Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘lampe’

Retouche à l’étude (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2017



Illustration: Francine Van Hove
    
retouche à l’étude

les mots se rouvrent sous la lampe
et donnent fleurs aux branches de la nuit

(Daniel Boulanger)

 

Recueil: Retouches
Editions: Gallimard

Publicités

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à la solitude (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 21 novembre 2017




    
retouche à la solitude

nuit dont on compte les pas
autour des maisons sans amour
les miroirs attendent
face à face
la mort d’une lampe

(Daniel Boulanger)

 

Recueil: Retouches
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

RETOUCHE A L’AMOUR (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 20 novembre 2017



 

Dan Thompson 46

RETOUCHE A L’AMOUR

Cette lampe que l’on déplace
pour trouver une ombre nouvelle.

(Daniel Boulanger)

Illustration: Dan Thompson

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

ARCHIPEL (René Purnal)

Posted by arbrealettres sur 18 novembre 2017


 


Paul Gauguin  te_arii_vahine

ARCHIPEL

Là-bas : et c’est la flore exsangue /
Lune verte / Monstres / Musiques /
Et tes seins durs taillés en cangue
O fille couleur de la figue /
Foin de la lampe casanière
Où des livres morts de poussière
M’attendent en rond !
(…)
Partir / tir / tir / Ah, vieux flonflon !

(René Purnal)

Illustration: Paul Gauguin 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

DANSE (Léon-Paul Fargue)

Posted by arbrealettres sur 14 novembre 2017




    
DANSE

Les salades d’escarole
Dansent en robe à paniers
Sous la lune blonde et molle
Qui se lève pour souper.
Un couple d’amants s’isole
Gracieux comme un huilier
Et va sous un mouflier
Voir pousser les croquignoles.

Les salades d’escarole
Demain elles danseront
Dans leur urne funéraire
Sous les faces lunéraires
Qui dînent d’un oeil vairon
Et feront sur leurs frisons
L’escalade des paroles
Et le pas des postillons…

Cependant, la terre gronde,
Et dans cette dame blonde
Et dans ce monsieur qui ment,
La mort, lampe d’ossements,
Consume l’huile qui tombe…

(Léon-Paul Fargue)

 

Recueil: Ludions

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Amitié (Octavio Paz)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2017




Amitié

C’est l’heure attendue
sur la table tombe
interminablement
la chevelure de la lampe
La nuit rend la fenêtre immense
Il n’y a personne
la présence sans nom m’entoure

***

Amistad

Es la hora esperada
sobre la mesa cae
interminablemente
la cabellera de la lámpara
La noche vuelve inmensa la ventana
No hay nadie
la presencia sin nombre me rodea

(Octavio Paz)

Illustration: Georges de la Tour

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

M’endors seule (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 8 novembre 2017



M’endors seule
avec le bruit d’une abeille comme blessée
de s’être approchée des lampes

(Valérie Rouzeau)

Illustration: Audrey Kawasaki

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

SÉPARATION (C. Hsing-Ling)

Posted by arbrealettres sur 7 novembre 2017



papillon

SÉPARATION

J’écoute le tac-tac de la pluie, hors la gaze de la fenêtre.
Et, par ces tristes pensées d’amour, je crois que c’est le bruit de mes larmes.

Seul, en face d’une petite lampe, je passe cette nuit douloureuse.
Un ressentiment m’oppresse ; la joue contre l’oreiller, je ne peux pas rêver.

La brume froide du matin, voile à demi les plus hauts étages d’une maison… et, c’est là !…
Mais celle qui paraîtra, désormais, à la fenêtre, n’est plus la même…

Que puis-je faire de mon âme, à présent ?
Ah ! qu’elle s’envole, comme un papillon, pour suivre l’absente,
et palpiter, sans cesse contre la soie de sa jupe !…

(C. Hsing-Ling)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SAINTE CHAPELLE (Henry Bauchau)

Posted by arbrealettres sur 6 novembre 2017




SAINTE CHAPELLE

Monte la plus fine
Taille de Paris
Robe de dauphine
Le dessin suffit
Le geste d’ondine
La reine des gris

Ami, disait Blanche
Qu’amour ne t’enivre
Sourire de l’ange
Qui lit dans le livre
Louis fait vendange
Les oiseaux sont ivres

Sainte libellule
Le roi peut entrer
Sans lampe qui brûle
Mon coeur est gardé
Dieu dans ma cellule
Ne fait que chanter.

(Henry Bauchau)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pareil à une source (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 3 novembre 2017



Illustration: Luis Ricardo Falero
    
Pareil à une source son charme
Jaillit d’elle
Explose autour d’elle.
Pourquoi ne lisez-vous pas le tracé de ses horizons —
Ô prémices de mon amour?
Allez — donnez nos semailles
Labours et récoltes
Offrandes à ses traditions
À son trône, son oreiller, ses fenêtres
Et sa lampe
Plane, atterris et prends-moi
Là où tu désires sur cette terre — sur sa terre
Dans la ville, dans la lumière et l’obscurité

(Adonis)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »