Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘renoncer’

A quoi renonces-tu pour moi ? (Max Jacob)

Posted by arbrealettres sur 3 juin 2018




    
« A quoi renonces-tu pour moi ? dit le Dieu du mur. »
—A quoi aurais renoncé si je n’avais cherché que Toi ?

As-tu vidé mon coeur?
Mais je n’avais pas de coeur.

M’as-tu réduit à néant ?
alors le néant serait toi-même
c’est tout.

(Max Jacob)

 

Recueil: Actualités éternelles
Traduction:
Editions: De la Différence
Publicités

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Si je suis vous (Max Jacob)

Posted by arbrealettres sur 3 juin 2018




    
Si je ne suis plus rien, je suis vous.
car il n’y a pas de néant puisque vous êtes tout.
Vous avez pu détruire le moi mais non le vous
qui est en moi. Si vous êtes moi je suis tout.
A quoi as-tu renoncé ?
Je n’avais pas à renoncer
puisque je vous attendais.
Tu as brûlé mon coeur
avant que j’eusse un coeur.
Et tu n’as rien brûlé
puisqu’il n’y avait rien à brûler.

(Max Jacob)

 

Recueil: Actualités éternelles
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pourquoi donc renoncer à une croyance (Robert Frost)

Posted by arbrealettres sur 2 juin 2018



Duy Huynh (10) [1280x768]

Car pourquoi donc renoncer à une croyance,
Simplement parce qu’elle a cessé d’être vraie?
Si vous vous cramponnez à elle assez longtemps,
Sans le moindre doute elle redeviendra vraie.
Ainsi va le monde…

(Robert Frost)

Illustration: Duy Huynh

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

TRANSFUSION (Paul Auster)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2018



 

transfusion  0

TRANSFUSION

Incandescence de four. Ou immense
jet
d’hémoglobine —

: le blasphème
de leur parole vouée à la mort, gisant
dans le sang même
que ton coeur ouvert
prodigue toujours.

Pulsation —
et puis ce qui — (puis
quoi ?) — perce sous le crâne
du sphinx de ghetto — qui met au jour
l’ignominie
et la fièvre de ceux
qui ont renoncé. (Comme toi,
ils errent toujours, toujours
affamés, enfermés dans le pain
de la chair de personne, toujours se font
sentir) :
comme si, dans l’espace entre
le coucher et le lever du soleil,
une main
avait recueilli ton âme
et l’avait pétrie avec les pierres
dans le levain
de la terre.

(Paul Auster)

Illustration : Sandrine Genet

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les fleurs (Matthieu Gosztola)

Posted by arbrealettres sur 1 mai 2018



    

Les fleurs sont infiniment même se se fanant
Ce qui n’a pas renoncé

(Matthieu Gosztola)

 

Recueil: La Face de l’Animal
Traduction:
Editions: De l’Atlantique

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Avec l’âge on renonce à bien des choses (Grégoire Lacroix)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2018



vieillesse

Avec l’âge on renonce à bien des choses
dont on aurait pu se passer beaucoup plus tôt.

(Grégoire Lacroix)

Découvert chez la boucheaoreilles ici

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Dans une hôtellerie, le dernier soir d’une année qui s’accomplit (Taï-Cho-Lun)

Posted by arbrealettres sur 11 avril 2018




    
Dans une hôtellerie, le dernier soir d’une année qui s’accomplit

Qui s’intéresse à moi dans cette hôtellerie ?
Avec qui pourrais-je échanger quelques mots ?
Une lampe froide, voilà mon unique compagnie.
Cette nuit même, une année de plus doit s’accomplir,
Et j’ai parcouru mille lieues,
et je ne revois pas encore mon pays.

Seul avec mes soucis,
je passe en revue ma vie entière ;
N’est-il pas risible et attristant tout à la fois
que notre misérable corps ne puisse tenir en place ?

Mon visage est chagrin,
les cheveux de mes tempes grisonnent,
Et demain commence la nouvelle année,
et c’est ainsi que je vais accueillir
le nouveau printemps.

Bien des années déjà se sont écoulées,
sans me laisser le cœur satisfait.
Que faut-il espérer de celle qui commence ?

Parmi les anciens compagnons
de ma jeunesse et de mes loisirs,
Quelques-uns ont atteint ce qu’ils poursuivaient :
mais combien la mort en a-t-elle surpris !

Désormais, je veux que le repos soit le but
vers lequel tous mes désirs se concentrent ;
Je veux renoncer aux fatigues vaines,
pour obtenir du moins la longévité.

La beauté du printemps n’a point d’âge ;
elle est, elle sera toujours la même ;
J’en jouirai dans ma pauvre demeure,
autant qu’un prince dans son palais.

(Taï-Cho-Lun)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’oeuf (Paul Auster)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2018



 

L’oeuf limite le renoncement, ne peut
vibrer dans la résonance d’un autre, dans le moindre
martèlement, avant que la plainte n’incise
son cours, et que l’oeil ne dissipe
le subterfuge d’un faisceau plus long.
Elevé au rang de discours, il porte en lui
sa propre naissance, et s’il se brise,
salue sa chute et sa contradiction.
Ta terre sera toujours loin.

(Paul Auster)

Illustration: Salvador Dali

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

J’ai renoncé avant de naître (Samuel Beckett)

Posted by arbrealettres sur 27 mars 2018




    
J’ai renoncé avant de naître,
ce n’est pas possible autrement,

il fallait cependant que ça naisse,
ce fut lui,
j’étais dedans,
c’est comme ça que je vois la chose,

c’est lui qui a crié,
c’est lui qui a vu le jour,

moi je n’ai pas crié,
je n’ai pas vu le jour,

il est impossible
que j’aie une voix,
il est impossible
que j’aie des pensées,

et je parle et pense,
je fais l’impossible,

ce n’est pas possible autrement.

(Samuel Beckett)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Renoncer (Chantal Dupuy-Dunier)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2018



Illustration
    
Renoncer.
Ce verbe comporte en son ventre
l’aveu du non-sens
et un entrelacs d’épines.
A sa vue se cabrent les étalons
et les poèmes.

(Chantal Dupuy-Dunier)

 

Recueil: Mille grues de papier
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :