Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Wen T’Ing-Yun)’

Geng-lou-zi (Wen Ting-yun)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2020




Illustration: ArbreaPhotos
    
Geng-lou-zi

Longues tiges de saules
Fine pluie de printemps
Par-delà les fleurs, lointains échos de la clepsydre
Effrayées : oies sauvages hors des passes
Envolées : corneilles sur les remparts
Surgi du paravent peint, un couple de perdrix d’or

Brume parfumée
Infiltrée dans la gaze
Pavillon sur l’eau où rôdent les plaisirs d’antan
Tourne la bougie rouge
Le rideau brodé est baissé
Long rêve de toi : tu ne le sais pas !

(Wen Ting-yun)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Départ à l’aube sur le mont Shang (Wen Ting-yun)

Posted by arbrealettres sur 29 janvier 2018



Illustration: Leslie Goh
    
Départ à l’aube sur le mont Shang

Départ avant l’aube : les clochettes qui tintent
Ravivent la nostalgie des voyageurs –
Gîte de chaume sous la lune : chant d’un coq
Pont de bois couvert de givre : traces de pas

Tombent les feuilles sur la route de montagne
Quelques fleurs éclairent les murs du relais
Rêvant encore au pays de Du-ling
Les oies sauvages, près de l’étang, s’attardent

(Wen Ting-yun)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Embarcadère du Sud, à Li-zhou (Wen Ting-yun)

Posted by arbrealettres sur 29 janvier 2018



Illustration: Shitao
    
Embarcadère du Sud, à Li-zhou

Mue par la brise une eau s’étale face au couchant
Éparpillant les îlots parmi les lointaines verdures
Là-bas sur l’onde, cris de chevaux ponctués de coups de rames
Ici sous les saules, attente insouciante du retour de la barque

Bancs de sable, touffes d’herbe, mille mouettes se dispersent
Champs et rizières à l’infini, une seule aigrette s’envole
Enfin partir ! Sur la trace du vieil errant, Fan Li
Se perdre dans l’oubli parmi les brumes des Cinq Lacs !

(Wen Ting-yun)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Long rêve de toi (Wen T’Ing-Yun)

Posted by arbrealettres sur 2 décembre 2017



Longues tiges de saules,
Fine pluie de printemps:
Par-delà les fleurs, échos lointains de clepsydre.
Effrayées, oies sauvages de la passe,
Envolées, corneilles des remparts,
Soudain fixes: paravent peint, couple de perdrix d’or.

Brume parfumée,
Infiltrée dans la gaze.
Etang et pavillon, où rôdent les plaisirs d’antan.
Tourne la bougie rouge,
Le rideau brodé est baissé,
Long rêve de toi: mais tu n’en sauras rien!

(Wen T’Ing-Yun)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Plainte de la cithare de jade (Wen T’ing-Yun)

Posted by arbrealettres sur 25 novembre 2017




    
Plainte de la cithare de jade

Sur le cristal de la natte, sur le lit d’argent, le rêve tarde à mûrir ;
Le ciel est bleu comme l’eau, la nuit plus légère qu’un nuage.
Sur la Rivière aux Roseaux, et au-delà, les cris
des oies sauvages traînent…
Dans les douze pavillons ; partout brille la lune solitaire.

(Wen T’ing-Yun)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :