Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘arbre’

LAC OHRID (Homero Aridjis)

Posted by arbrealettres sur 28 mai 2017



Illustration

    

LAC OHRID

Vinrent les barbares au nombril du monde,
quoique le monde ait plusieurs nombrils.

Ils prirent possession des eaux plissées
et érigèrent en prophétie ce qu’ils désiraient entendre d’eux-mêmes.

Ils tracèrent des frontières sur l’eau, comme si l’eau
pouvait être divisée. Le lac resta insaisissable.

Le Soleil comme un oeil ivre dansa sur les ondes
devant les barbares et le nombril de leur monde.

Il y eut alors une blancheur plus blanche que le blanc.
Et tous les arbres de la rive regardèrent cette lumière.

(Homero Aridjis)

 

Recueil: Les poèmes solaires
Traduction: Ivan Alechine
Editions: Mercure de France

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La vie rêvée est la vraie vie (Alain Eludut)

Posted by arbrealettres sur 28 mai 2017



 

Jean-Pierre Augier_Les clefs du bonheur

La vie rêvée est la vraie vie.
Le corps levé, les chants les bras – légers
et la taille, fine, les seins
qu’on masse avec envie
sans comprendre la chair
suspendus à la misère.
Autour de nous les arbres
souffle, course
et sauter sur nos pieds la langue inarticulée.

(Alain Eludut)

Illustration: Jean-Pierre Augier_

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

L’ARBRE-A-LAIT (Francis Jammes)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2017



 

Auguste Renoir

L’ARBRE-A-LAIT

L’ARBRE-A-LAIT de Bernadette, c’est sa mère.
L’enfant, comme un fruit entre deux branches
suspendu, se gonfle de suc, tenue entre les bras.
La bouche de la têteuse se prend au sein où les veines
dessinent une voie lactée, et la sève aspirée s’épand dans
ces petits os, ces mignons ongles, cette peau de rose, y fixe ses gracieux éléments,
et fait de Bernadette un trésor composé de la fleur du minéral.
Souvent, alors qu’aucune brise ne l’agite, l’arbre maternel saisi de joie chante.

(Francis Jammes)

Illustration: Auguste Renoir

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ciel était encore clair (Béatrice Marchal)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2017



Le ciel était encore clair
sur la masse des arbres noirs,
à la brume se mêlait une odeur
de feu de bois.
Un élan soudain
vers la joie l’amour
soulevait l’enfant
dans le crépuscule d’automne.

Sur la profondeur entrevue
se refermait la nuit,
il fallait rentrer.

(Béatrice Marchal)

Découvert chez la boucheaoreilles ici

Illustration: Lisa Lea Bemish

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Je suis un arbre (Rose Ausländer)

Posted by arbrealettres sur 24 mai 2017



Illustration
    
 
Je suis un arbre
et respire mon
feuillage chuchotant

Du ciel
descend un ange
et embrasse
mes racines

***

Ich bin ein Baum
und atme mein
flüsterndes Laub

[tom Himmel
kommt ein Engel
und küsst
meine Wurzeln

(Rose Ausländer)

 

Recueil: Je compte les étoiles de mes mots
Traduction: Edmond Verroul
Editions: Héros-Limite

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les mots me dictent (Rose Ausländer)

Posted by arbrealettres sur 24 mai 2017



Illustration
    
Les mots me dictent: écris-nous.
Ils veulent être liés l’un à l’autre, ils veulent s’allier.

Un mot avec un mot avec un mot.
Une phalange de mots, les uns contre les autres pour moi.

Ils veulent tous être couchés sur le papier, c’est le lieu du combat.
Je suis souvent sceptique et je ne veux me soumettre à leur dictature,
je les jette au vent, mais ils sont plus forts que lui et reviennent vers moi,
me secouent et me torturent jusqu’à ce que je cède.

Les mots ne sont pas des choses dociles avec lesquelles on peut faire ce que l’on veut.
Ils sont durs, même ceux qui sont tendres. Nous nous regardons, nous nous aimons.
Mes arbres, mes étoiles, mes frères…

(Rose Ausländer)

 

Recueil: Je compte les étoiles de mes mots
Traduction: Edmond Verroul
Editions: Héros-Limite

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dieu n’est pas la voix dans la tempête (Margaret Atwood)

Posted by arbrealettres sur 23 mai 2017



    
dieu n’est pas
la voix dans la tempête

dieu est la tempête

au jour du jugement
dernier nous serons tous des arbres

***

god is not
the voice in the whirlwind

god is the whirlwind

at the last
judgement we will all be trees

(Margaret Atwood)

 

Recueil: Le journal de Susanna Moodie
Traduction: Christine Evain
Editions: Bruno Doucey

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Retire-toi étroitement (Marie-Claire Bancquart)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2017




    

Retire-toi étroitement
dans ton méandre de la ville.

Crée l’irréel de fleuves sans fin, sans courbure,
trace une cartographie du songe,
sens-toi un peu là dans l’imaginaire.

Tu pourras ensuite
doucement identifier l’arbre et le pigeon,
doucement caresser une pomme à l’étalage,
et sourire en confiance aux passants.

(Marie-Claire Bancquart)

 

Recueil: Terre Energumène
Editions: Le Castor Astral

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

D’une main (Marie-Claire Bancquart)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2017




    
D’une main je caresse l’écorce d’un arbre
de l’autre
j’écris sur l’eau du petit lac citadin
dont les ondulations portent
jusqu’à l’homme en face
les mots suaves de l’aubier.

(Marie-Claire Bancquart)

 

Recueil: Terre Energumène
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Odeur des tilleuls (Marie-Claire Bancquart)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2017



    

Odeur des tilleuls
leur pollen en pluie.

J’habite le visible

de cela, je ne serai pas désertée

sous les arbres
pierres et scarabées
suffisent
à ma géographie

verte ma verticale
tout l’obscur sous mes pieds:
oecuménique paysage.

Où sur terre, il n’importe
c’est ici, dans la minute
en origine et fin.

(Marie-Claire Bancquart)

 

Recueil: Terre Energumène
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »