porté par un fil
Au bout duquel dansaient
Ici et là
Les couleurs d’une liberté
Avortée de l’aube
De rêves taillés dans
Les veines de l’enfance
A le voir, avancer le pas
Chaloupé, la bouche
Engloutissant le ciel
Habité, d’une
Etrange fougue
Bousculant les passants
Car le vent, le vent
Tournait vite
On se demandait, qui
De l’homme ou du cerf-volant
Tenait l’autre
Vivant

(Marine Giangregorio)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

Recueil: numéro 87 de Traction-Brabant
Traduction:
Editions: Traction-Brabant Patrice Maltaverne

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

De fleurs d’herbes d’eau (Kokyû)

Posted by arbrealettres sur 18 septembre 2020




    
De fleurs d’herbes d’eau
est parée sa chevelure
voyez la plongeuse

(Kokyû)

 

Recueil: Friches
Traduction: René Sieffert
Editions: Verdier poche

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Je m’accroche pour voir (Hô.u)

Posted by arbrealettres sur 16 septembre 2020



Illustration   
    
Je m’accroche pour voir
là-bas les fleurs de corète
au bas des rochers

(Hô.u)

 

Recueil: Friches
Traduction: René Sieffert
Editions: Verdier poche

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Pour aller voir la neige (Yasui)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2020




Illustration: ArbreaPhotos
    
Pour aller voir la neige
impossible de savoir
le meilleur endroit

(Yasui)

 

Recueil: Friches
Traduction: René Sieffert
Editions: Verdier poche

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Sors un peu la tête (Kakei)

Posted by arbrealettres sur 11 septembre 2020



Illustration: Katsushika Hokusaï
    
Sors un peu la tête
et vois les fleurs du coteau
pêcheur de palourdes

(Kakei)

 

Recueil: Friches
Traduction: René Sieffert
Editions: Verdier poche

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Foin de rhétorique (Etsujin)

Posted by arbrealettres sur 11 septembre 2020




    
Foin de rhétorique
le spectacle vaut d’être vu
des nuages de fleurs

(Etsujin)

 

Recueil: Friches
Traduction: René Sieffert
Editions: Verdier poche

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Venir voir les fleurs (Tatsu)

Posted by arbrealettres sur 10 septembre 2020




    
Venir voir les fleurs
voilà qui vous embellit
jusqu’à votre coeur

(Tatsu)

 

Recueil: Friches
Traduction: René Sieffert
Editions: Verdier poche

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Question (Anise Koltz)

Posted by arbrealettres sur 10 septembre 2020



cheval sous un pommier f9

Question

Les gens qui peuplent mes rêves
d’où viennent-ils
et le cheval aveugle
sous le pommier
auquel je donne le pain de la charité

si ses yeux voyaient
qui me reconnaîtrait
au bruit de mes pas

(Anise Koltz)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pourquoi ne voit-on jamais Dieu ? (Christiane Singer)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2020




    
« Pourquoi ne voit-on jamais Dieu ? »
me demande un petit garçon du village.

Ma perplexité lui permet d’enchaîner sur la meilleure des réponses :
une autre question
« est-il aussi timide que les renards ? »

(Christiane Singer)

 

Recueil: Où cours-tu ? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi ?
Traduction:
Editions: LE LIVRE DE POCHE

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :