Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘danser’

Je te donne une oreille (Maram al-Masri)

Posted by arbrealettres sur 29 avril 2017



    
Je te donne une oreille
qui perçoit les voix secrètes
qui ouvre ses portes au tumulte de la vie
qui croit les promesses
et danse sur chaque rythme

une oreille qui pleure
et sourit
une oreille qui désire
qui embrasse
et jouit

(Maram al-Masri)

 

Recueil: Par la Fontaine de ma Bouche
Traduction: Maram al-Masri – Bruno Doucey
Editions: Bruno Doucey

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pavots (Ana Mafalda Leite)

Posted by arbrealettres sur 28 avril 2017



 

Illustration
    

Pavots

Je suis opiacée de toi
et tu parcours tous mes nerfs
avec des pavots des papillons rouges

mon corps est entrelacé de rêves
et il les sent qui cheminent par-dedans

je t’aspire
comme si l’air me manquait
et les parfums dansent en moi

quelque chose comme une drogue bien forte
corps et âme
récitent de petites prières
gestes rythmés en t’étreignant comme qui étreint
des rêves

chose étrange

opiacée je dois être ou seulement vêtue de pavots et
de beaucoup de soleil avec des lunes par-dedans

pour pouvoir mâcher ces rêves
réels comme des mandragores

(Ana Mafalda Leite)

 

Recueil: L’inventaire des choses (Anthologie)
Traduction: Marie-Claire Vromans
Editions: Action Poétique

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mon enfant nu (Luciole)

Posted by arbrealettres sur 24 avril 2017



Mon enfant nu

Quand tu t’enfuis sur un éclat de lune
Quand tu jongles avec les morceaux de ciel
Quand tu t’enivres d’effroi et d’extase
Je t’aime de ton cri silencieux
La poussière qui danse au soleil
Est ton scintillement d’étoiles
De ton regard affolé et muet
Je t’aime pour ce que tu es
Quand tu voyages dans l’immensité
Quand tu t’échappes pour rejoindre au ciel
L’enfant nu dont l’ange a omis
De clore à jamais la mémoire
Sur les mystères d’ailleurs
De poser son doigt sur sa lèvre
Mon enfant d’un monde perdu
Je t’aime dans les plis du vent
Mon enfant de sable et de sel
Sur ta peau brûlante
Assoiffée de tendresse
Goutte l’eau d’une caresse
Je t’aime mon enfant miroir
Mon enfant de soleil noir
Mon enfant de souffrance
Mon enfant des errances
Mon enfant des orages
Mon enfant courage
Je t’aime

(Luciole)

Découvert ici: https://petalesdecapucines.wordpress.com/

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

Nous dansons (Laurent Albarracin)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2017



 

Nous dansons
avec l’insupportable.

(Laurent Albarracin)

 Illustration: Fred Folsom

 

le,

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , | Leave a Comment »

HIVER BLANC (Jacqueline Commard)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2017



HIVER BLANC

La margelle du puits déroule son tapis
De laine de nuage à la blancheur d’albâtre
Un moineau égaré, dans un coin se tapit
Tandis qu’une fumée, mollement, sort de l’âtre.

Les toits éclaboussés de larmes hivernales
Pleurent de tout leur soûl les chagrins de la nuit
Et festonnent les tuiles de perles de cristal.
Accrochées ça et là dans les ombres qui fuient.

La rivière est miroir … les chemins sont d’hermine !
Les arbres de noël ont envahi les prés !
Les pommiers dépouillés qui faisaient triste mine
Se sont enjolivés de robes sans apprêt.

En ce joli matin d’hiver éblouissant
Où le jour et la nuit se font « guerre en dentelle »
Des flocons de duvet animent en dansant
Ce merveilleux tableau digne d’une aquarelle !

Et ce petit village, éternel inconnu
Devient soudainement une œuvre de Grand Maître !
Miracle des saisons … Décor tombé des nues …
Fasciner un instant ! Doucement disparaître …

(Jacqueline Commard)

 Illustration: Hendrick Avercamp

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu deviens plus lucide (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 17 avril 2017



Tu deviens plus lucide de ce que tu es
À l’écoute de la nature
tu lis la poésie de la vie à la vie qui lit
la poésie de l’homme
la terre est un corps
la montagne un aïeul
le fleuve une veine la forêt musique
les étoiles sortent pour danser
les oiseaux pour applaudir et chanter
les ombres portent les clés de la lumière

(Adonis)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

IMITÉ DU JAPONAIS (William Butler Yeats)

Posted by arbrealettres sur 12 avril 2017



 

IMITÉ DU JAPONAIS

Chose proprement stupéfiante –
J’ai vécu soixante-dix ans ;

(Hourra pour les fleurs du Printemps,
Car le Printemps est de retour.)

J’ai vécu soixante-dix ans
Sans être un mendiant en haillons,
J’ai vécu soixante-dix ans,
Soixante-dix ans homme et jeune garçon,
Et jamais encore je n’ai dansé de joie.

***

IMITATED FROM THE JAPANESE

A most astonishing thing —
Seventy years have I lived;

(Hurrah for the flowers of Spring,
For Spring is here again.)

Seventy years have I lived
No ragged beggar-man,
Seventy years have I fived,
Seventy years m an and boy,
And never have I danced for joy.

(William Butler Yeats)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le même fleuve de vie (Rabindranath Tagore)

Posted by arbrealettres sur 12 avril 2017



Le même fleuve de vie
Qui court à travers mes veines nuit et jour
Court à travers le monde
Et danse en pulsations rythmées.
C’est cette même vie qui pousse à travers
La poudre de la terre sa joie
En innombrables brins d’herbe,
Et éclate en fougueuses vagues de feuilles et de fleurs.

C’est cette même vie que balancent flux et reflux
Dans l’océan-berceau de la naissance et de la mort.
Je sens mes membres glorifiés au toucher de cette vie universelle.
Et je m’enorgueillis,
Car le grand battement de la vie des âges
C’est dans mon sang qu’il danse en ce moment.

(Rabindranath Tagore)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Que les atomes entrent dans la danse ! (Mawlana Rûmî)

Posted by arbrealettres sur 6 avril 2017



Que les atomes entrent dans la danse !
Afin que de joie sans pied ni tête,
les âmes entrent dans la danse.

Celui pour l’amour
de qui danse le firmament,
Je te dirai à l’oreille
où est le lieu de sa danse

(Mawlana Rûmî)


Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chanson dansée (Lieou Yu-Si)

Posted by arbrealettres sur 3 avril 2017



Chanson dansée

Sur le fleuve du printemps, la lune paraît, la vaste digue s’étend, tranquille.
Sur la digue, les jeunes filles se tiennent par les manches et s’avancent.
Ayant chanté toutes les chansons nouvelles, elles ne trouvent pas leurs amants.
Les nuages roses du couchant se reflètent sur les arbres, les perdrix rappellent…

(Lieou Yu-Si)

 Illustration: Harunobu Suzuki

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »