Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘mettre’

Sur tes instants (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 8 octobre 2019



Mets parfois un tréma
Sur tes instants.

(Guillevic)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Faim (Thomas Vinau)

Posted by arbrealettres sur 25 septembre 2019



Illustration
    
Faim

Chercher par la fenêtre
et puis fouiller sur les trottoirs
dans les poubelles
dans les coins d’ombre
sur les toits les balcons
dans l’égout
Fouiller les noeuds
des platanes torturés
les fossés les ruelles
le terrain de foot
le parking
l’école
les terrasses de bistrot
le poissonnier
le cambouis du matin
Mettre ses yeux dedans
leur mettre quelque chose
sous la dent

(Thomas Vinau)

 

Recueil: Juste après la pluie
Traduction:
Editions: Alma

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour te saisir claire (Jacques Dupin)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2019



je massacre les signes
et les lettres
pour te saisir claire

(Jacques Dupin)


Illustration: René Magritte

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

AU BONHEUR DU JOUR (Jean Sénac)

Posted by arbrealettres sur 5 juillet 2019




    
AU BONHEUR DU JOUR

Doyenne de gourmandise
je vous laissais parler
votre sourire était sucré

Mais votre arbre était si loin
si ténébreux sans entaille
qu’il déchaînait autour de nous
les marronniers bleus du désir

J’étais chaste en ce temps de grives
je mettais si haut l’amour
comment m’auriez-vous choisi
moi qui n’étais que plaie vive

Vous êtes partie
vous avez semé
des chardons épais

Et le soleil a jauni.

(Jean Sénac)

 

Recueil: Oeuvres poétiques
Traduction:
Editions: Actes Sud

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mettre ma vie en pages (Josée Tripodi)

Posted by arbrealettres sur 8 mai 2019




    
Mettre ma vie en pages
Est-ce bien raisonnable

Récurer
Calembours et calembredaines

Étendre mes rêves
Encore humides

Trouer à mains nues
Les poches de tristesse

Découdre les plaies

Sans gants ni masque
Souffler sur les cadavres

Donner à lire
Ma destinée
Dans les détours de mes viscères

Peut-être vaut-il mieux
Faire la coquette

À l’envi répétant
Que je suis vieille
Malade et moche

Et pauvre aussi

(Josée Tripodi)

 

Recueil: Le temps court plus vite que moi
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

VAINE CHANSON D’AUTOMNE (Jan Skacel)

Posted by arbrealettres sur 12 mars 2019



Illustration
    
VAINE CHANSON D’AUTOMNE

On refait les lits des morts
à leur tête on met des fleurs
Mais que mettre à leurs pieds
lorsque les souliers sont devenus vains

A quoi bon des souliers pour eux

(Jan Skacel)

 

Recueil: Millet Ancien
Traduction: Yves Bergeret & Jiri Pelan
Editions: Atelier la Feugraie

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mettre en chaque vide une image (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 6 mars 2019



Mettre en chaque vide une image:
une aile dissoute dans la lumière
ou un silence vêtu d’un rayon.

En arrivant au dernier vide,
le laisser libre dans le doute.
Il pourrait être la plus belle image.

(Roberto Juarroz)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Mets-toi là (Miriam Silesu)

Posted by arbrealettres sur 3 mars 2019



Illustration: René Magritte
    
Mets-toi là pour être l’autre.
Que ce ne soit pas moi.

(Miriam Silesu)

 

Recueil: Cinéraire
Traduction:
Editions: Lettres vives

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

En mettre plein les yeux (Georges Didi-Huberman)

Posted by arbrealettres sur 4 octobre 2018




    
En mettre plein les yeux:
c’est le contraire exactement
de donner à voir.

(Georges Didi-Huberman)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Mon âme rétrécit (Béatrice Libert)

Posted by arbrealettres sur 17 août 2018



Mon âme rétrécit un peu chaque matin.
Qu’y mettre à la place?
Rien n’y tient: la greffe est illusoire.
Corps stigmatisé,
traverse de vent, de grain, d’outrage,
en appui sur le vide, aimanté par l’oubli.

(Béatrice Libert)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :