Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘poème’

La route enchantée (Charles Trenet)

Posted by arbrealettres sur 2 décembre 2021



 

Marcio Melo 04

La route enchantée

1. Le ciel est plein de joie
La nuit est parfumée
Ah! Quel parfum subtil
Odeur de feu de bois
Douce odeur de fumée
Odeur du mois d´avril
On sent que bientôt c´est la fête
La jolie fête du printemps
Qui fleurit par-dessus nos têtes
Le ciel d´avril comme les champs

{Refrain:}
Une étoile m´a dit
Deux étoiles m´ont dit
Connais-tu le pays du rêve
Le pays d´amour où,sous le ciel bleu
Tout est joyeux
Les beaux jours sont courts
Au pays d´amour
Et les nuits les nuits sont brèves
Mais l´on vit sa vie
Loin de tous soucis
Viens cette nuit
Pars c´est du mystère
Que tu veux : en voilà!
Pars oublie la terre
Pars viens avec nous tu verras
Les joyeux matins et les grands chemins
Où l´on marche à l´aventure
Hiver comme été
Toujours la nature
La route enchantée…

2. Rivière mon amie
C´est pour toi que je chante
Et vous petits oiseaux écoutez-moi
Cochons vaches et veaux
Et vous bêtes méchantes
Qui hurlez dans les bois
Demain c´est le jour où l´on s´aime
Et qui sème récolte l´amour
L´amour c´est le plus beau poème
Pourquoi ne pas s´aimer toujours

{Refrain} :
Une étoile m´a dit
Deux étoiles m´ont dit
Chante l´amour au clair de lune
Chante sans un sou
Chante comme un fou
Partout partout
La jeunesse est là
Qui te tend les bras
Le soleil c´est la fortune
Si tu vis ta vie
Loin de tous soucis
Viens cette nuit
Pars c´est du mystère
Que tu veux : En voilà
Pars oublie la terre
Pars viens avec nous tu verras
Les joyeux matins et les grands chemins
Où l´on marche à l´aventure
Hiver comme été
Toujours la nature
La route enchantée…
Bonjour le jour la vie la nuit l´amour!

(Charles Trenet)

Illustration: Marcio Melo

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

LUMINEUSE (Yves Morel)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2021




LUMINEUSE

Un jour je l’écrirai le poème.
Le poème le plus tendre
que l’on n’ait jamais écrit
sur une femme lumineuse.
Je le sens qui monte en moi
comme lorsque le désir
monte en elle.
Une femme que j’adore.
La femme.
Celle qui a fait de moi
un satellite
proche de sa galaxie.
Je l’écrirai un jour
qu’elle aura chaviré mon vieux coeur
un peu plus qu’à l’ordinaire.
Il jaillira le poème
comme un besoin naturel,
pour vanter tout ce charme
qui m’a explosé au regard
le jour où je l’ai croisée.

Et comme elle,
il sera libre,
le poème.

(Yves Morel)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Machine inutile (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 19 octobre 2021



 

8034

Machine inutile
Il n’y a pas de paradis
Je ne peux entendre la musique de l’être.
Je n’ai reçu le pouvoir de l’imaginer.
Mon amour s’alimente à un non-amour.
Je n’avance qu’attisé par son refus.
Il m’emporte dans ses grands bras de rien.
Son silence me sépare de la vie.

Être sereinement brûlant que j’assiège.
Quand enfin je vais l’atteindre dans les yeux,
sa flamme a déjà creusé les miens, m’a fait des cendres.
Qu’importe après, le murmure misérable du poème.
C’est néant cela, non le paradis.

(André Frénaud)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Le Printemps est dans la rue (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2021



Le Printemps est dans la rue

Quand le Printemps est dans la rue
On se met à la fenêtre
Et l’on regarde passer les poèmes
Alors on appelle le plus beau
Et hop! Il vous saute au cou.

(Pierre Albert-Birot)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

St-Benoît (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2021


olbinski263
Le soleil
M’a aimé toute la journée
Et les poèmes que je portais
Embaument ce soir le jardin
Mais au fait a-t-il fait soleil aujourd’hui

(Pierre Albert-Birot)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Le poème ne comble pas (Gérard Bocholer)

Posted by arbrealettres sur 9 octobre 2021



Illustration Arbreaphotos
    
Le poème ne comble pas.
Il crée un espace
où le mystère pourra trouver sa demeure,
se laisser voir et adorer

(Gérard Bocholer)

 

Recueil: Le poème Exercice spirituel
Traduction:
Editions: Ad Solem

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Que le poème ne soit pas un écran (Gérard Bocholer)

Posted by arbrealettres sur 9 octobre 2021




    
Que le poème ne soit pas un écran,
mais une transparence !

Le silence qui brûle et tremble autour du poème
est un singulier silence,
vibrant de tout ce qu’on ne dira pas.

Ce poète-là est un veilleur.

Il sait le calme et la tension des nuits.
Il croit en ce peu de flamme qu’il leur apporte.
Il veut garder sa lampe allumée.

(Gérard Bocholer)

 

Recueil: Le poème Exercice spirituel
Traduction:
Editions: Ad Solem

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le poète n’est peut-être appelé qu’au silence (Gérard Bocholer)

Posted by arbrealettres sur 9 octobre 2021




    
Le poète n’est peut-être appelé qu’au silence,
celui de la muette adoration.

Pourtant, dans les paroles du poème,
semblent se lever un astre ou un oiseau, ou le vent,
nous arrachant à la succession des instants et des jours :

quelque chose de vertical
qui sort du temps
et vise l’éternité à la cime.

(Gérard Bocholer)

 

Recueil: Le poème Exercice spirituel
Traduction:
Editions: Ad Solem

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Poème (Robert Momeux)

Posted by arbrealettres sur 9 octobre 2021



Poème

Nous avons marché lentement
Dans le soir gris dans le soir noir
Nous avons perdu conscience du temps
L’amour est passé par là sans nous voir
Et quand nous nous sommes quittés
Les rues sont entrées dans l’ombre silencieuse

(Robert Momeux)


Illustration: Ismail Yildirim

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ô POEME ARCHITECTURE DE PENSEE (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 8 octobre 2021



J’ai dit ce que je dirais ce que je dis que je dirai
Mais je n’ai jamais dit ce que j’ai dit que je dirais
Et je dis toujours autre chose

Ô POEME ARCHITECTURE DE PENSEE

(Pierre Albert-Birot)


Illustration: Escher

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :