Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘pluie’

Par pluie de printemps (Yosano Akiko)

Posted by arbrealettres sur 14 novembre 2019




    
Par pluie de printemps,
Mouillé tu es arrivé
Jusqu’à ma porte
Mon visage dit la même joie
Que le pommier-fleurs ce soir

(Yosano Akiko)

 

Recueil: Cheveux emmêlés
Traduction: Claire Dodane
Editions: Les Belles Lettres

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

En forêt (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 12 novembre 2019



En forêt

La mousse pousse autour du tronc
Qui retrouve sa légèreté
Au retour de la pluie
Qui psalmodie à ras du sol
Où tombent des lambeaux d’écorce
Il flotte des oripeaux de brume
Au-dessus de la mare
Où croupissent des astres

Dans la forêt où s’agenouillent des chemins de paix
Et se chevauchent des sentiers d’automne
Je déserte au plus clair du matin
Je m’expatrie vers des limites jamais atteintes
Jusqu’aux confins de la vie.

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA PLUIE (Pierre Morhange)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2019



LA PLUIE

La pluie et moi marchions
Bons camarades
Elle courait devant et derrière moi
Et je serrais notre trésor dans mon coeur
Elle chantait pour nous cacher
Elle chantait pour endormir mon coeur

Elle passait sur mon front sa peau mouillée
Et humaine ma chère pluie
Elle tendait l’oreille
Pour savoir si mon chant silencieux était anéanti

Elle me met les mains sur les épaules
Et court tant haut dans la plaine du ciel
Et tant me montre les diamants du soleil
Et tant toujours me caresse la peau
Et tant toujours me chante dans les os
Que je deviens un bon camarade

J’entonne une grande chanson
Qu’on entend et les cabarets et les oiseaux
Disent à notre passage Maintenant
Ils chantent tous les deux

(Pierre Morhange)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

A la surface de l’eau (Ryôkan)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2019



A la surface de l’eau
des sillons de soie –
pluie de printemps

***

mizu no mo ni
ayaori midaru
haru no ame

(Ryôkan)

Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Regarde, oh regarde ! (Richard Wright)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2019


 


 

Violettes   [1280x768]

Regarde, oh regarde !
Ce qu’elle a laissé des violettes,
La pluie de la nuit !

***

Look, look, look!
These are all the violets
Left by last night’s rain!

(Richard Wright)

Illustration

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Sous un ciel bas (Richard Wright)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2019



 

pluie [1280x768]

Sous un ciel bas
Marchent un gosse et un chien…
Pluie printanière.

***

Under a low sky
A boy walking with a dog
In the spring rain.

(Richard Wright)

Illustration

 

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Crépuscule d’automne (Richard Wright)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2019



 

nuit fenetre 6

Crépuscule d’automne :
Une fenêtre à peine éclairée,
L’odeur de la pluie.

***

In the autumn dusk:
A faintly lighted window
And the smell of rain.

(Richard Wright)

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Au bureau de tabac (Taneda Santoka)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2019



Au bureau de tabac
Pas de tabac
Une pluie froide tombe.

(Taneda Santoka)

 Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

ÉPHÉMÉRIDE DES NUAGES (Georges Cathalo)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2019



ÉPHÉMÉRIDE DES NUAGES

entre deux nuages
l’éclair d’une étoile
et la nuit

voyage immobile
au creux des nuages
le jour se lève

oiseaux de passage
griffent les nuages
et disparaissent

nuage furtif
où le ciel se cache
ouvrir l’oeil

cache-toi nuage
moule roule coule
indocile et fier

aussitôt vu
aussitôt disparu
nuage fantôme

élan d’amour fou
amour de nuages
se laisser aimer

et la pluie soudain
invente des fenêtres
dans un mur de nuages

avec patience
à l’abri à l’affût
un nuage veille

plus loin plus près
visible invisible
simple nuage

dire qu’ils sont là
n’est pas innocent
innocents nuages

et la nuit se pose
et le temps s’arrête
un nuage passe

(Georges Cathalo)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le camélia (Su Shih)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2019



En face de moi, qui l’a planté, le camélia?
Personne sous la fine pluie, je suis seul là
A te parler, sans que tu me comprennes.
Toi, seule éclose en pleine neige, rouge flamme.

(Su Shih)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :