Arbrealettres

Poésie

Archive for the ‘poésie’ Category

L’AGE DU CAPITAINE (Norge)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2018



L’AGE DU CAPITAINE

il avait cent ans évidemment, le capitaine,
et avec une longue barbe blanche.
J’en avais dix-huit et j’étais orpheline.
Le capitaine trop fougueux brisa le bateau sur des récifs.
Nous touchâmes une île exquise.
Sa barbe tombée, le capitaine retrouva ses vingt ans ;
nous eûmes beaucoup d’enfants.

Et voilà les histoires que j’aime.

(Norge)

Publicités

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rencontre (Norge)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2018


Rencontre

Cette fille de nuage
Que je croise au petit trot
Dans les couloirs du métro,
Portait un si beau visage
Que j’y penserai toujours.
Adieu, mine carrefours
Où se perdent mes orages.
… Portait un si beau visage
Que je l’aimerai toujours.

(Norge)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

BÂILLON (Norge)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2018



BÂILLON

Je parle à tort et à travers.
Je parle à travers et à tort
Et je chanterai vif ou mort
En rouge, en noir, en prose, en vers.

C’est pour chasser le vol des mouches
Ou bien, c’est pour mieux vous mentir
Et mettre un bâillon sur la bouche
D’un silence qui va tout dire.

(Norge)

Illustration: Erró

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

LE GRAND JEU (Norge)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2018



LE GRAND JEU

Trèfle, carreau, pique et même coeur, d’accord.
Mais aussi bouteille, épée, couronne, lis et cloche.
Et puis soleil, espoir, éternité !
Je ne joue pas pour des haricots, moi,
je joue le tout pour le tout.

(Norge)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

L’ATTENTE (Norge)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2018


 


L’ATTENTE

Les années passaient. Auguste ne voyait rien venir.
Les saisons allaient leur bonhomme de train,
et la main sur les yeux, Auguste, l’attentif, guettait leurs longs cortèges.
Sable des nuits, vents et marées, jus dans les vignes, Auguste et son attente.
Il ne voyait rien venir.
Mais au fond, dit Auguste, un soir de canicule,

au fond, qu’est-ce que j’attends ?

(Norge)


Illustration: Odilon Redon

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Girouette (Norge)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2018


Girouette

Beaucoup d’amour, peu d’espoir,
Le vent tourne mal, Gustave.
Mieux vaut glisser dans ton noir,
Dans ta mine, dans ta cave.

Mieux vaut glisser dans ta mine,
La fille a le coeur pourri
Et l’espoir que tu rumines
S’enfuit comme une souris.

Mais le vent tourne, Gustave
Et ce bel épi fauché,
C’est la fille au coeur suave
Qui, près de toi, vient coucher.

— Trop tard ; le vent a viré,
L’amour est mort, dit Gustave,
Est mort de faim dans la cave !
I1 est mort et enterré.

(Norge)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Monsieur (Norge)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2018



 

312e

Monsieur

Je vous dis de m’aider,
Monsieur est lourd.
Je vous dis de crier,
Monsieur est sourd.
Je vous dis d’expliquer,
Monsieur est bête.
Je vous dis d’embarquer,
Monsieur regrette.
Je vous dis de l’aimer,
Monsieur est vieux.
Je vous dis de prier,
Monsieur est Dieu.
Éteignez la lumière,
Monsieur s’endort.
Je vous dis de vous taire,
Monsieur est mort.

(Norge)

Illustration (petit film-animation ici)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Principal (Norge)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2018



Le Principal

Je me rappelle très bien que Platon l’avait dit
et que moi je me plaisais à le penser aussi.
Tralala! Mais je ne retrouve pas cette idée-là.
J’ai encore son odeur dans la narine
et sa chaleur dans les poumons.

(Norge)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

DIALOGUE (Norge)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2018



DIALOGUE

La Belle dit à la Bête : ce sont surtout tes poils,
tes poils secs et durs dont les pointes me piquent.
Je les adore. C’est ça qui m’a décidée.
La Bête dit à la Belle :
bah, je t’aurais dévorée de toute manière.

(Norge)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

LA VOIX (Norge)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2018



LA VOIX

Ah ! cette cantatrice:
sa voix l’élevait sur la pointe de l’orteil.
Elle ne pesait plus et se maintenait très bien,
je l’ai dit, sur la pointe de l’orteil.
Un soir elle chanta plus fort, monta dans les airs
et on ne la revit jamais.

(Norge)

 

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :