Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘coeur’

Jean Petit qui danse (Anonyme)

Posted by arbrealettres sur 7 février 2023




    
Jean Petit qui danse

Oyez, oyez bonnes gens
Je vais vous compter
l’histoire de Petit Jean

Jean Petit qui danse
Jean Petit qui danse
De son bras il danse
De son bras il danse
De son bras, bras, bras
Et de sa main, main, main
Et de son doigt, doigt, doigt
Hey, ainsi danse Jean Petit

Jean Petit qui danse
Jean Petit qui danse
De son pied il danse
De son pied il danse
De son pied, pied, pied
Et de son bras, bras, bras
Et de sa main, main, main
Et de son doigt, doigt, doigt
Hey, ainsi danse Jean Petit

Jean Petit qui danse
Jean Petit qui danse
De sa jambe il danse
De sa jambe il danse
De sa jambe, jambe, jambe
De son pied, pied, pied
De son bras, bras, bras
Et de sa main, main, main
Et de son doigt, doigt, doigt
Hey, ainsi danse Jean Petit

Jean Petit qui danse
Jean Petit qui danse
De son ventre il danse
De son ventre il danse
De son ventre, ventre, ventre
De sa jambe, jambe, jambe
De son pied, pied, pied
Et de son bras, bras, bras
Et de sa main, main, main
Et de son doigt, doigt, doigt
Hey, ainsi danse Jean Petit

Jean Petit qui danse
Jean Petit qui danse
De son épaule il danse
De son épaule il danse
De son épaule, paule, paule
De sa fesse, fesse, fesse
De son ventre, ventre, ventre
De sa jambe, jambe, jambe
De son pied, pied, pied
Et de son bras, bras, bras
Et de sa main, main, main
Et de son doigt, doigt, doigt
Hey, ainsi danse Jean Petit

Jean Petit qui danse
De son cœur il danse
De son cœur, cœur, cœur
De sa tête, tête, tête
De son épaule, paule, paule
Et de sa fesse, fesse, fesse
Et de son ventre, ventre, ventre
Et de sa jambe, jambe, jambe
Et de son pied, pied, pied
Et de son bras, bras, bras
Et de sa main, main, main
Et de son doigt, doigt, doigt
Hey, ainsi danse Jean Petit

Petit Jean, Petit Jean
Petit Jean qui danse
Petit Jean qui danse
Petit Jean, Petit Jean
Petit Jean qui danse
Petit Jean qui danse
De sa tête, de son épaule
Et de sa fesse, et de son ventre
Et de sa jambe, et de son pied
Et de son bras, et de sa main
Et de son doigt, doigt, doigt
De sa tête, son épaule
Et sa fesse, et son ventre
Et sa jambe, et son pied
Et son bras, et sa main
Et son doigt, doigt, doigt
Ainsi danse Petit Jean

(Anonyme)

 

Recueil: Les plus belles chansons du temps passé
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Carmagnole (Anonyme)

Posted by arbrealettres sur 6 février 2023




    
La Carmagnole

Madam’Veto avait promis
Madam’Veto avait promis
De faire égorger tout Paris
De faire égorger tout Paris
Mais son coup a manqué
Grâce à nos canonniers

Refrain
Dansons la carmagnole
Vive le son, vive le son
Dansons la carmagnole
Vive le son du canon!

Monsieur Veto avais promis
Monsieur Veto avais promis
D’être fidèle à son pays
D’être fidèle à son pays
Mais il y a manqué
Ne faisons plus quartier

Amis restons toujours unis
Amis restons toujours unis
Ne craignons pas nos ennemis
Ne craignons pas nos ennemis
S’ils viennent nous attaquer
Nous les ferons sauter.

Antoinette avait résolu
Antoinette avait résolu
De nous faire tomber sur le cul
De nous faire tomber sur le cul
Mais son coup a manqué
Elle a le nez cassé

Son mari se croyant vainqueur
Son mari se croyant vainqueur
Connaissait peu notre valeur
Connaissait peu notre valeur
Va, Louis, gros paour
Du temple dans la tour

Les Suisses avaient promis
Les Suisses avaient promis
Qu’ils feraient feu sur nos amis
Qu’ils feraient feu sur nos amis
Mais comme ils ont sauté
Comme ils ont tous dansé !

Quand Antoinette vit la tour
Quand Antoinette vit la tour
Elle voulut faire demi-tour
Elle voulut faire demi-tour
Elle avait mal au coeur
De se voir sans honneur.

Lorsque Louis vit fossoyer
Lorsque Louis vit fossoyer
A ceux qu’il voyait travailler
A ceux qu’il voyait travailler
Il disait que pour peu
Il était dans ce lieu.

Le patriote a pour amis
Le patriote a pour amis
Tout les bonnes gens du pays
Tout les bonnes gens du pays
Mais ils se soutiendront
Tous au son du canon.

L’aristocrate a pour amis
L’aristocrate a pour amis
Tous les royalistes de Paris
Tous les royalistes de Paris
Ils vous le soutiendront
Tout comme de vrais poltrons!

La gendarmerie avait promis
La gendarmerie avait promis
Qu’elle soutiendrait la patrie.
Qu’elle soutiendrait la patrie.
Mais ils n’ont pas manqué
Au son du canonnier

Oui je suis sans-culotte, moi
Oui je suis sans-culotte, moi
En dépit des amis du roi
En dépit des amis du roi
Vivent les Marseillois
Les bretons et nos lois !

Oui nous nous souviendrons toujours
Oui nous nous souviendrons toujours
Des sans-culottes des faubourgs
Des sans-culottes des faubourgs
A leur santé buvons
Vive ces francs lurons!

(Anonyme)

 

Recueil: Les plus belles chansons du temps passé
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Si tu veux faire mon bonheur (Anonyme)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2023



    
Si tu veux faire mon bonheur

Si tu veux fair’ mon bonheur,
Marguerite, Marguerite,
Si tu veux faire mon bonheur,
Marguerite, donne-moi ton coeur.
Marguerite me l’a donné,
Son p’tit coeur(e), son p’tit coeur(e)
Marguerite me l’a donné,
Son p’tit coeur pour un baiser.

(Anonyme)

 

Recueil: Les plus belles chansons du temps passé
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Vieux Chalet (Joseph Bovet)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2023




    
Le Vieux Chalet

Là-haut sur la montagne
L’était un vieux chalet
Murs blancs toit de bardeaux
Devant la porte un vieux bouleau
Là-haut sur la montagne
L’était un vieux chalet

Là-haut sur la montagne
Croula le vieux chalet
La neige et les rochers
S’étaient unis pour l’arracher
Là-haut sur la montagne
Croula le vieux chalet

Là-haut sur la montagne
Quand Jean vint au chalet
Pleura de tout son coeur
Sur les débris de son bonheur
Là-haut sur la montagne
Quand Jean vint au chalet

Là-haut sur la montagne
L’est un nouveau chalet
Car Jean d’un coeur vaillant
L’a rebâti plus beau qu’avant
Là-haut sur la montagne
L’est un nouveau chalet.

(Joseph Bovet)

 

Recueil: Les plus belles chansons du temps passé
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ils étaient trois garçons (Anonyme)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2023




    
Ils étaient trois garçons

Ils étaient trois garçons,
Ils étaient trois garçons,
Leur chant, leur chant emplit ma maison,
Leur chant, leur chant emplit ma maison.

Ils étaient si joyeux,
Ils étaient si joyeux,
Que je voulus partir avec eux,
Que je voulus partir avec eux.

Amis, où allez-vous ?
Amis, où allez-vous ?
Je suis si triste et si las de tout,
Je suis si triste et si las de tout.

Ami, viens avec nous,
Ami, viens avec nous,
Tu connaîtras un bonheur plus doux,
Tu connaîtras un bonheur plus doux

Tu connaîtras la paix,
Tu connaîtras la paix,
Bien loin bien loin de ce qui est laid,
Bien loin bien loin de ce qui est laid.

Ils étaient venus trois,
Ils étaient venus trois,
Quatre s’en furent, le cœur plein de joie
Quatre s’en furent, le cœur plein de joie !

(Anonyme)

 

Recueil: Les plus belles chansons du temps passé
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Petit papa, c’est aujourd’hui ta fête (Anonyme)

Posted by arbrealettres sur 4 février 2023




    
Petit papa, c’est aujourd’hui ta fête,
Maman m’a dit que tu n’étais pas là.
J’avais des fleurs pour couronner ta tête
Et un bouquet pour mettre sur ton coeur.
Petit papa, petit papa.

(Anonyme)

 

Recueil: Les plus belles chansons du temps passé
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hommes, femmes, Et gens de la vie, gens de raison (Martine Laffon)

Posted by arbrealettres sur 4 février 2023



Illustration: Marie Boutroy
    
Hommes, femmes,
Et gens de la vie,
gens de raison,
ouvrez grand
vos maisons…

Venez tous,
gens de détresse,
abandonnés sur
des chemins adverses.
Entrez, mon coeur est bien
trop lourd pour moi,
toute seule, j’y aurais froid.

Hommes, femmes,
gens de la vie,
gens de raison,
entrez dans ma maison.

(Martine Laffon)

 

Recueil: Le Dit d’Amour
Traduction:
Editions: Alternatives

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Alors, elle a repris la route (Martine Laffon)

Posted by arbrealettres sur 4 février 2023



Illustration: Marie Boutroy
    
Alors, elle a repris la route
là où elle l’avait abandonnée,
elle a repris son coeur
là où elle l’avait noyé.

Alors, patiemment,
elle s’est mise à aimer.
A aimer, à donner, à se perdre
sans rien demander.

Elle a aimé les gens
avec leurs pauvres maux de tous les jours,
avec leurs refus,
avec leur haine au fond des poings.

Elle a aimé les gens de peine,
ceux qu’elle trouvait sur le chemin.
Elle a aimé les gens de douleur,
ceux qui criaient, la bouche sanglante,
tout au bout de leur peur.

Elle les a accompagnés
au long de cette solitude désespérée
qui ne permet plus de marcher.

Elle a aimé l’enfant
abandonné.
Elle a aimé les vieux
effrayés par la mort,
effrayés d’avoir égaré
tout ce dont ils pensaient
avoir rempli leur vie.

Elle a aimé,
plus que de raison,
les esseulés, les blessés
d’amours piétinées.

Elle a aimé la mort,
la souffrance
et le désespoir
pour qu’aux autres
ils soient épargnés.

(Martine Laffon)

 

Recueil: Le Dit d’Amour
Traduction:
Editions: Alternatives

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hommes, femmes (Martine Laffon)

Posted by arbrealettres sur 3 février 2023



Illustration: Chantal Dufour

Illustration: Marie Boutroy
    
Hommes, femmes,
gens de la vie,
gens de raison,
qui croyez au bonheur,
n’écoutez que l’oiseau
ou l’arbre ou les roseaux.
L’amour est un menteur
qui frappe à tous les coeurs.
Hommes, femmes,
gens de la vie,
gens de raison,
fermez bien
vos maisons.

(Martine Laffon)

 

Recueil: Le Dit d’Amour
Traduction:
Editions: Alternatives

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Souvent (Martine Laffon)

Posted by arbrealettres sur 3 février 2023




Illustration: Marie Boutroy
    
Souvent elle s’assoit sur le pas de sa porte,
les mains abandonnées.
Elle regarde passer les saisons
qui s’en viennent et qui s’en vont
par le sang vermeil des vendanges
et par le givre de novembre,
attendant patiemment l’aube nouvelle,
ensoleillée, de chaque printemps,
promesse de l’été.

Depuis longtemps déjà elle s’applique à vivre.
Elle s’applique et pour ne rien oublier,
elle inscrit dans son livre la plainte des marais,
le cri obsédant des engoulevents tournoyant dans les champs.
Elle inscrit la mort, en lettres noires,
celle des bêtes, celle des gens
et puis aussi les arabesques
et le vagabondage des nuages.

Elle inscrit le parfum des roses pâles
et de la menthe sauvage qui envahit son coeur
d’une étrange langueur dans la tiédeur du soir.
Elle inscrit dans son livre le bleu-gris des toits d’ardoise,
le vert du lierre et le rouge perlant à la gorge des oiseaux.
Jours après nuits, elle inscrit
l’éclat des pierres, de l’éclair et du feu.
Elle inscrit
l’air léger qui l’emporte et la berce,
aussi fragile qu’un nouveau-né.

(Martine Laffon)

 

Recueil: Le Dit d’Amour
Traduction:
Editions: Alternatives

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :