Arbrealettres

Poésie

Le vrai poète doit être un déplaceur de bornes (Pierre Della Faille)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2009


POASIS https://arbrealettres.wordpress.com POEMENADES PERSONNELLES http://arbreaphotos.wordpress.com

ACCES DIRECT AUX PHOTOS LES PLUS RECENTES lucioleou par rubriques:

RANDONNEES FRANCILIENNESRANDONNEES AUTRES ET VOYAGES MUSEES SPECTACLES EVENEMENTS CHATS JARDIN MAISON
MUSIQUES http://arbreamusiques.wordpress.com

Pour voyager parmi …

33 000 Poèmes  

 Cliquez sur lien ou lettre ci-dessous INDEX: Index par Mots et Auteurs du site d’ArbreaLettres

Par mots: a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w y z Î à â ç é ê î ô Par auteurs: A B C D E F G H I J K L M N O P R S T U V W X Y a c m Ô

==> Copyright © : La propriété des poèmes et des illustrations publiés sur ce site revient à leurs auteurs respectifs
Si vous souhaitez retirer une de vos oeuvres publiée ici, merci de me le signaler


litterature

 

Publicités

Posted in poésie | 142 Comments »

Un poème c’est bien peu de chose (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2017



poeme-rjz

Un poème c’est bien peu de chose
à peine plus qu’un cyclone aux Antilles
qu’un typhon dans la mer de Chine
un tremblement de terre à Formose

une inondation du Yang Tse Kiang
ça vous noie cent mille Chinois d’un seul coup
vlan
ça ne fait même pas le sujet d’un poème
Bien peu de chose

On s’amuse bien dans notre petit village
on va bâtir une nouvelle école
on va élire un nouveau maire et changer les jours de marché
on était au centre du monde on se trouve maintenant
près du fleuve océan qui ronge l’horizon

Un poème c’est bien peu de chose

(Raymond Queneau)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’ouïe fine (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2017




L’ouïe fine

Les poissons parlent quel charivari
On ouvre les ouïes pour entendre
Leurs discours océaniens
On n’entend rien
Il faut avoir l’oreille maritime
Pour percevoir ce que ces vertébrés expriment
Sinon l’on n’entend rien
Que le cri des mouettes
La sirène d’un navire le ressac
Et les galets roulés

(Raymond Queneau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les feux dans la nuit (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2017



Si les feux dans la nuit faisaient des signes certes
la peur serait un rire et l’angoisse un pardon
mais les feux dans la nuit sans cesse déconcertent
le guetteur affiné par la veille et le froid

(Raymond Queneau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Gastronomique (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2017



Après une attente gratinée sous un soleil au beurre noir,
je finis par monter dans un autobus pistache
où grouillaient les clients comme asticots
dans un fromage trop fait.
Parmi ce tas de nouilles,
je remarquai une grande allumette
avec un cou long comme un jour
sans pain et une galette sur la tête
qu’entourait une sorte de fil à couper le beurre.
Ce veau se mit à bouillir parce qu’une sorte de croquant
(qui en fut baba) lui assaisonnait les pieds poulette.
Mais il cessa rapidement de discuter le bout de gras
pour se couler dans un moule devenu libre.
J’étais en train de digérer dans l’autobus de retour
lorsque devant le buffet de la gare Saint-Lazare,
je revis mon type tarte avec un croûton
qui lui donnait des conseils à la flan
à propos de la façon dont il était dressé.
L’autre en était chocolat.

(Raymond Queneau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

LE RÉVOLTÉ (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2017




LE RÉVOLTÉ

Un abricot
qui était sur un arbre
tout à coup dit
Je ne suis pas de marbre
et il s’écrie
Cocorico cocorico
l’abricot
qui était sur un arbre

(Raymond Queneau)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 3 Comments »

Il pleuvait toujours (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2017



 

Il pleuvait toujours
et peut-être aussi
sur les chrysanthèmes

(Raymond Queneau)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , | 1 Comment »

Bien placés . . . (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2017



Bien placés . . .

Bien placés bien choisis
quelques mots font une poésie
les mots il suffit qu’on les aime
pour écrire un poème
on sait pas toujours ce qu’on dit
lorsque naît la poésie
faut ensuite rechercher le thème
pour intituler le poème
mais d’autres fois on pleure on rit
en écrivant la poésie
ça a toujours kékchose d’extrême
un poème

(Raymond Queneau)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

Dans l’espace (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2017



Dans l’espace

On dirait que kékchose se passe
En fait il ne se passe rien
Un autobus écrase un chien
Des badauds se délassent
Il va pleuvoir
Tiens tiens

(Raymond Queneau)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Les eaux bruns, les eaux noirs, les eaux de merveille (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2017



les eaux bruns, les eaux noirs, les eaux de merveille
les eaux de mer, d’océan, les eaux d’étincelles
nuitent le jour, jurent la nuit
chants de dimanche à samedi

les yeux vertes, les yeux bleues, les yeux de sucelle
les yeux de passante au cours de la vie
les yeux noires, yeux d’estanchelle
silencent les mots, ouatent le bruit

eau de ces yeux penché sur tout miroir
gouttes secrets au bord des veilles
tout miroir, toute veille en ces ziaux bleues ou vertes
les ziaux bruns, les ziaux noirs, les ziaux de merveille

(Raymond Queneau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quelqu’un (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2017



Quelqu’un

Quand la chèvre sourit
quand l’arbre tombe
quand le crabe pince
quand l’herbe est sonore
plus d’une maison
plus d’une coquille
plus d’une caverne
plus d’un édredon
entendent là-bas
entendent tout près
entendent très peu
entendent très bien
quelqu’un qui passe et qui pourrait bien être
et qui pourrait bien être quelqu’un

(Raymond Queneau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :