Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘nid’

L’art des nids (Corinne Albaut)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2023



Illustration: Catherine Fichaux
    
L’art des nids

Pour faire un nid secret,
Choisir un coin touffu,
Dans un arbre feuillu.
Pour faire un nid parfait,
Tresser quelques brindilles
Volées dans la charmille.
Pour faire un nid douillet,
Le tapisser de mousse
Et de plumes bien douces.

(Corinne Albaut)

Recueil: Comptines des secrets de la Forêt
Traduction:
Editions: Actes Sud Junior

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La vie a commencé de ramper (Rajvi Patel)

Posted by arbrealettres sur 24 janvier 2023



Illustration
    

La vie a commencé de ramper
hors de mes yeux
comme une longue et mince colonne
de fourmis
à la recherche d’un nouveau nid

(Rajvi Patel) (1939-1968)

Recueil: Un feu au coeur du vent Trésor de la poésie indienne Des Védas au XXIème siècle
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SUR L’AIR DE LAVER LE SABLE DU TORRENT (Yàn Shu)

Posted by arbrealettres sur 21 janvier 2023



Illustration: Dai Dunbang
    
SUR L’AIR DE LAVER LE SABLE DU TORRENT

Une chanson, nouvelle mélodie, d’alcool une pleine coupe,
L’an dernier passa un souffle céleste sur la terrasse de l’ancien pavillon.
Le soleil du soir descend à l’occident, quand s’en reviendra-t-il ?
Qu’y peut-on faire ? Les fleurs sont tombées, parties,
Comme les hirondelles déjà familières sont de retour au nid ;
Au petit jardin par la sente parfumée seul je chemine.

***

(Yàn Shu) (991-1055)

Recueil: Quand mon âme vagabonde en ces anciens royaumes Poèmes Song illustrés par Dai Dunbang
Traduction: du Chinois par Bertrand Goujard
Editions: De la Cerise

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un jour lointain (Salih Diyab)

Posted by arbrealettres sur 20 janvier 2023




    
Un jour lointain

Les oiseaux
se dépouillent
de leurs voix
sous les feuillages
la pluie
sur l’herbe
écrit tendrement la tulipe
dans les hautes lucarnes
où pousse l’hirondelle

un jour lointain
des larmes blanches
tressées comme une coiffure une odeur
retire l’étoile
du nid

***

(Salih Diyab)

 

Recueil: Poésie Syrienne contemporaine
Traduction:de l’Arabe par Saleh Diab
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Août (Varlam Chalamov)

Posted by arbrealettres sur 21 décembre 2022



Varlam Chalamov
    
Août

Soir. Le jardin noir éclaire
Les pommes fondantes.
Comme des boucles d’oreilles
Elles pendent aux branches.

C’est l’instant de la danse
Impétueuse des feuilles,
Des rafales de vent,
Du pourpre et de l’or des cieux,
Des lacs et des herbes.

Les oiseaux tracent avec inquiétude
Au-dessus de leur nid cercle après cercle,
Et tantôt ils reviennent,
Tantôt s’éloignent vers le sud.

Lentement les nuits s’obscurcissent.
C’est toujours la touffeur.
L’été ne veut pas attendre plus,
Mais l’automne n’est pas venu.

(Varlam Chalamov)

 

Recueil: Cahiers de La Kolyma
Traduction: du russe par Christian Mouze
Editions: Maurice Nadeau

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des nids de lumière (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 28 novembre 2022




Des nids de lumière
dans l’arbre du souffle.

(Christian Bobin)

Illustration: Karen L’Hemeury

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

J’ai vu un nid en ruine au sommet d’un grand arbre (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 28 novembre 2022




J’ai vu un nid en ruine au sommet d’un grand arbre
et cette vision était aussi douce
que celle d’un coeur qui a fait son travail.

(Christian Bobin)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

L’on voit aussi tomber (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2022




L’on voit aussi tomber les dictionnaires grecs
un soir avec fracas
dans l’étude angoissée.
Le haut vent fait choir les nids
et parfois dans le pauvre village
un pan de mur s’écroule
sur la femme qui songe.

(Jean Follain)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nos regards s’aiment enfin (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2022


regards

Un instant nous nous regardons dans les yeux,
nos regards s’aiment enfin
dans le nid profond d’une éternelle seconde
(cette seconde, j’en suis sûr,
je la retrouverai dans l’au-delà), puis
faisant semblant de rien
elle détourne les yeux.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 13 Comments »

Au frais amour ébloui (Victor Hugo)

Posted by arbrealettres sur 22 juillet 2022




La campagne est caressante
Au frais amour ébloui;
L’arbre est gai pourvu qu’il sente
Que Jeanne va dire oui.

Aimons-nous! et que les sphères
Fassent ce qu’elles voudront!
Il est nuit; dans les clairières
Les chansons dansent en rond;

L’ode court dans les rosées;
Tout chante; et dans les torrents
Les idylles déchaussées
Baignent leurs pieds transparents;

La bacchanale de l’ombre
Se célèbre vaguement
Sous les feuillages sans nombre
Pénétrés de firmament;

Les lutins, les hirondelles,
Entrevus, évanouis,
Font un ravissant bruit d’ailes
Dans la bleue horreur des nuits;

La fauvette et la sirène
Chantent des chants alternés
Dans l’immense ombre sereine
Qui dit aux âmes: Venez!

Car les solitudes aiment
Ces caresses, ces frissons,
Et, le soir, les rameaux sèment
Les sylphes sur les gazons;

L’elfe tombe des lianes
Avec des fleurs plein les mains;
On voit des pâles dianes
Dans la lueur des chemins;

L’ondin baise les nymphées;
Le hallier rit quand il sent
Les courbures que les fées
Font aux brins d’herbe en passant.

Vient; les rossignols t’écoutent;
Et l’éden n’est pas détruit
Par deux amants qui s’ajoutent
A ces noces de la nuit.

Viens, qu’en son nid qui verdoie,
Le moineau bohémien
Soit jaloux de voir ma joie,
Et ton coeur si près du mien!

Charmons l’arbre et sa ramure
Du tendre accompagnement
Que nous faisons au murmure
Des feuilles, en nous aimant.

A la face des mystères,
Crions que nous nous aimons!
Les grands chênes solitaires
Y consentent sur les monts.

(Victor Hugo)

Illustration: Myrtille Henrion Picco

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :