Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘yang’

Du yin et du yang (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 3 juillet 2017




    
Du yin et du yang
Tirer l’élan
Tirer l’éclat
Vers le plus tendu
de l’interaction
Vers la culminance
du cercle rythmique

La chair s’y accomplit
dans l’inaccompli
Le fruit s’y clôt
dans l’inclos

L’inépuisable saveur
Née de l’éternité
d’une saison
N’est autre que la promesse
Enfin tenue
entre deux mains

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’aigle invisible est en vous (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 24 juin 2017




    
L’aigle invisible est en vous
Rochers surgis de nos rêves

En nous la flamme
En nous le vol
En nous la nuit fulgurante

Que nous ignorions

Rochers surgis de nos rêves
L’invisible aigle est en vous

Embrassant Yin
Endossant Yang
Frayant en nous la voie sûre

Que nous ignorions

Sol craquelé
Ciel constellé
En nous votre élan charnel

À l’aube de toute route
Vous dressez vos corps ailés

Parfois nos mains calleuses
Brisant les frimas figés
Un ange renaît sourire

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

La croisée des chemins (Charles Dobzynski)

Posted by arbrealettres sur 1 juin 2017



La croisée des chemins

À la croisée des chemins entre brande et lande
Entre yin et yang au premier souffle bleu
Prescience des gentianes à la jonction des
Joncs et des aulnes au jaunissement sacré
Du feuillage intérieur là où l’esprit se tapisse
Au frémir de l’aubier au premier râle dans
L’eau cloque où le martin-pêcheur émigre
Du cristal au crépitement du temps au grelot
de la neige là où de rien commence
La mutation l’indéchiffrable au goût
De menthe fraîche.

(Charles Dobzynski)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lever de l’automne (Buson)

Posted by arbrealettres sur 3 septembre 2015



lever de l’automne
pourquoi cet étonnement
maître du yin et du yang

(Buson)

Illustration

 

Posted in haïku, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :