Arbrealettres

Poésie

L’AMI CAILLOU (Joë Bousquet)

Posted by arbrealettres sur 7 décembre 2017




    
L’AMI CAILLOU

Caillou,
au lieu de dire :
« Bonjour, caillou »,
je devrais t’admirer
si longtemps, si longtemps,
que tu acceptes
de parler à ma place.
« Bonjour, poète »,
me dirais-tu, et mente
« Bonjour, caillou»,
pour me prouver
que tu n’es pas dupe des mots.
Alors, caillou moi-même,
et plus digne de toi,
j’aspirerais
à devenir un homme.
Nous serions frères,
et si jaloux
de notre nature trahie.

(Joë Bousquet)

 

Recueil: Poèmes, un
Traduction:
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :