Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘homme’

La nuit ne s’étonne plus (René Char)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2019



La nuit ne s’étonne plus
du volet
que l’homme tire.

(René Char)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Oiseau jamais intercepté (René Char)

Posted by arbrealettres sur 21 mai 2019



 

Charley Harper _westernTanager

Oiseau jamais intercepté
Ton étoile m’est douce au coeur
Ma route tire sur sa raie
L’air s’en détourne et l’homme y meurt.

(René Char)

Illustration: Charley Harper

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Faut-il que l’homme demeure extrême nourriture (Guy Lévis Mano)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2019



 

Euan Macleod    969

Faut-il que l’homme demeure extrême nourriture
et que hors de l’extrême adversaire
le héros soit radeau quêtant la voile salvatrice.

(Guy Lévis Mano)

Illustration: Euan Macleod 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Nuits trouées (Guy Lévis Mano)

Posted by arbrealettres sur 16 mai 2019


 


 

Jeanie Tomanek plantingmoon2

Nuits trouées que le ciel attarde sur l’homme
Les semelles ne parviennent pas à capter le destin
qui apparaît et s’effiloche aux parallèles de pierre

Les horizons deviennent pluie et se disloquent dans les flaques

Tu guettes l’étoile et le sud enfant triste des nuits verticales

Ecoute l’heure qui pleut les pieds carrés d’avoir tant déambulé
et l’âme aphone d’avoir tant persisté

Ecoute la litanie de ta raison qui t’attribue des terres où tu ne peux résider

(Guy Lévis Mano)

Illustration: Jeanie Tomanek

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Images de l’homme immobile (Guy Lévis Mano)

Posted by arbrealettres sur 16 mai 2019


 


 

Gaspare Traversi   ex

Images de l’homme immobile

Recroquevillé
la main lourdement plaquée sur sa hanche
mon camarade a murmuré : ça y est.

Le silence était lisse — comme la prairie était verte
qui hacha le sifflement des obus.
C’est très simple — et c’est cela la mort.
Je pars les bras ballants.
Un camarade est mort

qui me souriait racontait et chahutait…
Et c’est arrivé
et je ne suis pas certain que ce soit arrivé
et que mille morts soient plus tragiques qu’un mort.

(Guy Lévis Mano)

Illustration: Gaspare Traversi

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

L’homme parla longuement (Guy Lévis Mano)

Posted by arbrealettres sur 16 mai 2019


 


Oskar Kokoschka

 

L’homme parla longuement. Sa parole était chaude et dense.
Longuement on l’écouta. On ne s’aperçut pas de son départ.
Le silence continuait de parler.
Le lieu avait gardé la parole.

(Guy Lévis Mano)

Illustration: Oskar Kokoschka

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

FRÈRES (Giuseppe Ungaretti)

Posted by arbrealettres sur 10 mai 2019



Illustration
    
FRÈRES

De quel régiment
Frères?

Frères
mot qui tremble
dans la nuit

Feuille à peine née

Dans les spasmes de l’air
révolte involontaire
de l’homme présent à sa
fragilité

Frères

(Giuseppe Ungaretti)

 

Recueil: Vie d’un homme Poésie 1914-1970
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PANORAMA PAISIBLE (Germain Droogenbroodt)

Posted by arbrealettres sur 9 mai 2019



Illustration
    
PANORAMA PAISIBLE

De l’autre côté de la fenêtre
un jardin avec des orangers.

Entêtant
le parfum des fleurs

Pas d’hommes
pas de voitures
un ciel sans nuages

Seul un merle
chante du silence
la perfection.

*

Vredig panorama

Aan gene zijde van het venster
een tuin met sinaasappelbomen

Bedwelmend
het parfum der
bloesems

Geen mensen
geen auto’s
wolkeloos de hemel

Alleen een merel
die van de stilte
de volkomenheid bezingt.

*

宁静的全景图

窗户的另一边
有橘子树的花园
花朵的芳香
醉人
没人
没汽车
天空也无云
只有一只黑鸟
在颂扬寂静的
完美。

*

PEACEFUL PANORAMA

On the other side of the window
a garden with orange trees

Intoxicating
the perfume of the blossoms

No people
no cars
a cloudless heaven

Only a blackbird
praising the perfection
of silence.

*

PANORAMA SPOKOJU

Po drugiej stronie okna
ogród z drzewami pomarańczy
upajający
wonią kwiecia

Żadnych ludzi
żadnych samochodów
bezchmurne niebo

Tylko kos
pochwalnie sławi
doskonałość ciszy

*

FRIEDLICHES PANORAMA

Vor dem Fenster
blühen die Orangenbäume
und verbreiten ihren betäubenden Duft

Keine Menschen
keine Autos
wolkenlos der Himmel

Nur eine Amsel
die die Vollkommenheit
der Stille besingt.

*

PANORAMA APACIBLE

Al otro lado de la ventana
un jardín de naranjos

Embriagador
el perfume de las flores

Sin personas
sin coches
El cielo despejado

Tan solo un mirlo
ensalzando la perfección
del silencio.

*

PANORAMĂ PAȘNICĂ

La geam
portocali înfloriți,
parfum îmbătător

Nici oameni
nici mașini
doar cerul senin

Și mierla proslăvind
perfecțiunea liniștii
c-un tril.

(Germain Droogenbroodt)

 

Recueil: ITHACA 582
Traduction: Français Elisabeth Gerlache / Original Néerlandais / Chinois Chine Zhou Dao / Anglais Germain Droogenbroodt / Polonais Mirosław Grudzień – Małgorzata Żurecka / Allemand Wolfgang Klinck / Espagnol Rafael Carcelén / Roumain Gabriela Sonnenberg
Editions: POINTS
    

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

S’étioler ou s’étoiler (Jacqueline Kelen)

Posted by arbrealettres sur 7 mai 2019


van-gogh

 

L’homme n’a pas d’autre choix
que de s’étioler
ou de s’étoiler.

(Jacqueline Kelen)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Mon ventre est la force ultime (Guy Lévis Mano)

Posted by arbrealettres sur 7 mai 2019



 

Elena Kalis  underwtaer-photography-elena-kalis-3

Mon ventre est la force ultime
où j’oublie l’homme pour le dieu et l’unité pour la trinité
dans une nuit réminiscence unique de paradis
Et très haut fleuve confondit dans fleuve
Flux double vers le collectif océan pour la triomphale mort.

(Guy Lévis Mano)

Illustration: Elena Kalis

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :