Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘horizon’

DIURNE (Jean Tardieu)

Posted by arbrealettres sur 17 avril 2019




    
DIURNE

Est-ce que tu dors ?
Est-ce que tu t’éveilleras un jour ?
Ni veille ni rêve : cela est.

Des enfants jouent
Un éclat sur une vitre
Un ronflement d’avion
Le sol résonne Je marche à grands pas
Fraîcheur sur les yeux
Je tiens J’éprouve Je sais à qui parler
Tout répond
Foisonnement.
( Oublie ! N’oublie pas ! Oublie ! N’oublie pas ! )

Un coup de frein
Un nuage passe
et tout change de couleur.

Surprise sans fin
Horizons qui n’en finissent pas de se déplier
Il y a toujours quelque chose plus loin.
Ce qui murmure hors de moi en moi-même
est comparable au fleuve
qui traverse tout sans se mélanger à rien

Ma vie, je t’ai cherchée toute ma vie
tu as pris les plus beaux visages
mais je n’entends que la voix.
Au bord de quelle nuit te trouverai-je enfin ?

(Jean Tardieu)

 

Recueil: L’accent grave et l’accent aigu
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Pêcheur (Jacqueline Wiener)

Posted by arbrealettres sur 6 avril 2019



Fisherman   

Le Pêcheur

Parmi les ouvriers qui vont pérégrinant
le long du chemin d’cette chienne de vie,
J’aime par-dessus tout le pauv’Pêcheur.
Il a bien des malheurs quelquefois;
il doit lutter bien dur
pour gagner sa pitance…
qu’il fasse mauvais jour,
il n’hésite jamais.
ll n’hésite jamais aux menaces du temps,
gagne le large
le front serein.
ll n’hésite jamais
d’aller vers l’inconnu…
qu’il pleuve,
qu’il tonne
toujours il se défend…
Parmi les ouvriers qui vont pérégrinant
Le long du chemin d’cette chienne de vie
J’aime par-dessus tout le pauv’pêcheur,
qui n’hésite jamais
d’affronter le danger,
de traverser la mer;
Cette mer cruelle qui offre
un triste sort,
Cette mer « qui tant a semé de deuils autour d’elle… »
J’aime le voir dans le matin clair
offrir les voiles aux vents,
Et, debout, sur sa barque brune
Scruter l’horizon…

(Jacqueline Wiener)

Illustration: Patrice Piard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Seul dans le vol dispersé des mouettes (Werner Lambersy)

Posted by arbrealettres sur 28 mars 2019



Seul
dans le vol dispersé des mouettes
maître des miettes
de mon cri

déjà
de l’autre côté
la nuit s’enfièvre nue
le noeud coulant de l’horizon
serré sur le soleil

et je n’aurai toujours rien dit

(Werner Lambersy)


Illustration: Vladimir Kush

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Soleil de printemps (Li Shangyin)

Posted by arbrealettres sur 21 mars 2019



Soleil de printemps à l’horizon
A l’horizon déjà il décline
Un rossignol crie: et ses pleurs
Humectent la plus haute fleur

(Li Shangyin)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

LA FÊTE DES FLEURS (Richard Seff)

Posted by arbrealettres sur 21 mars 2019



 

 Oleg Zhivetin   (17) [1280x768]

LA FÊTE DES FLEURS

C’est la fête des fleurs
Saison des merveilles
Au mois de mai qui se réveille
La fête des fleurs
Le printemps des coeurs

C’est la fête des coeurs
Le temps de l’amour
Renaissant au nouveau jour
La fête des coeurs
Saison du bonheur d’aimer

Un jour de fête
A l’aurore du temps
Où nos coeurs
Amoureux depuis le premier jour
Chanteront les hymnes du printemps

Un jour de fête
A l’aurore du temps
Où nos coeurs
Amoureux depuis le premier jour
Chanteront les hymnes de l’amour

C’est la fête des fleurs
Blanchies de soleil
Quand la nature s’éveille
La fête des fleurs
L’ivresse des coeurs

C’est la fête des coeurs
Au jour qui se lève
Sur l’horizon de nos rêves
La fête des coeurs
Des vergers en fleurs
De mai

Un jour de fête
A l’aurore du temps
Où nos coeurs
Amoureux depuis le premier jour
Chanteront les hymnes du printemps

Un jour de fête
A l’aurore du temps
Où nos coeurs
Amoureux depuis le premier jour
Chanteront les hymnes de l’amour.

(Richard Seff)

Illustration: Oleg Zivethin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La poésie n’est plus l’attribut du poème (Joë Bousquet)

Posted by arbrealettres sur 26 février 2019



La poésie n’est plus l’attribut du poème,
mais un attribut caché de ce qui existe,
son horizon dans l’âme des hommes,
c’est-à-dire l’horizon, dans ce qui aspire à l’être,
de ce qui aspire à la mort.

Nous n’avons plus à cristalliser la beauté dans le vase clos d’une oeuvre,
nous portons en nous la cristallisation poétique de tout ce qui est manifesté.
L’amour du réel n’est que le pressentiment de la beauté à y dévoiler.
L’image, l’acte poétique vaudront par le changement qu’ils seront susceptibles d’opérer dans la vision.

(Joë Bousquet)

Illustration

 

 

Posted in dessins, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE PAYS DE PERSONNE (Germain Droogenbroodt)

Posted by arbrealettres sur 25 février 2019



Illustration: Lady de Sontay
    
LE PAYS DE PERSONNE

Toute sa vie il a voyagé
à la recherche d’une vision
plus lointaine que l’horizon

devenu étranger
le pays qui l’a engendré

sa maison
est le pays de personne
celui du rêve.

****

NO–MAN’S LAND

He traveled all his life
in search of insight
farther than the horizon
alien became
the country of his birth
his home
is the no–man’s land
of the dream.

***

TIERRA DE NADIE

Toda su vida viajando
en busca del conocimiento
más allá del horizonte

expatriado
del país que lo vio nacer

su hogar
es la tierra de nadie
del sueño.

***

NIEMANDSLAND

Zijn leven lang heeft hij gereisd
op zoek naar inzicht
verder dan de horizon
vreemd geworden
het land dat hem baarde
zijn thuis
is het niemandsland
van de droom

***

NIEMANDSLAND

Sein Leben lang ist er gereist
auf der Suche nach Erkenntnis
über den Horizont hinaus
fremd geworden
das Land, das ihn gebar
seine zu Hause
ist das Niemandsland
des Traumes.

(Germain Droogenbroodt)

 

Recueil:
Traduction: Français Germain Droogenbroodt – Elisabeth Gerlache / Allemand / Néerlandais Germain Droogenbroodt / Italien Luca Benassi / Espagnol Rafael Carcelén / Roumain Gabriela Căluțiu Sonnenberg / Anglais Stanley Barkan / Grec Manolis Aligizakis / Russe Vyacheslav Kupriyanov / Arabe Khaled Al – Risouni / Serbe Milutin Djurickovic /
Editions: POINT

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

HONTE (Annie Salager)

Posted by arbrealettres sur 18 février 2019



lllustration: Céline Roussin
    
HONTE

Ils sont partout sur terre
tu les sens dans tes veines
douleur, malheur, présents en toi,
honte de ne pouvoir même les mesurer
savoir passionné où tu t’étouffes jour à jour
en adjurant une improbable évolution
de s’en charger et, tout en feignant de croire
que ta peau pénétrée du rien suffit
à l’harmonie du vivre,
tu regardes à l’horizon les nuages
pâlis se faire peu à peu
larme de jour et fleuve de lumière
puis malgré l’ombre amère au coeur
tu te remets à boire silencieux le goût de vivre

(Annie Salager)

 

Recueil: La Mémoire et l’Archet
Traduction:
Editions: La rumeur libre

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai refusé de haïr (Su Dongpo)

Posted by arbrealettres sur 7 février 2019



On m’a foulé au pied
J’ai refusé de haïr

On m’a trainé dans la boue
J’ai refusé de haïr

On m’a accroché une pancarte au cou
J’ai refusé de haïr

Je lutte pour pouvoir écrire mon dernier mot
sur la porte d’un horizon lointain

(Su Dongpo)


Illustration: Mustapha Merchaoui

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

GRIS (George Bacovia)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2019



GRIS

Aux fenêtres, soudain, des pleurs, funèbres cris…
Et un plomb lourd, d’hiver, descendit sur le monde ;
« Les corbeaux » soupirai-je, alors, sans qu’on réponde…
Et dans l’air lourd, chargé de plomb,
Il neige en gris.

Tout comme l’horizon, mon esprit s’obscurcit…
Toujours plus esseulé, perdu, plein d’amertume,
Je balaie, accablé, l’âtre avec une plume…
Et dans l’air lourd, chargé de plomb,
Il neige en gris.

(George Bacovia)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :