Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘beauté’

La beauté (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 24 mai 2018




Illustration: Odilon Redon

    
La beauté
Est descendue
Jusqu’à moi.

J’avais donc droit
A cette lumière.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Relier
Traduction:
Editions: Gallimard
Publicités

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Encore aujourd’hui (Bilhana)

Posted by arbrealettres sur 24 mai 2018




Encore aujourd’hui
Dans ce monde
Où les manifestations de la beauté foisonnent,
Rivalisant d’excellence et de perfection,
Mon coeur, lui, sait
Que rien ne se peut comparer
A la grâce de celle
Qui à moi s’est abandonnée.

(Bilhana)

Illustration: Fabienne Contat

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

À LA BEAUTÉ (Karin Boye)

Posted by arbrealettres sur 24 mai 2018



À LA BEAUTÉ

Quand tombent nos dieux
et que nous restons seuls au milieu des décombres
sans plus d’attache sous nos pieds
que la sphère dans l’espace –
alors un instant tu te laisses entrevoir, auguste Beauté.
Alors, alors seulement.
Implacable comme le feu, tu consoles:
“Tout peut s’écrouler – je suis immortelle.”
Ô demeure, demeure, Beauté sacrée,
et sauve mon âme
du mensonge d’un infini chagrin.

(Karin Boye)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Ekaterina Panikanova

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Trouville (Albert Camus)

Posted by arbrealettres sur 23 mai 2018



Claude Monet Trouville

Trouville

Un plateau plein d’asphodèles devant la mer.
De petites villas à barrières vertes ou blanches, à véranda,
quelques-unes enfouies sous les tamaris, quelques autres nues au milieu des pierres.
La mer gronde un peu, en bas. Mais le soleil, le vent léger, la blancheur des asphodèles,
le bleu déjà dur du ciel, tout laisse imaginer l’été,
sa jeunesse dorée, ses filles et ses garçons bruns,
les passions naissantes, les longues heures au soleil
et la douceur subite de ses soirs.
Quel autre sens trouver à nos jours que celui-ci et la leçon de ce plateau :
une naissance et une mort, entre les deux la beauté et la mélancolie.

(Albert Camus)

Illustration: Claude Monet

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La beauté (Kristel Saint-Cyr)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2018



La beauté

Perle d’or
Un souvenir
mais nulle nostalgie
Nulle mélancolie
Toujours une larme
Or si pur
Glisse sa joie
Aux racines du cœur
Quand luit
A fleur d’âme
La beauté
Sa surprise

(Kristel Saint-Cyr)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mélancolie (Giorgio de Chirico)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2018



 

Mélancolie

Lourde d’amour et de chagrin
mon âme se traîne
comme une chatte blessée
— Beauté des longues cheminées rouges

Fumée solide
Un train siffle. Le mur
Deux artichauts de fer me regardent.

J’avais un but. Le pavillon ne claque plus
— Bonheur, bonheur, je te cherche —
Un petit vieillard si doux chantait doucement
une chanson d’amour
Le chant se perdit dans le bruit
de la foule et des machines
Et mes chants et mes larmes se perdront aussi
dans tes cercles horribles
ô éternité.

(Giorgio de Chirico)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La beauté est partout (Kenneth White)

Posted by arbrealettres sur 21 mai 2018



La beauté est partout
Même
sur le sol le plus dur
le plus rebelle
la beauté est partout
au détour d’une rue
dans les yeux
sur les lèvres
d’un inconnu
dans les lieux les plus vides
où l’espoir n’a pas de place
où seule la mort
invite le cœur
la beauté est là
elle émerge
incompréhensible
inexplicable
elle surgit unique et nue –
à nous d’apprendre
à l’accueillir
en nous

***

The loveliness is everywhere
even
in the ugliest
and most hostile environment
the loveliness is everywhere
at the turning of the corner
in the eyes
and on the lips
of a stranger
in the emptiest areas
where there is no place for hope
and only death
invites the heart
the loveliness is there
it emerges
incomprehensible
inexplicable
it rises in its own reality
and what we must learn is
how to receive it
into ours

(Kenneth White)


Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Une vallée de larmes de joie et de douleurs (Maurice Chappaz)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2018



Une vallée de larmes
de joie et de douleurs,
une vallée où nul
ne peut vivre sans pardon
ni garder une miette
pour soi.
Mais la beauté s’obtient
par l’amitié
d’une chose plus belle.
Ni vu ni connu :
il faut mourir pour renaître.

(Maurice Chappaz)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

Illustration: Wojtek Siudmak

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Féminine (Eric Mercier)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2018


beauté

Beauté satine, yeux d’opaline
au cœur câline, caresse coquine.

Beauté marine, sirène malouine
marée mesquine sur ton corps dessine.

Beauté champêtre, liane de l’être
de naturel disparaître, en ton âtre brûle ton hêtre.

Beauté sablée, oasienne endiablée
amour désaltéré, comme vent, légèreté.

Beauté cité, soie rouge et maquillée
bord de ta vie, extrémité, artificielle et tamisée.

Femmes aimées, femmes oubliées,
femmes d’amour et d’amitié,
Souvenirs de vous, infinité !!!

(Eric Mercier)

Textes de Prisonniers: lecercledespoetesdetenus

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Il faut si peu d’espace… (Emmy Guittès)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2018



Il faut si peu d’espace
Pour que rentre le ciel
Dans ma triste demeure,

Il faut si peu de grains
Pour que l’oiseau chante et s’envole
Dans l’or du frais matin,

Il faut si peu d’amour
Pour fleurir un cœur pur qui souffre
Sur la route du Soleil.

Il faut si peu d’espace
Pour dormir un jour dans la terre
Repue de Beauté et d’amour.

Il faut si peu de joie
Pour adorer le Surhumain,
Point vibrant de l’Immensité.

(Emmy Guittès)

Illustration: Stefan Caltia

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :