Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘branche’

Derrière chez moi, devinez ce qu’il y a ? (Anonyme)

Posted by arbrealettres sur 6 février 2023




    
Derrière chez moi, devinez ce qu’il y a ?

Derrière chez moi, devinez ce qu’il y a ?
Derrière chez moi, devinez ce qu’il y a ?
Il y a un arbre, le plus bel arbre,
Arbre du bois, petit bois derrière chez moi.

Et la lon la, lon lère et la lon la lon la.
Et la lon la, lon lère et la lon la.

Et sur cet arbre, devinez ce qu’il y a ?
Et sur cet arbre, devinez ce qu’il y a ?
Il y a une branche, la plus belle branche,
Branche sur l’arbre, arbre du bois,
Petit bois derrière chez moi.

Et la lon la, lon lère et la lon la lon la.
Et la lon la, lon lère et la lon la.

Et sur cette branche, devinez ce qu’il y a ?
Et sur cette branche, devinez ce qu’il y a ?
Il y a une feuille, la plus belle feuille,
Feuille sur la branche, branche sur l’arbre,
Arbre du bois, petit bois derrière chez moi.

Et la lon la, lon lère et la lon la lon la.
Et la lon la, lon lère et la lon la.

Et sur cette feuille, devinez ce qu’il y a ?
Et sur cette feuille, devinez ce qu’il y a ?
Il y a un nid, le plus beau nid,
Nid sur la feuille, feuille sur la branche,
Branche sur l’arbre, arbre du bois,
Petit bois derrière chez moi.

Et la lon la, lon lère et la lon la lon la.
Et la lon la, lon lère et la lon la.

Et dans ce nid, devinez ce qu’il y a ?
Et dans ce nid, devinez ce qu’il y a ?
Il y a une aile, la plus belle aile,
Aile sur le nid, nid sur la feuille,
Feuille sur la branche, branche sur l’arbre,
Arbre du bois, petit bois derrière chez moi.

Et la lon la, lon lère et la lon la lon la.
Et la lon la, lon lère et la lon la.

Et sur cette aile, devinez ce qu’il y a ?
Et sur cette aile, devinez ce qu’il y a ?
Il y a une plume, la plus belle plume,
Plume sur l’aile, aile sur le nid,
Nid sur la feuille, feuille sur la branche,
Branche sur l’arbre, arbre du bois,
Petit bois derrière chez moi.

Et la lon la, lon lère et la lon la lon la.
Et la lon la, lon lère et la lon la.

Et sur cette plume, devinez ce qu’il y a ?
Et sur cette plume, devinez ce qu’il y a ?
Il y a un poêle, le plus beau poêle,
poêle sur la plume, plume sur l’aile,
Aile sur le nid, nid sur la feuille,
Feuille sur la branche, branche sur l’arbre,
Arbre du bois, petit bois derrière chez moi.

Et la lon la, lon lère et la lon la lon la.
Et la lon la, lon lère et la lon la.

Et dans ce poêle, devinez ce qu’il y a ?
Et dans ce poêle, devinez ce qu’il y a ?
Il y a un feu, le plus beau feu,
Feu sur la poêle, poêle sur la plume,
Plume sur l’aile, aile sur le nid,
Nid sur la feuille, feuille sur la branche,
Branche sur l’arbre, arbre du bois,
Petit bois derrière chez moi.

Et la lon la, lon lère et la lon la lon la.
Et la lon la, lon lère et la lon la.

Et dans ce feu, devinez ce qu’il y a ?
Et dans ce feu, devinez ce qu’il y a ?
Il y a un arbre, le plus bel arbre,
Arbre du bois, petit bois derrière chez moi.

Et la lon la, lon lère et la lon la lon la.
Et la lon la, lon lère et la lon la.

Et la lon la, lon lère et la lon la lon la.
Et la lon la, lon lère et la lon la.

(Anonyme)

 

Recueil: Les plus belles chansons du temps passé
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Odorantes fleurs de châtaignier (Nanako Washitani)

Posted by arbrealettres sur 31 janvier 2023




    
Odorantes fleurs de châtaignier.
J’aimerais apercevoir du ciel bleu
entre les branches.

***

(Nanako Washitani)

 

Recueil: Haïjins japonais
Traduction: Dominique Chipot & Makoto Kemmoku
Editions: Points

Posted in poésie, haïku | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des branches dépouillées (Nobuko Katsura)

Posted by arbrealettres sur 31 janvier 2023



Illustration
    
Des branches dépouillées
cherchent dans le ciel
quelque chose à toucher.

***

(Nobuko Katsura)

 

Recueil: Haïjins japonais
Traduction: Dominique Chipot & Makoto Kemmoku
Editions: Points

Posted in poésie, haïku | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

On a festoyé et bu jusque tard dans la nuit (Richard Brautigan)

Posted by arbrealettres sur 1 janvier 2023




    

On a festoyé et bu jusque tard dans la nuit

on a festoyé et bu jusque tard dans la nuit
mais on a fini par rentrer seul à la maison pour
se consoler, il semble que tant de choses
tournent autour de ça, comme les branches
d’un arbre dès que le vent
cesse de souffler.

***

Feasting and Drinking Went on Far into the Night

Feasting and drinking went on far into the night but in
the end we went home alone to console ourselves which
seems to be what so many things are all about like the
branches of a tree just after the wind
stops blowing.

(Richard Brautigan)

 

Recueil: C’est tout ce que j’ai à déclarer Oeuvres poétiques complètes
Traduction: Thierry Beauchamp, Frédéric Lasaygues et Nicolas Richard
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une branche se balance (Isabelle Escuillié-Cabïac)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2022



 

une branche se balance
délestée
de son poids de neige

(Isabelle Escuillié-Cabïac)

Illustration: ArbreaPhotos
 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | 4 Comments »

L’hiver (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2022



L’hiver

Sous un ciel de refus
Entre les vains appels des branches
Et les silences de l’oiseau

Plus nue que l’absence
Plus pâle que l’attente

L’hiver compte ses heures
La gorge transpercée
Par le seul cri du vent.

(Andrée Chedid)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

LA CINQUIÈME SAISON (René Guy Cadou)

Posted by arbrealettres sur 26 décembre 2022




    
LA CINQUIÈME SAISON

S’il faut nommer le ciel je commence par toi
Je reconnais tes mains à la forme du toit

L’été je dors dans la grange de tes épaules
Les hirondelles de ta poitrine me frôlent

Dressées contre ma joue les tiges de ton sang
Le rideau de ta chevelure qui descend

Je te cache pour moi dans la ruche des flammes
Reine du feu parmi les frelons noirs des âmes

Par l’automne épargnés tes yeux sont toujours verts
Les fleuves continuent de passer au travers

Ton souffle achève au loin le clapotis des plaines
On ne sait plus si c’est le soir ou ton haleine

En hiver tu secoues la neige de ton front
Tu es la tache lumineuse du plafond

Et je ferme au-delà des mers le paysage
Avec les hautes falaises de ton visage

L’étrave du printemps glisse entre tes genoux
Lentement le soleil s’est approché de nous

Tu traverses la nuit plus douce que la lampe
Tes doigts frêles battant les vitres de ma tempe

Je partage avec toi la cinquième saison
La fleur la branche et l’aile au bord de la maison

Les grands espaces bleus qui cernent ma jeunesse
Sur le mur le dernier reflet d’une caresse.

(René Guy Cadou)

 

Recueil: René Guy Cadou Poésie la vie entière oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il gelait à coeur fendre (René Guy Cadou)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2022




    
Il gelait à coeur fendre
Aux terrasses délaissées de l’amour
Des caillots de neige
Fermaient les fleurs comme des voix
Et les Soeur-Anne dans les branches
Attendaient en vain un retour.

(René Guy Cadou)

 

Recueil: René Guy Cadou Poésie la vie entière oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Je pense sans arrêt à cela seul (Varlam Chalamov)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2022




    
Je pense sans arrêt à cela seul :
On a tué un peuplier sous ma fenêtre.

J’entendais le rauque vrombissement du camion,
Un bras de l’arbre lui faisait signe.

J’écoutais les cris des branches, le bruissement de l’herbe,
Ne sachant pas qui était dans son droit, qui ne l’était pas.

Je connaissais la bienveillance des arbres,
Les droits irréfutables des oiseaux.

À ma fenêtre, soudain, ce fut trop clair
– Je compris : le mal était fait.

Je pense tout le temps à cela seul :
Sous ma fenêtre on a tué un peuplier.

(Varlam Chalamov)

 

Recueil: Cahiers de La Kolyma
Traduction: du russe par Christian Mouze
Editions: Maurice Nadeau

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

NOËL (Aksinia Mihaylova)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2022



 


    
NOËL

Comme si je n’avais jamais vécu dans cette maison
qui, libérée des meubles lourds,
essaye à présent de garder l’équilibre.
Pareille à une louve qui soudain s’est retrouvée
dans une clairière, je tourne en rond
autour du sapin de Noël
incliné au milieu du salon vide.
Deux louveteaux posent en silence
leurs museaux dans la neige
et regardent les pommes sèches
et les guirlandes parmi les branches.
Mais la lumière qui rayonne de leurs yeux
lave tous les îlots boueux dans le courant
de la Voie lactée
et nous entrons avec des chaussures propres
dans une autre année.

(Aksinia Mihaylova)

 

Recueil: Le baiser du temps
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :