Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘vrai’

Mon saule (Françoise Campo-Timal)

Posted by arbrealettres sur 22 janvier 2020



 

 

Mon saule

Il bat contre moi ses feuilles
l’arbre ébouriffé
mon saule
pluie inventée par le vent
mer imitée par le bruit

Et si le monde était vrai?

(Françoise Campo-Timal)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le chagrin (Sylvain Tesson)

Posted by arbrealettres sur 21 janvier 2020




    
Le chagrin

S’il est vrai que nous sommes composés à 80% d’eau,
alors nos larmes sont nos vrais enfants.

(Sylvain Tesson)

 

Recueil: Une très légère oscillation
Traduction:
Editions: Equateurs

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

On dit que chaque personne est une île (José Saramago)

Posted by arbrealettres sur 19 janvier 2020




    
on dit que chaque personne est une île, ce n’est pas vrai,
chaque personne est un silence, oui, chacune avec son silence,
chacune avec le silence qu’elle est.

(José Saramago)

 

Recueil: La caverne
Traduction: Geneviève Leibrich
Editions: Seuil

Posted in méditations | Tagué: , , , , | 1 Comment »

C’est la quête qui donne son vrai sens à la rencontre (José Saramago)

Posted by arbrealettres sur 19 janvier 2020




Illustration: Giacometti
    
c’est la quête qui donne son vrai sens à la rencontre et […]
il faut beaucoup marcher pour atteindre ce qui est tout près.

(José Saramago)

 

Recueil: Tous les noms
Traduction: Geneviève Leibrich
Editions: Seuil

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

S’il est vrai (Françoise Campo-Timal)

Posted by arbrealettres sur 15 janvier 2020



 

Chigina Margarita 500

S’il est vrai

S’il est vrai que plus tard
s’il est vrai que peut-être
alors laisse que ton oeil
se ferme

(Françoise Campo-Timal)

Illustration: Chigina Margarita

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Pourquoi chercher l’espace à l’extérieur ? (Bai Juyi)

Posted by arbrealettres sur 14 janvier 2020



    
Pourquoi chercher l’espace
à l’extérieur ?
Le vrai espace est
dans ton coeur.

(Bai Juyi)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Doute (David Marino)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2020



Doute

Est-il vrai que le Souffle se boit sans lumière
Comme une liqueur parfumée de cendre
Qui putréfie le coeur et empoisonne l’âme ?

Faut-il alors chercher une douce clarté
Ailleurs, au delà des plaines célestes
Pour réchauffer le coeur de notre humanité ?

(David Marino)


Illustration: Odilon Redon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

COMMENT L’HOMME EST VENU (Aron Lutski)

Posted by arbrealettres sur 5 janvier 2020




    
COMMENT L’HOMME EST VENU

L’inquiétude s’en vint, grosse de l’homme,
Et l’inquiétude contempla le sans-espoir,
Le sans-espoir a soupiré devant le doute,
Le doute l’entendit avec perplexité,
La perplexité fut indécise face au qui-sait,
Le qui-sait discuta avec le peut-être,
Et le peut-être interrogea le si-jamais,
Le si-jamais creusa vers le probable,
Le probable en conclut c’est possible,
Le possible montra le vraisemblable,
Le vraisemblable fit un signe au pourquoi-pas,
Le pourquoi-pas se faufila vers le vraiment
Le vraiment chuchota certainement,
Certainement railla l’indubitable,
L’indubitable tempêta le défini,
Le défini frappa du poing: assurément,
Assurément se jeta sur le vrai,
Et le vrai tomba sur le coeur.
C’est ainsi qu’est advenu l’homme,
C’est ainsi qu’a survécu l’homme
Avec toutes sortes de doutes
Toutes vérités jamais sûres.

(Aron Lutski)

 

Recueil: Anthologie de la poésie yiddish Le miroir d’un peuple
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’entends courir mon sang vers le salut (Patrizia Cavalli)

Posted by arbrealettres sur 29 décembre 2019



 

Albert Asensio l

J’entends courir mon sang vers le salut

Rien qu’à entendre un verbe
qui me semble vrai
j’entends courir mon sang
vers le salut. C’est comme rentrer chez soi
et retrouver une charitable fraîcheur de draps.

(Patrizia Cavalli)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 1 Comment »

UN MIOCHE (H. Leivick)

Posted by arbrealettres sur 21 novembre 2019



Illustration: Périclès Pantazis

    

UN MIOCHE

Nuit, lucioles d’orage,
Un tortueux chemin
Je leur cherche un langage,
Je leur cherche un refrain.

Tous les mots s’émerveillent
Du plus petit discours –
Juste créé, s’éveille
Le monde âgé d’un jour.

Un bruit d’orage roule,
La voie lactée se tord
L’odeur du divin moule
Flotte partout encore.

Juste issu de l’abîme
Vers son but, son sens vrai,
Tout demeure anonyme –
Sourire, jeu, secret.

La lune, hochet-cloche,
Paraît puis déguerpit
Dieu lui-même – un mioche
Joue avec sa toupie.

(H. Leivick)

 

Recueil: Anthologie de la poésie yiddish Le miroir d’un peuple
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :