Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘face’

Pour moi, la montagne, le ciel, l’arbre… (Nicolas Diéterlé)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2017



Pour moi, la montagne, le ciel, l’arbre…
ne sont pas que la montagne, le ciel, l’arbre
Ce sont des présences,
de hautes présences éblouissantes,
et je suis leur frère, leur compagnon

le soleil contre la fenêtre de ma salle de bains
forme un visage sans traits, une face essentielle

Les arbres, le soir,
retiennent la nuit dans leurs bras avec une telle force
qu’il semble que rien ne pourrait la leur arracher,
pas même le jour revenant

Mais le jour revient,
et les arbres, s’illuminant de tendresse,
libèrent la nuit.

(Nicolas Diéterlé)

Découvert ici: http://www.bulledemanou.com/

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Aurore (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 20 mars 2017




L’Aurore est l’effort
De la Face Céleste
Pour à Nos yeux feindre
L’Ignorance du parfait.

(Emily Dickinson)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Qu’un puits recèle de mystères! (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 20 mars 2017



Qu’un puits recèle de mystères!
voisine venue d’un autre univers
nul n’a jamais vu les bords
Sinon ce couvercle de verre –
Par où contempler à loisir
La face d’un abîme

(Emily Dickinson)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comprendre (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2017



feuilles-11-800x600

 

Comprendre disaient-ils encore
la finesse des feuilles
pour apprendre le vent

La face cachée d’un visage
le bonheur des connivences

Le cheminement du sommeil
à l’approche de l’hiver

Puis des jardins sans âge
qui dorment avec l’été

(Georges Bonnet)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’appartiens aux vents (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 10 octobre 2016



 

J’appartiens aux vents, ceux dont les orages unifient
La face de la terre, le visage du ciel
Et la figure de l’homme

(Adonis)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Face au mur (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 7 octobre 2016



laurier-cerise

Face au mur
Je vois le soleil
Se lever
Hors des pierres
Prendre feu dans le laurier
S’y perdre

(Heather Dohollau)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Regardons maintenant de face (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2016



fleche-d3-800x600

Regardons maintenant de face :
D’où part le cri
Quel est le tir, la cible
Est-ce toujours à tes pieds
Que les flèches sont fichées
Empêchant la marche ?

(Heather Dohollau)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA PIÈCE D’ARGENT (Rita Petro)

Posted by arbrealettres sur 3 octobre 2016



piece

LA PIÈCE D’ARGENT

Notre amour était
une pièce d’argent
tombée du ciel
tout droit du trésor de Dieu ;

mais deux faces la composaient :
l’une, le prix de l’amour,
l’autre demeurée indéchiffrable
mystérieuse
comme la face de Dieu.

***

Monedha e florinjtë

Dashuria jonë ishte
Një monedhë e florinjtë,
Që na ra nga qielli
Prej thesarit të Zotit,
Po ajo kishte dy anë:
Njëra… çmimi i lumturisë
Tjetra mbeti e pakuptueshme
E mistershme
Si fytyra e Zotit.

(Rita Petro)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tel que ce miroir (Izumi Shikibu)

Posted by arbrealettres sur 25 septembre 2016




Ah, si cet homme que je voudrais voir,
de qui je voudrais être vue,
était tel que ce miroir
auquel je fais face chaque matin au lever

(Izumi Shikibu)

Illustration: Giovanni Bellini

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Os,9 (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2016



Os,9

on peut rêver d’une poésie
au couteau face
à cette bêtise massive

ou bien tenir un non
crispé jusqu’à l’os
et boyaux déglingués

en tête rien d’autre
qu’un désir
une grande gifle de tout
avant de mesurer reprendre
plus tard les comptes attendre
dans l’impasse le moment

le temps est devenu très mince et lourd
sous le rabot à même la peau
des jours

lichen poésie lichen

(Antoine Emaz)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :