Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘volte-face’

Où cours-tu ? (Christiane Singer)

Posted by arbrealettres sur 21 juin 2018



Illustration: Nathan Oliveira 
    
Il est difficile au milieu du brouhaha de notre civilisation
qui a le vide et le silence en horreur
d’entendre la petite phrase qui, à elle seule,
peut faire basculer une vie :
«Où cours-tu ?»

Il y a des fuites qui sauvent la vie :
devant un serpent, un tigre, un meurtrier.
Il en est qui la coûtent :
la fuite devant soi-même.
Et la fuite de ce siècle devant lui-même
est celle de chacun de nous.

«Où cours-tu ?»
Si au contraire nous faisions halte – ou volte-face –,
alors se révélerait l’inattendu :
ce que depuis toujours nous recherchons dehors
veut naître en nous.

(Christiane Singer)

 

Recueil: Où cours-tu ? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi ?
Traduction:
Editions: Le livre de poche

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans le Vide (Jack Kerouac)

Posted by arbrealettres sur 26 mars 2018



Il n’y a pas d’essentiel
volte-face
Dans le Vide

***

There is no deep
turning-about
In the Void

(Jack Kerouac)


Illustration: René Magritte

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Laisse laisse se taire (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2018




    
laisse
laisse se taire
la mélodie trop claire de tes jambes
étends-toi le mouvement terrestre
ivre à force de veiller
t’accueille au creux de sa paume
la mer hisse les fanions des nuages
et ta nudité t’abrite
de tout ce qui n’est pas nu
humons dans la coupe du soir
le balbutiement des parfums

soudain nous apprenons que dans les feux de brousse
avec les mêmes yeux traqués
fuient les plus forts comme les plus craintifs
réconciliés par l’issue qui les happe
courant dansant galopant
devant le cheval aux sabots de cendre
dont ils ne voient qu’il les encercle
que dans leur folle volte-face

même endormis seuls dans ces lits trop vastes
ou dans l’eau murmurante toujours de l’étreinte
nous dérivons ainsi nativement
naufragés
sans pouvoir retrouver le nom
de l’orage
qui va plus vite

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Charger (Jean-Marie Barnaud)

Posted by arbrealettres sur 9 août 2017




    
Charger
Comme l’oiseau au creux des ailes
Quelque paille de lumière
Quelque coulée de bleu
Rendre les armes à cette joie
Puis
Faire volte-face vers l’obscur
Avec ce bleu volage
Derrière soi…

(Jean-Marie Barnaud)

 

Recueil: POEMES II
Editions: Cheyne

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le barreau scié (Jean-Claude Faucheux)

Posted by arbrealettres sur 20 mars 2016



Cent pas
dans l’antichambre de la nuit
Bouches closes des portes emmurées
Murs sourds de secrets dévorés
Enfin la volte-face
A la fenêtre
et le barreau scié.

(Jean-Claude Faucheux)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à la volte-face (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 18 avril 2015



Retouche à la volte-face

pour le jeu de la volupté
rose doublant la nuit d’été
vous souvient-il d’avoir été
la soeur de l’aube en pureté

(Daniel Boulanger)


Illustration: Francine Van Hove

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :