Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘oublier’

SOUVENT J’OUBLIAIS (Jean Tardieu)

Posted by arbrealettres sur 15 juin 2019




    
SOUVENT J’OUBLIAIS

Souvent j’oubliais le sens des actes les plus simples.

Par exemple, devant l’employé du métro qui poinçonne les billets :
« Bonjour! ça va? » disais-je en lui tendant la main et en soulevant mon chapeau.
Mais l’autre hausse les épaules : « Vous fichez pas du monde! Vot’ billet! »

Un soir, rentrant chez moi, j’ai comme un vague souvenir
qu’il me faut crier quelque chose dans l’allée de l’immeuble.
Mais quoi? Misère, je ne le sais plus, je l’ai oublié.
Je murmure d’abord « Bonne nuit! » puis, élevant peu à peu la voix :
« L’addition!… Un hareng de la Baltique, un!… Les jeux sont faits!… Waterloo!… Vade retro… »
La concierge, furieuse, se lève en papillotes et m’insulte.

Je prends congé de mes amis Z… qui habitent au septième étage, sans ascenseur.
On m’accompagne sur le seuil de l’appartement.
Soudain, apercevant l’escalier, je suis pris de panique et pense, dans un éclair :
« C’est quelque chose qui sert à monter, non à descendre! » je ne vois plus les marches,
mais l’espace vertical qu’elles découpent de haut en bas :
une falaise abrupte, une faille, un précipice affreux!

Affolé, étourdi par le vertige, je crie : « Non! Non! Retenez-moi! »
Je supplie mes amis de me garder chez eux pour la nuit. En vain.
Pas de pitié : on me pousse, en plaisantant, vers l’abîme.
Mais moi, hurlant comme un homme qu’on assassine, je résiste,
je m’arc-boute, — finalement je cède, perds l’équilibre,
manque la première marche, tombe et me casse une jambe.

(Jean Tardieu)

 

Recueil: La part de l’ombre
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

NUIT DE PLUIE (Rabindranath Tagore)

Posted by arbrealettres sur 6 juin 2019




    
NUIT DE PLUIE
Badalratri

Chant
Connais-tu ma peine
la connais-tu ô ami
mon très lointain ami —
en cette nuit de ténèbres éblouie d’éclairs
mon coeur tressaille par nuées et vents
ô ami, le sais-tu seulement!
mon ardente veillée de douleur ma nuit
se passeront-elles en vain!

ô ami, mon ami si lointain,
te souvient-il du brin de malati
que sous ma porte tu plantas
le vent de pluie l’a fait fleurir
de sa verte main —
ô ami, le sais-tu seulement ?

La vînâ que tu accordas jadis
est en pleurs dans mes bras aujourd’hui,
le sais-tu seulement mon ami!
elle est à toi cette vînâ,
l’aurais-tu oubliée ô ami,
mon très lointain ami!

(Rabindranath Tagore)

 

Recueil: L’écrin vert
Traduction: Saraju Gita Banerjee
Editions: Gallimard

    

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Recueille encore (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 30 mai 2019



Accueille encore
Recueille encore,
Tout s’oubliera,
Sauf cette attente

Qui fut comblée.

(Guillevic)

Illustration: Alexander Nedzvetskaya

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 5 Comments »

N’oublions pas (Robert-Lucien Geeraert)

Posted by arbrealettres sur 24 mai 2019



 

N’oublions pas, je vous en prie,
le paraplu du plat pays ;
parapluie ici, paraplu là-bas,
mais c’est partout la même pluie.

(Robert-Lucien Geeraert)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Les myosotis (Guy Lévis Mano)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2019



 

Les myosotis ne m’oubliez pas poésie de mon âme
mais qui sait dire simplement je t’aime

(Guy Lévis Mano)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Comme en septembre à Sceaux (Jean Pérol)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2019



Illustration
    
Comme en septembre à Sceaux

Aujourd’hui je descends et j’atteins la douceur
c’est d’un sceau qu’il s’agit
plaqué sur fond de veines
aujourd’hui je m’atteins où je passe parfois
et dis-moi
n’est-ce pas de septembre et de brume
que s’emperle ce parc

je –

Marche marche
dès la grille rouillée reculent les allées
dès l’orgueil humilié s’en revient l’oublié
le secret oublié
la douceur oubliée
marche marche
on te fait grâce des années.

(Jean Pérol)

 

Recueil: Poésie I (1953-1978)
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mon ventre est la force ultime (Guy Lévis Mano)

Posted by arbrealettres sur 7 mai 2019



 

Elena Kalis  underwtaer-photography-elena-kalis-3

Mon ventre est la force ultime
où j’oublie l’homme pour le dieu et l’unité pour la trinité
dans une nuit réminiscence unique de paradis
Et très haut fleuve confondit dans fleuve
Flux double vers le collectif océan pour la triomphale mort.

(Guy Lévis Mano)

Illustration: Elena Kalis

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ma face dans la poussière de l’humilité (Saadi)

Posted by arbrealettres sur 1 mai 2019



 

Robert Liberace 12

Ma face dans la poussière de l’humilité,
Chaque matin quand je me souviens de Toi je dis:
O Toi que je n’oublie jamais,
Penses-tu jamais à moi ?

(Saadi)

Illustration: Robert Liberace

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

La cage vide (Lise Deharme)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2019



J’ai raté
le livre de ma vie
une nuit
qu’on avait oublié
de mettre un crayon taillé
à côté de mon lit.

(Lise Deharme)

Illustration

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Par tous les moyens (Rabindranath Tagore)

Posted by arbrealettres sur 22 avril 2019




    
Par tous les moyens, ils essaient de me garder à l’abri,
ceux qui m’aiment dans ce monde.
Mais il ne va pas ainsi avec ton amour qui est plus grand que le leur,
et tu me laisses libre.

De crainte que je ne les oublie, ils ne se risquent jamais à me laisser seul.
Mais jour après jour passe, et toi tu ne te montres pas.

Bien que je ne te nomme pas dans mes prières,
bien que je ne te retienne pas dans mon coeur,
ton amour pour moi attend encore mon amour.

(Rabindranath Tagore)

 

Recueil: L’offrande lyrique
Traduction: André Gide
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :