Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘invisible’

La prima materia (Paracelse)

Posted by arbrealettres sur 23 janvier 2022


prima materia

Les enfants ne cessent de hanter
la prima materia des alchimistes;
elle est visible et invisible
et les enfants jouent avec elle dans la rue

(Paracelse)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Boîte à musique (Franck Bouysse)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2022




    
Boîte à musique

Le jour soulève le couvercle
D’une boîte à musique
Entre l’aube et le soir
S’animent les sujets
Fiables mécaniques
Que remonte la nuit
Une main invisible

(Franck Bouysse)

Recueil: Fenêtre sur Terre
Traduction:
Editions: Phébus

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu es assis (Philippe Jaccottet)

Posted by arbrealettres sur 12 janvier 2022



Illustration: Lucie Llong
    
Tu es assis
devant le métier haut dressé de cette harpe,

Même invisible, je t’ai reconnu,
tisserand des ruisseaux surnaturels.

(Philippe Jaccottet)

Recueil: L’encre serait de l’ombre
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Toujours je languis de désir (Fiodor Tiouttchev)

Posted by arbrealettres sur 31 décembre 2021



    

Toujours je languis de désir,
Toujours mon âme vole vers toi,
Dans la pénombre du souvenir,
C’est ton image que je vois…
Ta chère image, inoubliée,
Partout, sans cesse, elle me suit,
Inaccessible, inaltérée,
Comme une étoile dans la nuit…

Larmes humaines, ô larmes des hommes,
Vous coulez au matin et au soir de la vie…
Vous coulez inconnues, vous coulez innombrables,
Vous coulez invisibles et intarissables,
Vous coulez comme coulent les ruisseaux de pluie,
Dans la profonde nuit, à la fin de l’automne.

(Fiodor Tiouttchev)

Recueil: POÈMES
Traduction: traduit du russe par Sophie Benech
Editions: Interférences

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le silence est si profond (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 8 décembre 2021




C’est comme le vent aussi
dans les grands marronniers, c’est
le balancement muet
et la mémoire du bleu.

Le corps plus léger soudain
flotte seul dans le courant
de l’air. Rien d’autre. Le cri
d’un oiseau blesse le jour.

Le silence est si profond
qu’on écoute l’invisible.

(Jacques Ancet)

Illustration: Vincent Van Gogh

Trouvé chez Lara

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Je suis en quête (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 8 décembre 2021



Je suis en quête

J’écarte les vapeurs du matin
Pour étreindre des couleurs
Et entendre les accords
D’une musique inaudible.

Le feu s’évapore
Et la sève s’élève
Secoué par des doigts invisibles
Le diapason de la pluie
Scande le rythme de vivre.

J’entre par effraction
Dans ce lieu et connais
Des après-midi secrets
Faits de rires et de caresses
Où j’oublie tout car pour moi
S’est tu l’écho des jours anciens

Je vis hors de l’espace et du temps

Un soupçon de clarté
Se glisse dans la chambre
Et une pointe d’ombre
Se pose sur ton épaule
Je me blottis entre tes bras
Pour mettre mon coeur à l’abri

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration: Zhaoming Wu

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le vase brisé (Sully Prudhomme)

Posted by arbrealettres sur 20 octobre 2021




Le vase brisé

Le vase où meurt cette verveine
D’un coup d’éventail fut fêlé ;
Le coup dut l’effleurer à peine,
Aucun bruit ne l’a révélé.

Mais la légère meurtrissure,
Mordant le cristal chaque jour,
D’une marche invisible et sûre
En a fait lentement le tour.

Son eau fraîche a fui goutte à goutte,
Le suc des fleurs s’est épuisé ;
Personne encore ne s’en doute,
N’y touchez pas, il est brisé.

Souvent aussi la main qu’on aime
Effleurant le coeur, le meurtrit ;
Puis le coeur se fend de lui-même,
La fleur de son amour périt ;

Toujours intact aux yeux du monde,
Il sent croître et pleurer tout bas
Sa blessure fine et profonde :
Il est brisé, n’y touchez pas.

(Sully Prudhomme)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’exercice de la parole poétique (Gérard Bocholer)

Posted by arbrealettres sur 1 octobre 2021



Illustration: Daniela Capaccioli
ArbreaPhotos
    

L’exercice de la parole poétique
aspire à provoquer un surgissement,
une apparition d’invisible.

(Gérard Bocholer)

 

Recueil: Le poème Exercice spirituel
Traduction:
Editions: Ad Solem

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | 4 Comments »

Un poème… (Guo Xi)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2021



Illustration: Guo Xi 
    
Un poème est une peinture invisible.

Une peinture est un poème visible.

(Guo Xi)

 

Recueil: Et le souffle devint signe (François Cheng)
Traduction:
Editions: L’ICONOCLASTE

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Montagne hivernale (Sôseki)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2021



    

Montagne hivernale
Y eût-il un promeneur
Resterait invisible

(Sôseki)

 

Recueil: Haïkus
Traduction: Elisabeth Suetsugu
Editions: Philippe Picquier

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :