Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘rouge’

IL EST COURT LE CHEMIN… (Jean Cocteau)

Posted by arbrealettres sur 9 janvier 2023




    
IL EST COURT LE CHEMIN…

Il est court le chemin de la flamme à la neige
Du rouge au blanc du blanc au bleu.
Si le feu brûlait ma maison, qu’emporterais-je ?
J’aimerais emporter le feu.

[…]

(Jean Cocteau)

 

Recueil: Clair-obscur
Traduction:
Editions: Points

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une nuit dans la montagne (Chang Jian)

Posted by arbrealettres sur 8 décembre 2022



Illustration: Shan Sa
    
Une nuit dans la montagne

Posé à même la montagne inclinée,
Je suis l’errance d’une barque fragile,
Dont l’écho rappelle ma destinée.
Elle flotte, légère, sur les flots lourds,
Et fuit mon regard dans l’ampleur du ciel.
Le soleil s’épuise alors dans l’horizon
Et ma vue entre soudain dans le demi-jour d’une lumière indécise.
Un dernier rayon considère encore la cime des arbres
Et la pointe des roches chenues.
Tandis que le lac se teinte d’encre noire,
Des nuages rouges témoignent encore de l’astre défunt.
L’ombre des îles, plus noire encore
Se détache des eaux assoupies
Qui reflètent un instant le souvenir du jour ;
Mais déjà l’obscurité pèse sur les bois et les collines,
Et le trait confus du rivage
Se trouble dans mon regard impuissant.

La nuit vient, l’air est vif ;
Le souffle du nord crie implacable
Et pousse les cormorans vers la rive.
Ils attendront l’aurore entre les roseaux.
La lune coquette se montre sur les eaux lisses.
Je prends mon luth
Et accompagne ma solitude.
Mes doigts caressent les cordes en sanglots ;
Le chant disperse au loin ses accords.
Le temps s’envole ;
Un frisson de rosée me rappelle à l’heure tardive.

(Chang Jian)

(VIIIe siècle)

Recueil: Nuages immobiles Les plus beaux poèmes des seize dynasties chinoises
Traduction: Alexis Lavis
Editions: l’Archipel

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le rouge des pavots (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 30 novembre 2022



 

Illustration
    
Le rouge des pavots monte à mon coeur
comme une flamme.

(Christian Bobin)

 

Recueil: La présence pure et autres textes
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Je ne parviens pas à toucher la pierre noire du silence (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 26 novembre 2022




Je ne parviens pas à toucher la pierre noire du silence,
celle qui est au centre du langage,
autour de laquelle pèlerinent mes phrases
comme des anges aux ailes rouges.

Ce que je veux te dire sans cesse se dérobe.
Je le frôle lorsque je parle de ton sourire
et de sa bienveillance native.

(Christian Bobin)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PAYSAGE DE L’ENFANT ALLANT CHEZ LES REGENTS (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 12 novembre 2022




PAYSAGE DE L’ENFANT ALLANT CHEZ LES REGENTS

Ce grand silence liquide
habitant les tonneaux,
ces minuscules insectes
s’essayant en vain à dévorer la peau des vierges,
les charrons buvant près du chardon bleu,
les frelons fabriquant leur miel blanc,
l’abeille distillant son miel blond,
les chaudrons fulgurants
que l’on frotte de cendre mouillée,
les bruits de fin d’orage,
l’âcre fumée
de la mauvaise herbe brûlée
en tas dans les jardins à buis
et le portrait d’un roi
au mur de la cuisine
et l’argile et le plâtre
dans les royaumes humides,
tout est Courrier d’une impossible aurore ;
voilà qu’elle est déjà tout en haut de la côte
la veuve
qui conduit par la main jusqu’au lointain collège
l’enfant à tignasse rouge.

(Jean Follain)

Illustration: Georges Paul François Laurent Laugée

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ultime recours (Vahe Godel)

Posted by arbrealettres sur 31 octobre 2022




    
Ultime recours

ayant dû négocier jour et nuit pour
obtenir de quoi griffonner
quelques mots : ce lambeau de journal et ce bout
de craie rouge (que d’ordinaire on utilise
pour marquer le bétail) — quelques mots d’une étrange
écriture pour dire qu’on l’oblige
à vivre dans le noir
que ce message est son ultime
recours et qu’il a peur
de perdre la mémoire

(Vahe Godel)

Recueil: La révolte des poètes
Traduction:
Editions: Livre de poche Jeunesse

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rwanda (Alain Boudet)

Posted by arbrealettres sur 31 octobre 2022




    
Rwanda

Encore un enfant
qui s’écroule

Encore mille enfants
émiettés par la guerre

Leurs yeux n’ont vu que l’incroyable
que l’innommable quotidien

Terre engraissée des longs massacres
où les corps n’ont aucun repos
que la mort portée par les fièvres

Terre abreuvée
des larmes rouges de l’innocence
exsangue et nue

Il en faudra
des nuits de sources des nuits lavées
sans hurlements
pour cicatriser les regards
blessés d’horreurs et de misère

Il en faudra des nuits sans peur
des nuits de mousse et de douceur
pour bercer les gorges à vif
et l’écorchure de leurs yeux

Il en faudra
du temps
pour les réconcilier avec l’enfance

(Alain Boudet)

Recueil: La révolte des poètes
Traduction:
Editions: Livre de poche Jeunesse

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce que nous avons cherché (Guy Goffette)

Posted by arbrealettres sur 22 octobre 2022




    
Ce que nous avons cherché, ce que tous
nous continuons d’attendre et qui bat

comme une porte la nuit dans le silence
mal équarri des campagnes, ce qui

nous tient longtemps les yeux ouverts sur
rien : un coin décollé du papier peint,

l’arête lunaire de la garde-robe, le chapeau
rouge de jadis, poussiéreux mais toujours

prêt à couvrir tes cheveux blancs, voilà
bien ce qui toujours manque à nos vies

quand rien ne manque, et le désir demeure
comme l’été à la barbe de l’hiver

(Guy Goffette)

Recueil: Le désir en nous comme un défi au monde 84 Poètes d’aujourd’hui
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le pêcheur de la falaise de la Tortue (Suyǒn)

Posted by arbrealettres sur 19 octobre 2022




    
Le pêcheur de la falaise de la Tortue

Près du torrent, il est une pierre en forme de tortue,
Assis sur son dos, pêchant à la ligne, d’où vient ce vieillard ?
Sans qu’il le voie sa canne de bambou descend au fil de l’eau,
Il convoite des yeux les azalées rouges des deux berges.

***

(Suyǒn)

 

 

Recueil: Ivresse de brumes, griserie de nuages
Traduction: Ok-sung / Anne Baron / Jean-François Baron
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Excursion en montagne un jour d’automne (Sonsu)

Posted by arbrealettres sur 19 octobre 2022



Illustration: Tachibana Morikuni
    
Excursion en montagne un jour d’automne

L’oie sauvage d’elle-même vole haut, les eaux d’elles-mêmes coulent,

Nuages blancs, arbres rouges, se mêlent aux cimes des monts.
Les feuilles mortes au bord du torrent au retour vous égarent,
Une cloche lointaine en forêt dissipe votre tristesse.

(Sonsu)

***

 

Recueil: Ivresse de brumes, griserie de nuages
Traduction: Ok-sung / Anne Baron / Jean-François Baron
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :