Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘arbre’

Mon saule (Françoise Campo-Timal)

Posted by arbrealettres sur 22 janvier 2020



 

 

Mon saule

Il bat contre moi ses feuilles
l’arbre ébouriffé
mon saule
pluie inventée par le vent
mer imitée par le bruit

Et si le monde était vrai?

(Françoise Campo-Timal)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Que je sois l’inconscience des fleurs (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 22 janvier 2020



Que je sois l’inconscience des fleurs

Que je sois toujours comme cet arbre.
Certains jours il revient sur la vitre
ébloui de sa propre blancheur.
Il ne la connaît pas. Il l’accueille
mais il l’oublie. Que chaque heure soit
cette même blancheur, cet oubli.
Le vide d’un accord immobile
qui n’attend rien que sa propre attente.
Que je sois l’inconscience des fleurs.

(Jacques Ancet)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

L’ombre (Sylvain Tesson)

Posted by arbrealettres sur 18 janvier 2020




    
L’ombre,
mélancolie de l’arbre.

(Sylvain Tesson)

 

Recueil: Une très légère oscillation
Traduction:
Editions: Equateurs

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Little Venice (Louis Calaferte)

Posted by arbrealettres sur 16 janvier 2020



 

Little Venice

Little Venice

Tout au long de Little Venice
petit canal aux eaux tranquilles
avec son bassin et son île
les barques comme sur la glace
et nous nous embrassant debout contre les arbres

Ma mémoire s’endeuille
ma mémoire s’endort
il y avait alors
des friselis de feuilles
et de douces odeurs

Tout au long de Little Venice
des jours que le temps éfaufile
qui avaient ta forme gracile
indécis lentement s’effacent
mais nous nous embrassons toujours contre nos arbres

Ma mémoire s’endeuille
ma mémoire s’endort
il y avait alors
des friselis de feuilles
et de douces odeurs

Tu avais un gilet de soie et de velours

(Louis Calaferte)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Petite leçon (Claude de Burine)

Posted by arbrealettres sur 15 janvier 2020



 

Petite leçon

regarde une fleur:
Tu es une fleur.
Un arbre:
Tu es un arbre.
La tache de sang qui sèche au mur:
Tu es cette tache et sa vengeance
La Croix des chemins ouverte sur le ciel
C’est toi.

Tu es ce que tu regardes.

(Claude de Burine)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Mon absence future flotte dans l’allée (Françoise Campo-Timal)

Posted by arbrealettres sur 15 janvier 2020


 


Catherine Rebeyre 21-1

 

Mon absence future flotte dans l’allée

Jardins qui s’effacent
pour laisser passer
mon fantôme de demain

Je tends la main vers les arbres
et les troncs s’écartent

Mon absence future
flotte dans l’allée

(Françoise Campo-Timal)

Illustration: Catherine Rebeyre

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La noblesse des bêtes (Sylvain Tesson)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2020



Illustration: Vincent Munier
    
La noblesse des bêtes,
la dignité des arbres,
la gravité des pierres,
la certitude de l’eau
et les grimaces de l’homme.

(Sylvain Tesson)

 

Recueil: Une très légère oscillation
Traduction:
Editions: Equateurs

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’arbre de proue dressé (Robert Guiette)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2020



L’arbre de proue dressé
dans la fausse lueur
du fond des eaux
depuis des millénaires

Et cet appel au fond de mon coeur
d’anciens déserts
et de la solitude des flots
bafoué par toute régularité

(Robert Guiette)

Illustration: Mathieu Levis

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

EN AUTOMNE (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2020



heurtoir lion porte

EN AUTOMNE

Son complet noir lustré a des tons argentés,
il est devant la porte au heurtoir à lions
regardant la sonnette fourbie
dont le bouton de cuivre reflète l’image
déformée des bicoques d’en face
il ne se décide pas ;
il erre bientôt autour des arbres secs
et des caniveaux engorgés
et fait craquer sous son pas une feuille rouge ;
dans l’épicerie la flamme d’une chandelle à sa fin
tremble près des salaisons ;
cependant passent sous son front
de grandes formes à la Rubens.

(Jean Follain)

 Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Est-ce que le signe engendre le paysage (Robert Guiette)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2020



Est-ce que
le signe engendre le paysage
suscite l’arbre et le nuage
et la vague et la brume
du vert au bleu
et de la pierre de lune

(Robert Guiette)

 

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :