Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Wang Wei)’

LA FORÊT AUX CERFS (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2021



Illustration: ArbreaPhotos
    
LA FORÊT AUX CERFS

La montagne est déserte,
je ne vois personne.
A peine me parvient
l’écho de voix lointaines.
Un dernier trait de soleil
perce la profondeur de la forêt :
sur la mousse verte,
luit un éclat de lumière.

(Wang Wei)

 

Recueil: Neige sur la montagne du lotus Chants et vers de la Chine ancienne
Traduction: Ferdinand Stočes
Editions: Picquier poche

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

VOUS VENEZ D’ARRIVER DE MON PAYS NATAL… (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2021



Illustration: Imao Keinen
    
VOUS VENEZ D’ARRIVER DE MON PAYS NATAL…

Vous venez d’arriver
de mon pays natal,
vous devez sûrement savoir
tout ce qui s’y passe.
S’il vous plaît,
au moment de vos adieux,
le petit prunier d’hiver
sous la fenêtre voilée de soie
était-il en fleurs ?

(Wang Wei)

 

Recueil: Neige sur la montagne du lotus Chants et vers de la Chine ancienne
Traduction: Ferdinand Stočes
Editions: Picquier poche

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA JOUEUSE DE LUTH (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2021



 Illustration
    
LA JOUEUSE DE LUTH

La lune se lève
au-dessus de la brume légère
de l’automne.
Sa robe est humide,
mais toute la nuit,
sans se changer,
elle pince les cordes argentées
de son luth,
de peur de retrouver
sa chambre vide.

(Wang Wei)

 

Recueil: Neige sur la montagne du lotus Chants et vers de la Chine ancienne
Traduction: Ferdinand Stočes
Editions: Picquier poche

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au bois profond nul ne me connaît (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 28 mars 2021



Au bois profond nul ne me connaît –
Je reflète la lune qui vient m’illuminer.

(Wang Wei)


Illustration: Anne-Louis Girodet

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

L’étang aux lenticules (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 25 mars 2021



L’étang aux lenticules

Profond et vaste étang sous le printemps –
On attend le retour de la barque légère.
Les lenticules délicatement se resserrent,
Balayées à nouveau par la branche du saule.

(Wang Wei)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

Dans la montagne Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2020




    
Dans la montagne

Rochers blancs surgissant des eaux de Jing
Feuilles rouges, çà et là, dans le ciel froid
Il n’a pas plu sur le sentier de montagne :
Seul l’azur du vide mouille nos habits

(Wang Wei)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Gloriette-aux-Bambous (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2020




    

La Gloriette-aux-Bambous

Seul assis au milieu des bambous
Je joue du luth et siffle à mesure
Ignoré de tous au coeur du bois
La lune s’est approchée : clarté

(Wang Wei)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le lac Yi (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2020




Illustration: Hideo Hagiwara
    
Le lac Yi

Soufflant dans ma flûte face au couchant
J’accompagne mon seigneur jusqu’à la rive
Sur le lac un instant se retourner :
Mont vert entouré de nuage blanc

(Wang Wei)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Clos aux Mu-lan (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2020




    
Clos aux Mu-lan

Le mont d’automne recueille le reste du couchant
Un oiseau vole à la poursuite de sa compagne
Par intermittence chatoie le vert-bleu
La brume du soir, elle, est sans lieu

(Wang Wei)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La digue du cormoran (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 3 mars 2020



La digue du cormoran

Il plonge et s’éclipse entre les lotus rouges,
Pour reparaître en survolant la berge claire.
Seul et droit, miroitement de plumes,
Poisson au bec, sur un vieux bout de bois.

(Wang Wei)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :