Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Yang Wanli)’

SEUL DEVANT LA COUPE SOUS LA LUNE ESTIVALE (Yang Wanli)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2019



SEUL DEVANT LA COUPE SOUS LA LUNE ESTIVALE

Qui dit que cet été est caniculaire ?
Cette nuit me paraît exceptionnellement fraîche
Sous le vent venu des bambous je me croirais déjà au neuvième mois
Au clair de lune le ruisseau est aussi éclatant qu’en plein jour
Le ciel est parcimonieux de nous accorder un tel temps
Seul je m’offre un gobelet de vin
Demain matin le soleil dardera son feu sur mon ombrelle
Il est toujours préférable de le prévoir

(Yang Wanli)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

UNE NUIT D’ÉTÉ À LA RECHERCHE DE LA FRAÎCHEUR (Yang Wanli)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2018



UNE NUIT D’ÉTÉ À LA RECHERCHE DE LA FRAÎCHEUR

Dans cette nuit la chaleur est aussi accablante que celle de midi
J’ouvre la porte et viens au clair de lune
Du fond des bambous profonds et des arbres touffus
me parviennent les grésillements des insectes
Par moments je sens une légère fraîcheur qui n’est pourtant pas le vent

(Yang Wanli)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :