Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Wang Wei)’

Dans la montagne Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2020




    
Dans la montagne

Rochers blancs surgissant des eaux de Jing
Feuilles rouges, çà et là, dans le ciel froid
Il n’a pas plu sur le sentier de montagne :
Seul l’azur du vide mouille nos habits

(Wang Wei)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Gloriette-aux-Bambous (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2020




    

La Gloriette-aux-Bambous

Seul assis au milieu des bambous
Je joue du luth et siffle à mesure
Ignoré de tous au coeur du bois
La lune s’est approchée : clarté

(Wang Wei)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le lac Yi (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2020




Illustration: Hideo Hagiwara
    
Le lac Yi

Soufflant dans ma flûte face au couchant
J’accompagne mon seigneur jusqu’à la rive
Sur le lac un instant se retourner :
Mont vert entouré de nuage blanc

(Wang Wei)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Clos aux Mu-lan (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2020




    
Clos aux Mu-lan

Le mont d’automne recueille le reste du couchant
Un oiseau vole à la poursuite de sa compagne
Par intermittence chatoie le vert-bleu
La brume du soir, elle, est sans lieu

(Wang Wei)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La digue du cormoran (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 3 mars 2020



La digue du cormoran

Il plonge et s’éclipse entre les lotus rouges,
Pour reparaître en survolant la berge claire.
Seul et droit, miroitement de plumes,
Poisson au bec, sur un vieux bout de bois.

(Wang Wei)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Soudain (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 9 juillet 2019



A peine plongé entre les lotus rouges
Le voilà qui survole la berge claire
Soudain, poisson au bec, plumes tendres
Seul sur une branche, là, flottant…

(Wang Wei)


Illustration: Zhu Da

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Echec » et « Réussite » (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 1 mars 2019




Tu veux savoir les lois
qui régissent « échec » et « réussite »?

Flottent les chants des pêcheurs
devant le rivage immobile

(Wang Wei)

Illustration

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

Sur le tard, je n’aime que la quiétude (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 1 mars 2019



Sur le tard, je n’aime que la quiétude.
Loin de mon esprit la vanité des choses.
Dénué de ressources, il me reste la joie
De hanter encore ma forêt ancienne.

La brise des pins me dénoue la ceinture;
La lune caresse les sons de ma cithare.
Quelle est, demandez-vous, l’ultime vérité?
Chant de pêcheur, dans les roseaux, qui s’éloigne…

(Wang Wei)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Quand cessera cet attrait du mystère? (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 1 mars 2019



A l’heure pâle du couchant
Les oiseaux délirent au long du torrent.
La route du ravin plonge en tournoyant –
Quand cessera cet attrait du mystère?

(Wang Wei)


Illustration: Christophe Sidamon-Pesson

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La digue aux cormorans (Wang Wei)

Posted by arbrealettres sur 1 mars 2019



A peine plongé entre les lotus rouges,
Le voilà qui survole la berge claire:
Soudain, poisson au bec, plumes tendres,
Seul sur une branche, là, flottant.

(Wang Wei)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :