Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘souvenir’

Protégez le secret (Jean-Claude Pirotte)

Posted by arbrealettres sur 14 novembre 2018



    
protégez le secret
des ombres qui s’étreignent
dans les plis de la nuit
et l’or des souvenirs

(Jean-Claude Pirotte)

 

Recueil: Revermont
Traduction:
Editions: Le temps qu’il fait
Publicités

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA NUIT (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 12 novembre 2018




LA NUIT

Je connais peu la nuit
mais la nuit semble me connaître
et en plus m’assiste, comme si elle m’aimait,
couvre ma conscience de ses étoiles.

Peut-être la nuit est-elle la vie et le soleil la mort.
Peut-être la nuit est-elle rien
et les conjectures sur elle rien
et les êtres qui la vivent rien.
Peut-être les mots sont-ils seuls à exister
dans l’énorme vide des siècles
qui nous griffent l’âme de leurs souvenirs.

Mais la nuit doit savoir la misère
qui s’abreuve de notre sang et de nos idées.
Elle doit jeter sur nos regards de la haine
les sachant pleins d’appétits, de désunions.

Mais il arrive que j’entends la nuit pleurer dans mes os.
Son immense larme délire
et crie que quelque chose est parti pour toujours.
Un jour, nous reviendrons à être.

(Alejandra Pizarnik)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Dans la parole de l’air (Jacques Chessex)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2018




    
Dans la parole de l’air

L’air n’est pas épais, la fumée éclaire

L’heure n’écrase plus ni grain

Ni souvenir d’aucune moisson, ô moulin d’ombre

Puisque vieillir est mon lot favorable

Dans l’automne rouge où crie la pie

L’air est léger ce matin
Les fumées des feux s’élèvent dans la pluie
Rien ne pèse en vain

Il n’y a plus ni fuites de feuilles ni vieillissement dans ces réseaux sans mémoire

L’air ne parle pas des haies d’avant

La pie ne regrette plus

L’éclair de la mésange traverse un songe nommé

forêt
L’odeur des petits feux endort les paysages
Même les noms des choses passent
Comme dans les errances des sages
Et la tranquillité de l’air ou de l’eau

n’est plus en cause
Aucune grâce n’est coupable
Dans la parole de l’air sans menace
Hors de toute contradiction à défaire

(Jacques Chessex)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Citroën (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 31 octobre 2018




    
Je me souviens que Citroën utilisa la Tour Eiffel
pour un gigantesque publicité lumineuse.

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Docteur Bombard (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 31 octobre 2018




    
Je me souviens du docteur Bombard

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , | Leave a Comment »

Clowns (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 31 octobre 2018



 

 
    
Je me souviens du clown russe Popov
et du clown suisse Grock

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Ginette Neveu (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 31 octobre 2018




    
Je me souviens que la violoniste Ginette Neveu
est morte dans le même avion que Marcel Cerdan.

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

    

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Khrouchtchev (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 31 octobre 2018



mythe ?
    

Je me souviens que Khrouchtchev
a frappé avec sa chaussure
la tribune de l’O.N.U.

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Kon-Tiki (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 31 octobre 2018




    
Je me souviens de l’expédition du Kon-Tiki.

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Les coureurs cyclistes (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 30 octobre 2018




    
Je me souviens que les coureurs cyclistes
avaient une chambre à air de secours
roulée en huit autour de leurs épaules.

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :