Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘Dieu’

Honneur des Hommes, Saint LANGAGE (Paul Valéry)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2018



Jean-Jules-Antoine Lecomte du Nouÿ  Démosthène   La-parole- 1

 

Honneur des Hommes, Saint LANGAGE,
Discours prophétique et paré,
Belles chaînes en qui s’engage
Le dieu dans la chair égaré,
Illumination, largesse!
Voici parler une Sagesse
Et sonner cette auguste Voix
Qui se connaît quand elle sonne
N’être plus la voix de personne
Tant que des ondes et des bois!

(Paul Valéry)

Illustration: Jean-Jules-Antoine Lecomte du Nouÿ

 

Publicités

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je crois donc (Saint-Pol Roux)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2018



 

feu

Je crois donc, avenir d’une réalité,
Que tu viens, devançant l’Age des Créatures,
Ouraganer la paix de mon éternité
Afin que je m’apprête aux tempêtes futures.

Vite déchiffre-moi cette énigme de feu
Qu’alimentent, bizarre amas d’allégories,
Des fanfares, des paons, des blasphèmes à Dieu,
Des serments tronçonnés et des chocs de patries.

Oh dis, spectre à rebours, la Force de demain
Que tu fais pressentir par une telle emprise
Que ma barbe si blonde a blanchi de surprise ! »
Et la Flamme lança : « Je suis l’Orgueil Humain. »

(Saint-Pol Roux)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Soir tranquille (Antonio Machado)

Posted by arbrealettres sur 9 septembre 2018




    
Soir tranquille, paisible
presque comme une âme,
pour être jeune, l’avoir été
quand Dieu le voulut, pour
avoir quelques joies… au loin
et doucement pouvoir s’en souvenir.

(Antonio Machado)

 

Recueil: Champs de Castille précédé de Solitudes, Galeries et autres poèmes et suivi de Poésies de la guerre
Traduction: Sylvie Léger et Bernard Sesé
Editions: Gallimard

Posted in poésie, méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu me seras fidèle (Marie Noël)

Posted by arbrealettres sur 8 septembre 2018




    
Ô mon Dieu,
Tu donnes la lumière, la joie de Toi pendant le jour,
mais pendant la nuit, simplement, fidèlement, sans joie ni lumière, Tu es là.

Dans ma fatigue à ras de terre,
quand je suis trop faible pour aimer Dieu ni homme.
Pendant la nuit, Seigneur, Tu me seras fidèle.

Dans mon usure, quand je ne vois plus clair, que mon cœur se refroidit,
que ma dernière vertu à bout de forces s’assoupit et somnole comme une vieille femme.
Pendant la nuit, Seigneur, Tu me seras fidèle.

Dans ma nuit la plus noire, dans le gouffre terrible où Dieu se renverse,
où la foi s’écroule comme un château de nuages, où il n’y a plus trace d’espérance sur la terre comme au ciel.
Pendant la nuit, Seigneur, Tu me seras fidèle.

Dans la mort où tout disparaît, dans la nuit de la mort
où l’âme n’a plus ni espace, ni temps, dans le rien où je ne trouverai plus moi ni personne.
Pendant la nuit, Seigneur, Tu me seras fidèle.

Amen

(Marie Noël)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Donnez à chaque instant (Marie Noël)

Posted by arbrealettres sur 8 septembre 2018




    
Mon Dieu, source sans fond de la douceur humaine,
Je laisse en m’endormant couler mon cœur en Vous
Comme un vase tombé dans l’eau de la fontaine
Et que Vous remplissez de Vous-même sans nous.

En Vous demain matin je reviendrai le prendre
Plein de l’amour qu’il faut pour la journée. Ô Dieu,
Il n’en tient guère, hélas ! Vous avez beau répandre
Vos flots en lui, jamais il n’en garde qu’un peu.

Mais renouvelez-moi sans fin ce peu d’eau vive,
Donnez-le-moi dès l’aube, au pied du jour ardu
Et redonnez-le-moi lorsque le soir arrive,
Avant le soir, Seigneur, car je l’aurai perdu.

Ô Vous de qui le jour reçoit le jour sans trêve,
Par qui l’herbe qui pousse est poussée en la nuit,
Qui sans cesse ajoutez à l’arbre qui s’élève
L’invisible hauteur qui dans l’air le conduit,

Donnez à mon cœur faible et de pauvres limites,
Mon cœur à si grand’peine aimant et fraternel,
Dieu patient des œuvres lentes et petites,
Donnez à chaque instant mon amour éternel.
Ainsi soit-il.

(Marie Noël)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’heure terrible (Marie Noël)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2018




    
L’heure terrible où Dieu n’est pas vrai
et où je continue à l’aimer quand même.

(Marie Noël)

 

Recueil: Les Chansons et les Heures / Le Rosaire des joies
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Ici (Marie Noël)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2018



    
Croix au bord de l’abîme.
C’est ici qu’un malheur arriva. Priez !
C’est ici qu’une âme est tombée de Ciel en Enfer.
C’est ici qu’elle s’est débattue à mort sur une sente vertigineuse où personne ne passait.
(…)
C’est ici que la Bête enchaînée en elle a rompu ses liens et hurlé.
(…)
C’est ici qu’aucun homme ne l’a aidée,
C’est ici que les anges l’ont abandonnée,
C’est ici que Dieu a détourné la tête.

Ici, ce malheur arriva. Priez !

(Marie Noël)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le bonheur (Marie Noël)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2018



    

Le bonheur que vous me voulez, qu’en ferai-je?
M’asseoir à côté de tous vos saints assis
Dans vos jardins plus lumineux que la neige?
C’est bien de l’honneur mais, ô Père, merci!

Ah vous aurez beau ce soir me tenir prête
Une auréole, ô vous qui n’avez permis
Jamais qu’en tremblant j’aille cacher ma tête
Pour y dormir dans l’ombre de mon ami.

Vous aurez beau maintenant me faire entendre
A l’oreille les sept voix du Saint-Esprit,
Quel Verbe, si Dieu soit-il, pourra me rendre
Le mot d’amour que personne ne m’a dit ?

(Marie Noël)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La mort (Marie Noël)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2018



 

Illustration: Rudolf Schäfer
    
Ainsi Dieu, en vouant la chair à souffrir,
fait de la vie même une injustice.

Il y a dans cette vocation à la souffrance,une injustice terrible,
qui n’est qu’un écho de ce qui est sur cette terre,

la plus dure des injustices:
la mort.

(Marie Noël)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mort n’est pas mort (Marie Noël)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2018



Illustration: Otto Dix
    

Il ne faut pas compter sur Dieu
pour nous épargner tel malheur.

Non plus que pour nous garder du Malheur total:
la mort.

Car malheur n’est pas malheur,
mort n’est pas mort au yeux de Dieu.

(Marie Noël)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :