Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘corbeau’

Vaste de désirs (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 15 février 2017



arbre-mort-3

Vaste de désirs
le jour s’imposait
de toutes ses racines

Le bonheur
se défaisait de son ombre
tout était lumière

Quand venait la neige
les prés
criaient leurs corbeaux
et leur coq de bruyère
disparu par tragédie

Un arbre mort contribuait
à mesurer le silence

(Georges Bonnet)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

VERS LE BAS (János Arany)

Posted by arbrealettres sur 11 février 2017



VERS LE BAS

Le soir vole. Aile de corbeau
Fait ma fenêtre trembler,
De mon âme choit le rideau,
Noir souvenir du passé.
Je me tourne, tel le nuage
Regarde où il fut avant :
Si vert – si triste paysage,
Tout est si clair maintenant.

Heureux temps: – si réellement
Vous vous êtes écoulés.
Terreau – mon passé florissant,
Permets-moi de te contempler.
Bien qu’en ma bouche en ce temps-là
Mille plaintes et soupirs :
Il ne me manquait qu’un hélas…
Foi clouée sur l’avenir.

Mais maintenant… doute muet,
J’ai beau toujours avancer,
L’obscur de plus en plus se fait,
Plus ne puis m’en retourner.
Ma vie ne va plus vers plus haut –
C’est la pente vers le bas,
Comme on marche la nuit dans l’eau
En tremblant à chaque pas.

(János Arany)

Illustration: Samuel Van Hoogstraten

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Glace (Paul Auster)

Posted by arbrealettres sur 24 janvier 2017



 

Glace — signifie rien
n’est miracle, s’il faut que soit
ce qui sera — tu es le sens
et la blessure — s’ouvrant hors
de la glace, et le battement à travers
la terre compacte, quand les corbeaux
y viennent marauder. Où que tu marches, le vert
parle en toi, et demeure. Le silence
met face à face l’hiver
et le printemps.

(Paul Auster)

Illustration: Jean François Millet

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu fermeras les yeux (Paul Auster)

Posted by arbrealettres sur 24 janvier 2017



Tu fermeras les yeux.
Dans l’oeil du corbeau qui vole devant toi
tu te regarderas
te laisser en arrière.

(Paul Auster)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

ODE (Théophile De Viau)

Posted by arbrealettres sur 19 janvier 2017



ODE

Un corbeau devant moi croasse,
Une ombre offusque mes regards ;
Deux belettes et deux renards
Traversent l’endroit où je passe ;
Les pieds faillent à mon cheval,
Mon laquais tombe du haut mal ;
J’entends craqueter le tonnerre.
Un esprit se présente à moi ;
J’ois Charon qui m’appelle à soi,
Je vois le centre de la terre.

Ce ruisseau remonte en sa source ;
Un boeuf gravit sur un clocher ;
Le sang coule de ce rocher;
Un aspic s’accouple d’une ourse ;
Sur le haut d’une vieille tour
Un serpent déchire un vautour ;
Le feu brûle dedans la glace ;
Le Soleil est devenu noir ;
Je vois la lune qui va choir ;
Cet arbre est sorti de sa place.

(Théophile De Viau)

 

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Toi, Tu regardes le corbeau (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 3 janvier 2017



Toi,
Tu regardes le corbeau,

Tu t’intéresses à ce qu’il fait
Sur les chaumes
Devant ta fenêtre.

Lui,
Rien ne l’oblige,
Il ne te regarde pas écrire.

(Guillevic)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 10 Comments »

Séparément s’envolent (Takano Suju)

Posted by arbrealettres sur 31 décembre 2016



Séparément
S’envolent là-bas
Des corbeaux au nouvel an.

(Takano Suju)

 Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Attention avec les mots (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 12 décembre 2016




attention avec les mots
(dit-elle)
ils sont aiguisés
ils te couperont la langue
attention
ils t’enfonceront dans la prison
attention
ne pas naître aux mots
allonge-toi dans les sables noirs
et que la mer t’enterre
et que les corbeaux se suicident dans tes yeux fermés
fais attention à toi
ne tente pas les anges des voyelles
n’attire pas des phrases
des poèmes
des vers
tu n’as rien à dire
rien à défendre
rêve rêve que tu n’es pas ici
que tu es déjà partie
que tout est terminé

(Alejandra Pizarnik)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE CORBEAU VOULANT IMITER L’AIGLE (Jean de la Fontaine)

Posted by arbrealettres sur 9 décembre 2016



 

LE CORBEAU VOULANT IMITER L’AIGLE

L’Oiseau de Jupiter enlevant un mouton,
Un Corbeau témoin de l’affaire,
Et plus faible de reins, mais non pas moins glouton,
En voulut sur l’heure autant faire.
Il tourne à l’entour du troupeau,
Marque entre cent Moutons le plus gras, le plus beau,
Un vrai Mouton de sacrifice :
On l’avait réservé pour la bouche des Dieux.
Gaillard Corbeau disait, en le couvant des yeux :
« Je ne sais qui fut ta nourrice ;
Mais ton corps me paraît en merveilleux état :
Tu me serviras de pâture. »
Sur l’animal bêlant à ces mots il s’abat.
La Moutonnière créature
Pesait plus qu’un fromage, outre que sa toison
Etait d’une épaisseur extrême,
Et mêlée à peu près de la même façon
Que la barbe de Polyphème.
Elle empêtra si bien les serres du Corbeau
Que le pauvre animal ne put faire retraite.
Le Berger vient, le prend, l’encage bien et beau,
Le donne à ses enfants pour servir d’amusette.

Il faut se mesurer, la conséquence est nette :
Mal prend aux Volereaux de faire les Voleurs.
L’exemple est un dangereux leurre :
Tous les mangeurs de gens ne sont pas grands Seigneurs ;
Où la Guêpe a passé, le Moucheron demeure.

(Jean de la Fontaine)

Illustration: Marc Chagall

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ANTIENNE CONTRE LA DOULEUR (Kathleen Raine)

Posted by arbrealettres sur 8 décembre 2016




ANTIENNE CONTRE LA DOULEUR

Qui emportera,
Eloignera la douleur,
Ecartera la peine ?

Rivière, emporte
Au loin la douleur,
Enlève et entraîne,
Efface la douleur,
Eloigne la peine.

Brumes, cachez,
Voilez la douleur,
Couvrez les montagnes,
Recouvrez la mémoire,
Cachez la peine.

Terre, emporte,
Détruis la douleur,
Ensevelis sous l’herbe
Les os de l’alouette.
Ensevelis ma peine.

Corbeau noir, arrache,
Déchire la douleur.
Serres et bec,
Extirpez le coeur
Et les nerfs qui ont mal,
Arrachez la peine.

Soleil, emporte,
Dissipe la douleur,
La rosée est grise,
La pluie goutte sur l’herbe,
Soleil, sèche les larmes.

Sommeil, emporte,
Détruis la douleur,
Emporte le temps,
Efface le lieu
Entraîne-moi loin
Du monde de ma douleur.

Chant, murmure au loin,
Expire la douleur,
Mots, portez au loin,
Emportez la douleur,
Endormez la peine.

***

SPELL AGAINST SORROW

Who will take away
Carry away sorrow,
Bear away grief?

Stream wash away
Float away sorrow,
Flow away, bear away
Wear away sorrow,
Carry away grief.

Mists hide away
Shroud my sorrow,
Cover the mountains,
Overcloud remembrance,
Hide away grief.

Earth take away
Make away sorrow,
Bury the lark’s bones
Under the turf.
Bury my grief.

Black crow tear away
Rend away sorrow,
Talon and beak
Pluck out the heart
And the nerves of pain,
Tear away grief.

Sun take away
Melt away sorrow,
Dew lies grey,
Rain hangs on the grass,
Sun dry tears.

Sleep take away
Make away sorrow,
Take away the time,
Fade away place,
Carry me away
From the world of my sorrow.

Song sigh away
Breathe away sorrow,
Words tell away,
Spell away sorrow,
Charm away grief.

(Kathleen Raine)

Illustration: Frida Kahlo

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :