Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Zhang Jiuling)’

RÊVERIE EN REGARDANT LA LUNE (Zhang Jiuling)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2021



    

RÊVERIE EN REGARDANT LA LUNE

De la mer sombre, calme,
surgit le clair de lune.
Chez toi, à l’autre bord du ciel,
il s’épanouit aussi, en cet instant.
Que longues sont les nuits solitaires,
quand on aime !
Jusqu’à l’aube
le coeur languit de désir…
Inondé de lumière,
j’éteins la chandelle,
transi de rosée,
je revêts ma tunique.
Mes mains, comme vous êtes vides,
vides sans mesure !
Que le sommeil vienne,
et que nos rêves
nous réunissent…

(Zhang Jiuling)

 

Recueil: Neige sur la montagne du lotus Chants et vers de la Chine ancienne
Traduction: Ferdinand Stočes
Editions: Picquier poche

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

DEPUIS TON DÉPART (Zhang Jiuling)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2021



Illustration: Alix
    
DEPUIS TON DÉPART

Depuis que tu m’as quittée,
ma main a tenté en vain
de dénouer la pelote
de fils emmêlés.
Depuis que tu m’as quittée,
je suis comme la lune,
en son plein
et sur son déclin,
qui nuit après nuit décroît
et peu à peu s’éteint.

(Zhang Jiuling)

 

Recueil: Neige sur la montagne du lotus Chants et vers de la Chine ancienne
Traduction: Ferdinand Stočes
Editions: Picquier poche

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :