Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘chanter’

L’arbre chante l’oiseau (Annette Blier)

Posted by arbrealettres sur 22 septembre 2020



Illustration: Marie Claude Lambert
    
L’arbre chante l’oiseau.

L’heure attend l’ombre
sous les arcs du feuillage.

Dans ses secrets de plumes
la nuit garde
l’oeuf du silence

(Annette Blier)

 

Recueil: Tanagrammes
Traduction:
Editions: La lucarne ovale

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le grillon des pins (Ippatsu)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2020



Illustration: Sozaemon Nishimura
    
Le grillon des pins
après notre passage
s’est remis à chanter

(Ippatsu)

 

Recueil: Friches
Traduction: René Sieffert
Editions: Verdier poche

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Dans l’azur du ciel (Rakugo)

Posted by arbrealettres sur 11 septembre 2020



Illustration
    
Dans l’azur du ciel
le voilà qui va chantant
le coucou

(Rakugo)

 

Recueil: Friches
Traduction: René Sieffert
Editions: Verdier poche

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Est-il derrière est-il devant (Jûgo)

Posted by arbrealettres sur 11 septembre 2020




    
Est-il derrière
est-il devant dans la lande
le coucou qui chante

(Jûgo)

 

Recueil: Friches
Traduction: René Sieffert
Editions: Verdier poche

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Je suis un messager sans message (Anise Koltz)

Posted by arbrealettres sur 10 septembre 2020



Je suis un messager
sans message
un chanteur ambulant
sans chanson

Je traîne ma nostalgie
de ville en ville
j’ai oublié
la nouvelle que j’apporte

Je ne sais pas chanter
je suis un messager
sans message
comme le vent

(Anise Koltz)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

Illustration: Alain Chayer

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Abattez mes branches (Anise Koltz)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2020




    
Abattez mes branches
sciez-moi en morceaux
les oiseaux continueront à chanter
dans mes racines

(Anise Koltz)

 

Recueil: Somnambule du jour
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’espoir des lendemains qui chantent (Christiane Singer)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2020



Illustration: Marie-Paule Deville Chabrolle
    
L’espoir des lendemains qui chantent a pesé son poids de larmes, de fer et de sang.
A force d’avoir les yeux tournés vers l’avenir, nous avons presque réussi à le détruire.
L’espoir ne doit plus être tourné vers l’avenir, mais vers l’invisible.

(Christiane Singer)

 

Recueil: Où cours-tu ? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi ?
Traduction:
Editions: LE LIVRE DE POCHE

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Oiseau amoureux (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 27 août 2020



Oiseau amoureux

J’évolue en rasant la surface du sol,
Car je suis cet oiseau, rapace ou rossignol
Qui règne dans les airs, oiseau cherchant sa proie
D’un regard qui fascine, oiseau chantant la joie
Au lever du soleil, dans le ciel du matin
Alors que tu revêts ta robe de satin,
Que, devant ton miroir, tu tords avec adresse
Ta chevelure brune en une longue tresse.

Discrètement je frappe à la vitre du bec,
Rossignol au cœur tendre ou rapace au cœur sec,
Tu ouvres la fenêtre et caresses ma plume
Qui porte encor sur elle un lambeau de la brume.
Fermant, pour me garder, de ton cœur la prison
Et je reste à jamais captif dans ta maison.

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration: Bernard Fideler

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

LA MER (Henry Jacques)

Posted by arbrealettres sur 26 août 2020



LA MER

Poètes de tous poils dont les pieds ont des bottes,
Dont l’aile est repliée au mitan des capotes,
Par ce que nous savons, par ce que nous aimons,
Par le vent et le sel qui brûlent nos poumons,
Par les hivers du Cap tatouant nos mains bleues,
Les torrides soleils où flambent nos cheveux,
Par l’espace cabré que domptent les filins,
Par les bois et le fer, par le chanvre et le lin,
Nous chanterons d’instinct, toute âme, toute chair,
N’importe la musique et n’importe le vers ;
LA MER !

(Henry Jacques)

Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sans doute te suis-je inutile, O nuit (Ossip Mandelstam)

Posted by arbrealettres sur 26 août 2020



Sans doute te suis-je inutile,
O nuit; de l’abîme du monde,
Comme une coquille sans perle,
Je suis jeté sur ton rivage.

Indifférente tu fais écumer ton flot
Et tu chantes sans conciliation,
Mais tu vas aimer et apprécier
D’une coquille inutile le mensonge.

Sur le sable tu seras près d’elle,
Vêtiras ta chasuble, à
Jamais unie avec elle
L’énorme cloche de la houle.

Et la frêle paroi de la coquille,
Maison d’un coeur inhabité,
Tu la rempliras des murmures
De l’écume, de vent, de pluie, de brume

(Ossip Mandelstam)


Illustration: Alexandre Séon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :