Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘lampe’

SIMPLE VIE (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 27 mai 2017



 

SIMPLE VIE

C’est du soir en fruit,
De la nuit en grappe
Et le pain qui luit
Au clair de la nappe.

C’est la bonne lampe
Qui met, sur les fronts
Rapprochés en rond
Sa joie de décembre.

C’est la vie très simple
Qui mange en sabots,
C’est la vie des humbles :
Sourire et repos.

(Maurice Carême)

Illustration: Louis Le Nain

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au jour tombant (Marie-Claire Bancquart)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2017




    
Au jour tombant les choses se relient

fleurs et chat, livre et lampe,
rêvent au magma primordial

vont jusqu’aux abords
de nous qui les admettons si distraitement.

Identifier notre royaume
serait pourtant la vraie urgence de nos soirs.

(Marie-Claire Bancquart)

 

Recueil: Terre Energumène
Editions: Le Castor Astral

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans chaque demeure (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2017



 

    
Dans chaque demeure brûlent des lampes;
Aveugle que tu es, tu ne les vois pas.

Un jour, tes yeux s’ouvriront soudain et tu verras;
et les chaînes de la mort tomberont d’elles-mêmes.

Il n’y a rien à dire et rien à entendre; il n’y a rien à faire :
c’est celui qui vit, bien que mort, qui ne mourra plus jamais.

Parce qu’il vit dans la solitude,
l’ascète déclare que Sa maison est lointaine.

Ton Seigneur est près de toi
et cependant tu montes en haut du palmier pour Le chercher.

Le prêtre Brahmane va de maison en maison
et initie le peuple à la foi musulmane;

Hélas ! la vraie fontaine de vie est à tes côtés
et tu adores la pierre que tu as dressée.

Kabîr dit : « Je ne puis dire combien mon Seigneur est adorable.
— L’ascétisme, le chapelet qu’on égrène, les vertus et les vices,
rien de tout cela n’existe pour Lui. »

(Kabîr)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une lampe confuse (Laurent Albarracin)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2017



    

Une lampe confuse
flotte au fond des choses
et les maintient à niveau
de limpidité

L’éclatant n’est rien d’autre
que de l’obscur mis au jour

(Laurent Albarracin)

 

Recueil: Le Secret secret
Editions: Flammarion

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je suis seul (Herman Gorter)

Posted by arbrealettres sur 15 mai 2017




    
Je suis seul dans la lumière de la lampe,
les choses regardent, indifférentes
autour de moi dans la lumière

Les choses si immobiles autour de moi
à l’écoute du silence,
de ce qu’il veut dire.

Et le passé me remonte aux oreilles
qui toujours notent et toujours écoutent,
les choses perdues.

(Herman Gorter)

 

Recueil: Poètes néerlandais de la modernité
Traduction: Saskia Deluy
Editions: Le Temps des Cerises

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SOUVENIR DES EAUX (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 14 mai 2017



SOUVENIR DES EAUX

La rivière se souvient de sa source
et y retourne en pèlerinage
mais parfois ne la retrouve pas

La vague se souvient
des courbes de ton corps
qu’elle avait épousées
et les reproduit à chaque marée

Le sable humide moule ton pas

et je pourrai plus tard
y poser le mien

Le vent s’est tari
comme la source des eaux
Le soleil s’est éteint
comme la lampe de ta chambre
Mon coeur a cessé de battre
comme celui des oiseaux.

(Jean-Baptiste Besnard)

Illustration: Pierre Marcel

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Avec les sept couleurs (Eugénio de Andrade)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2017



Illustration: Samuel Silva  (c’est bien un DESSIN pas une photo!!)
    
Avec les sept couleurs tu dessines un enfant,
la lampe, la lumière à l’entour,
il n’y a rien sinon ce regard,
la branche d’aubépine, un soleil de soie
impatient d’être fleur,
la nuit pour confidente.

(Eugénio de Andrade)

 

Recueil: Matière solaire / Le poids de l’ombre / Blanc sur blanc
Traduction: Michel Chandeigne, Patrick Quillier et Maria Antonia Câmara Manuel
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le foyer (Paul Verlaine)

Posted by arbrealettres sur 4 mai 2017



Illustration: Georg Friedrich Kersting
    

Le foyer, la lueur étroite de la lampe ;
La rêverie avec le doigt contre la tempe
Et les yeux se perdant parmi les yeux aimés ;
L’heure du thé fumant et des livres fermés ;
La douceur de sentir la fin de la soirée ;
La fatigue charmante et l’attente adorée ;
De l’ombre nuptiale et de la douce nuit,
Oh ! tout cela, mon rêve attendri le poursuit
Sans relâche, à travers toutes remises vaines,
Impatient mes mois, furieux des semaines !

(Paul Verlaine)

Découvert ici: https://eleonoreb.wordpress.com/

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Une lampe vise (Laurent Albarracin)

Posted by arbrealettres sur 1 mai 2017



 Illustration: Giacomo Balla

    
Une lampe vise en tous sens.

Une lampe est tout l’arc des flèches possibles.

Une lampe est l’attente
d’un trait avec le monde.
Une lampe est le trait exactement
de cette attente avec le monde.

(Laurent Albarracin)

 

Recueil: Le Secret secret
Editions: Flammarion

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quelle est cette flûte (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 25 avril 2017



Quelle est cette flûte dont la musique m’emplit de joie ?
La flamme brûle sans lampe;
Le lotus fleurit sans racines.
Les fleurs s’épanouissent dans les cloîtres.
L’oiseau de lune est dévoué à la Lune.
L’oiseau de pluie aspire à la pluie.
Mais à l’amour de qui l’Éternel Amant consacre-t-il Sa vie ?

(Kabîr)

 Illustration: Josephine Wall

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :