Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘homme’

Je suis aveugle, et ne sais où aller (Charles d’Orléans)

Posted by arbrealettres sur 19 novembre 2021




Je suis aveugle, et ne sais où aller :
De mon bâton, pour ne pas m’écarter,
Je vais sondant mon chemin çà et là;
Quelle pitié que je sois forcé d’être
L’homme égaré qui ne sait où il va…

***

Aveugle suy, ne sçay ou aler doye :
De mon baston, affin que ne forvoye,
Je vois tastant mon chemin ça et la;
C’est grant pitié qu’il convient que je soye
L’omme esgaré qui ne scet ou il va.

(Charles d’Orléans)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les hommes dans la rue (Franz Hellens)

Posted by arbrealettres sur 16 novembre 2021



 

James Zwadlo  Pedestrians 5-  [1280x768]

Les hommes dans la rue, vue d’en haut par une fenêtre fermée,
tels qu’à l’écran d’un cinéma, marchant, gesticulant, aphones.
non pas silencieux, noirs, clairs ou gris; deux longs courants d’agitation humaine,
flanquant de chaque côté l’asphalte où se poursuit le croisement plus rapide des transports,
se frôlent, s’en roulent et se pénètrent sans se toucher, l’un à l’autre inutile,
comme si, chaque maison étant une planète, un astre obscur, pétrifié,
les habitants débarquaient dans la rue et poursuivaient
sans se connaître des buts distants et singuliers.

(Franz Hellens)

Illustration: James Zwadlo 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une paisible et jeune femme (André Dalmas)

Posted by arbrealettres sur 15 novembre 2021


bouteille

Dans la maison, repose une paisible et jeune femme.
De temps à autre, elle respire un des luxueux flacons
où sont enfermés de petits hommes:
le visage du petit homme se contracte
puis lui-même détendu
s’affaisse au fond du flacon.

(André Dalmas)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Les hommes rêvent au salut (António Osório)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2021




Les hommes rêvent au salut.
A un interstice. A une atmosphère
fantastique. A un mot magique.
Et il y en a qui essaient, sans raison, de l’écrire.

***

Sonham os homens na salvação.
Num interstício. Numa atmosfera
fantàstica. Numa palavra màgica.
E hà os qu etentam,sem razão, escrevê-la.

(António Osório)

Illustration: Remedios Varo Transito

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Bonheur (Dominique Cagnard)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2021



Illustration: Albert Lamorisse
    
Le Bonheur

Tous les hommes étaient devenus des saints,
Tous les saints des oiseaux,
Tous les oiseaux des enfants,
Personne n’y comprenait plus rien,
C’était presque comme au tout premier jour
De la création du monde.
Plus personne n’avait peur des sauterelles,
Chacun avait son vélo, son ballon rouge.
Il y avait partout des bus aériens,
Les mouches ne tournaient plus autour des vaches.
C’était presque le bonheur.

(Dominique Cagnard)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 9 Comments »

JAMAIS LE SENTIER (Gabrielle Marquet)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2021



Jamais le sentier
qu’inscrit au sol
l’homme qui marche
n’est droit

D’instinct
sans qu’il en décide
il le trace ondulé
souple comme la pensée
les caresses.

(Gabrielle Marquet)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LES AMANTS (Gérard Noiret)

Posted by arbrealettres sur 20 octobre 2021




LES AMANTS

Heureux, curieux de s’ouvrir
dans leur durée intime, ils ont scellé
plus que poussé la porte.
Et voilà qu’il oublie son désir
pour mieux percevoir les noeuds
en cette femme et les défaire.
Et voilà qu’avec l’ultime énergie
elle s’écarte pour mieux saisir
le cri d’où naîtra cet homme.
Et voilà qu’ils sont une exclamation vraie,
un mystère autour du partage,
un midi à hauteur des lèvres,
un futur parmi le mordre !

(Gérard Noiret)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai créé l’homme à mon image (Frédéric Jacques Temple)

Posted by arbrealettres sur 10 septembre 2021



Illustration: Brigitte Valin
    
J’ai créé l’homme à mon image,
soupire le Tout-Puissant.
Suis-je donc si laid?

(Frédéric Jacques Temple)

 

Recueil: Par le sextant du soleil
Traduction:
Editions: Bruno Doucey

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

TROIS CHOSES (William Butler Yeats)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2021




    
TROIS CHOSES

RENDS-MOI trois choses, cruelle mort,
Chantait l’os sur le rivage,
Un enfant eut ce qu’enfant cherche
De plaisir ou d’heureux sommeil
Sur l’abondance de ma poitrine
(C’est un os blanchi par la vague
Et desséché par le vent).

Trois choses pleines que femmes savent,
Chantait l’os sur le rivage,
Un homme, si je l’étreignais
Ainsi, quand mon corps était vie,
Y trouvait toute joie que donne la vie
(C’est un os blanchi par la vague
Et desséché par le vent).

Et la troisième de mes hantises,
Chantait l’os sur le rivage,
C’est ce matin où je vis
Face à face mon bien-aimé,
Et m’étirai ensuite, et bâillai, heureuse.
(C’est un os blanchi par la vague
Et desséché par le vent.

(William Butler Yeats)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le défaut des hommes (Xu Gan)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2021



    

Le défaut des hommes
est de déplorer la mort au lieu d’aimer la vie.
De regretter le passé au lieu de penser à l’avenir.

(Xu Gan)

 

Recueil: Et le souffle devint signe (François Cheng)
Traduction:
Editions: L’ICONOCLASTE

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :