Arbrealettres

Poésie

Toute rencontre m’est cause de souffrance, soit parce qu’elle n’a lieu qu’en apparence, soit parce qu’elle se fait vraiment et c’est alors la nudité du visage de l’autre qui me brûle autant qu’une flamme (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2009


POASIS https://arbrealettres.wordpress.com POEMENADES PERSONNELLES http://arbreaphotos.wordpress.com

ACCES DIRECT AUX PHOTOS LES PLUS RECENTES ou par rubriques:

RANDONNEES FRANCILIENNESRANDONNEES AUTRES ET VOYAGES MUSEES SPECTACLES EVENEMENTS CHATS JARDIN MAISON
MUSIQUES http://arbreamusiques.wordpress.com

Pour voyager parmi 27 500 Poèmes : Cliquez sur lien ou lettre ci-dessous INDEX: Index par Mots et Auteurs du site d’ArbreaLettres

Par mots: a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w y z Î à â ç é ê î ô Par auteurs: A B C D E F G H I J K L M N O P R S T U V W X Y a c m Ô

==> Copyright © : La propriété des poèmes et des illustrations publiés sur ce site revient à leurs auteurs respectifs
Si vous souhaitez retirer une de vos oeuvres publiée ici, merci de me le signaler

litterature

> La NEVRALGIE PUDENDALE A découvrir et pour faire avancer les choses cliquer ici <<<

Posted in poésie | 130 Comments »

PAR-DELÀ LES SIGNES (António Ramos Rosa)

Posted by arbrealettres sur 28 août 2016



PAR-DELÀ LES SIGNES

Écrire c’est maintenant disperser les ombres,
ouvrir les portes en pierre et reposer dans l’air.
Agenouillé près d’une barque ou d’une jarre,
un dieu respire et c’est le vide le plus pur.
Par-delà les signes et à leur commencement,
un sourire, une lueur des choses familières.
Et sur les murs et les doigts, un sable
qui descendrait des nuages et dans le lointain
la forme d’un bras aimant, le rêve de l’autre.

(António Ramos Rosa)

Illustration: Francis Pessin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un jour je resterai si longtemps (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 28 août 2016


 

Un jour je resterai si longtemps qu’au matin
J’aurai un oiseau sur l’épaule un oiseau sur l’épaule un oiseau sur la tête
Un jour jamais plus je ne saurai retourner dans ma vie

(Valérie Rouzeau)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

Nos musiques sont l’écho des hymnes que les sphères chantent dans leurs révolutions (Jalaleddin el-Roumi)

Posted by arbrealettres sur 28 août 2016



Nos musiques sont l’écho des hymnes que les sphères
chantent dans leurs révolutions,
Les chants des mondes qui évoluent, les hommes essaient
de les reproduire en s’aidant des luths et des voix,
Nous avons tous entendu ces hautes mélodies dans le paradis
que nous avons perdu,
Et bien que la Terre et l’eau nous aient accablés,
nous gardons le souvenir des chants du ciel.

(Jalaleddin el-Roumi)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le chant du cygne (Henri Heine)

Posted by arbrealettres sur 28 août 2016



Une étoile tombe de là-haut,
Du haut de son palais étincelant.
C’est l’étoile de l’amour
Que je vois tomber là-bas.

Feuilles et fleurs, en tourbillons,
Tombent du pommier;
Les vents moqueurs les emportent
Au gré de leur caprice.

Un cygne chante sur l’étang,
En glissant à la surface de l’eau;
Son chant peu à peu expire,
Puis il s’abîme au sein des flots.

A présent tout est calme et sombre
Fleurs et feuilles ne sont plus,
L’étoile s’est brisée en poussière,
Le chant du cygne s’est tu.

(Henri Heine)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Approche-toi du silence (António Ramos Rosa)

Posted by arbrealettres sur 28 août 2016



Approche-toi du silence, de la pierre du silence,
et la montagne s’ouvrira. Tu es proche de cette maison
où le silence n’est aucun arbre,
un silence mouvant comme une lampe d’eau.

Le silence pénètre jusqu’au coeur d’un
fleuve, des chevelures d’eau, et à nouveau du silence
d’une bouche exaspérée par l’espérance des voyelles,

par la folie des astres, des mots, des mains
et le cheval s’engage sur un pont de fer
annonçant le plein hiver, la couleur solitaire et glacée.

(António Ramos Rosa)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ca va coûter cher (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 28 août 2016



Transformer tout en marchandises
ça va coûter cher à l’humanité.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 5 Comments »

La source (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 28 août 2016



sur l’accord de l’herbe et des nuages
ses lèvres feuille et flamme
toujours plus nue la beauté chante l’insolence

(Daniel Boulanger)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Dis-moi secret de la terre (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 28 août 2016



Dis-moi
secret de la terre
flamme si douce
dis-moi cette parole
qu’on entend parfois
là où l’eau s’écoule
effaçant les rides des pierres

(Luis Mizón)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Toute rencontre m’est cause de souffrance (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 28 août 2016




Toute rencontre m’est cause de souffrance,
soit parce qu’elle n’a lieu qu’en apparence,
soit parce qu’elle se fait vraiment
et c’est alors la nudité du visage de l’autre
qui me brûle autant qu’une flamme.

(Christian Bobin)

Illustration

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

J’ai vu un nid en ruine au sommet d’un grand arbre (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 28 août 2016




J’ai vu un nid en ruine au sommet d’un grand arbre
et cette vision était aussi douce
que celle d’un coeur qui a fait son travail.

(Christian Bobin)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 527 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :