Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘dormir’

Ce n’était pas une nuit pour dormir (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2017



 

Ce n’était pas une nuit pour dormir
mais une nuit Souple et légère
où la douceur de la main livre
sans compter son savoir
une nuit à aimer
comme les arbres aiment la terre

(Georges Bonnet)

Illustration: Marc Chagall

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Je danse (Marina Tsvétaïéva)

Posted by arbrealettres sur 21 février 2017



je ne pense pas, ne me plains pas, ni me dispute,
Ni dors.
je ne désire ni soleil, ni lune, ni mer,
Ni vaisseau.

je ne sens pas comme il fait chaud entre ces murs,
Comme le jardin est vert;
Et ce cadeau, tant désiré, tant attendu —
je n’attends plus.

Ne me réjouit ni ce matin, ni de ce tram
Le cliquetis joyeux,
je vis sans voir le jour, en oubliant du siècle
L’année et l’heure.

Comme sur une corde fêlée,
je danse — petit danseur.
Je suis l’ombre d’une ombre. je suis lunaire
De deux sombres lunes.

(Marina Tsvétaïéva)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Entre vous et moi (Kouan Tao-Cheng)

Posted by arbrealettres sur 20 février 2017




Entre vous et moi :
Beaucoup trop de passion.
C’est ce qui fait brûler
nos querelles rouge feu.
Mais prenez de la glaise
modelez-vous en elle.
Prenez un peu d’argile
faites-en mon image.
Brisez les deux figures
et mélangez-les bien.
Reformez votre image
et l’image de moi.
Il y aura dans vous
quelque chose de moi.
Il y aura dans moi
quelque chose de vous.
Vivants nous dormons
dans le même lit.
Morts nous dormirons
dans un seul cercueil.

(Kouan Tao-Cheng)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je ne t’avais pas promis (Georges Moustaki)

Posted by arbrealettres sur 20 février 2017



 

Alexandre Pavlenko  (15) [1280x768]

Je ne t’avais pas promis

Je ne t´avais pas promis
De te rencontrer un jour
Par hasard ou par envie,
Simplement, d´un peu d´amour

Je ne t´avais pas promis
Qu´ensemble nous dormirions,
Un peu plus que des amis
Un peu moins qu´une passion

Et pourtant, jour après nuit
Tu deviens plus familière
Quand tu es loin, je m´ennuie
Quand tu es là, tout s´éclaire

Je ne t´avais pas promis
De rêver les yeux ouverts
Devant ton corps endormi
Qui semblait encore offert

Je ne t´avais pas promis
De te dire un jour « Je t´aime »
Et lorsque je te l´ai dit
J´en étais surpris moi-même

Et pourtant…

Tu ne m´avais pas promis
La volupté, la tendresse
Que l´amour a réuni
Beaucoup mieux qu´une promesse

(Georges Moustaki)

Illustration: Alexandre Pavlenko

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le fusillé (Jacques Prévert)

Posted by arbrealettres sur 17 février 2017



Le fusillé

Les fleurs les jardins les jets d’eau les sourires
Et la douceur de vivre
Un homme est là par terre et baigne dans son sang
Les souvenirs les fleurs les jets d’eau les jardins
Les rêves enfantins
Un homme est là par terre comme un paquet sanglant
Les fleurs les jets d’eau les jardins les souvenirs
Et la douceur de vivre
Un homme est là par terre comme un enfant dormant.

(Jacques Prévert)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le Ruisseau (Jacques Prévert)

Posted by arbrealettres sur 16 février 2017



Le Ruisseau

Beaucoup d’eau a passé sous le pont
et aussi énormément de sang
Mais aux pieds de l’amour
coule un grand ruisseau blanc
Et dans les jardins de la lune
où tous les jours c’est ta fête
ce ruisseau chante en dormant
Et cette lune c’est ma tête
où tourne un grand soleil bleu
Et ce soleil c’est tes yeux

(Jacques Prévert)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

N’est-ce pas, mon amour, que la nuit est bien lente (Victor Hugo)

Posted by arbrealettres sur 15 février 2017



N’est-ce pas, mon amour, que la nuit est bien lente
Quand on est au lit seule et qu’on ne peut dormir ?
On entend palpiter la pendule tremblante,
Et dehors les clochers d’heure en heure gémir.
L’esprit flotte éveillé dans les rêves sans nombre.
On n’a pas, dans cette ombre où manque tout soleil,
Le sommeil pour vous faire oublier la nuit sombre,
Ni l’amour pour vous faire oublier le sommeil.

(Victor Hugo)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hier au soir (Victor Hugo)

Posted by arbrealettres sur 15 février 2017



Hier au soir

Hier, le vent du soir, dont le souffle caresse,
Nous apportait l’odeur des fleurs qui s’ouvrent tard;
La nuit tombait; l’oiseau dormait dans l’ombre épaisse.
Le printemps embaumait, moins que votre jeunesse;
Les astres rayonnaient, moins que votre regard.

Moi, je parlais tout bas. C’est l’heure solennelle
Où l’âme aime à chanter son hymne le plus doux.
Voyant la nuit si pure et vous voyant si belle,
J’ai dit aux astres d’or : Versez le ciel sur elle!
Et j’ai dit à vos yeux : Versez l’amour sur nous!

(Victor Hugo)

Découvert ici: https://eleonoreb.wordpress.com/

Illustration: Le Titien

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

Dors-tu ? (Marceline Desbordes-Valmore)

Posted by arbrealettres sur 12 février 2017



 

Alberto Donaire  la-puerta-abierta

Dors-tu ?

Et toi ! dors-tu quand la nuit est si belle,
Quand l’eau me cherche et me fuit comme toi ;
Quand je te donne un coeur longtemps rebelle ?
Dors-tu, ma vie ! ou rêves-tu de moi ?

Démêles-tu, dans ton âme confuse,
Les doux secrets qui brûlent entre nous ?
Ces longs secrets dont l’amour nous accuse,
Viens-tu les rompre en songe à mes genoux ?

As-tu livré ta voix tendre et hardie
Aux fraîches voix qui font trembler les fleurs ?
Non ! c’est du soir la vague mélodie ;
Ton souffle encor n’a pas séché mes pleurs !

Garde toujours ce douloureux empire
Sur notre amour qui cherche à nous trahir :
Mais garde aussi son mal dont je soupire ;
Son mal est doux, bien qu’il fasse mourir !

(Marceline Desbordes-Valmore)

Illustration: Alberto Donaire 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quand la nuit (Renée Rivet)

Posted by arbrealettres sur 12 février 2017



annick-couedel-fantasmagorie-09

Quand la nuit enfonce ses oiseaux noirs
Dans les yeux du pauvre
Ravageant des soleils maigres

Quand l’énigme du monde
Ouvre son oeil morne
De têtard démesuré

Quand l’oubli nous décolle
Des absents qui diminuent

Quand la terre se liquéfie
Nivelant les horizons

Quand des chiens sortent du ventre
Avec des yeux d’agonie

Quand le domaine intérieur
Devient la folie commune

Que celui qui dort en paix
Se garde de revenir!

(Renée Rivet)

 Illustration: Chaim Soutine

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :