Arbrealettres

Poésie

L’insatisfaction où me laissent mes vers (Pierre Oster)

Posted by arbrealettres sur 21 août 2020




    
L’insatisfaction où me laissent mes vers est entière :
ils ne disent jamais seulement ce que j’ai voulu dire.
Ces textes d’une nudité extrême, à mes yeux portent trop de surcharges ;
le pur instant qui nous donne l’Être n’y brille pas de son éclat réel.

(Pierre Oster)

 

Recueil: Paysage du Tout
Traduction:
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :