Arbrealettres

Poésie

Je n’ai jamais très bien su (Alain Jouffroy)

Posted by arbrealettres sur 22 juin 2018



    

Je n’ai jamais très bien su,
quand je commençais d’écrire un livre,
ou même un poème, n’importe quel texte,
ce que je voulais exactement dire.

Mais c’est l’ignorance de la suite à donner aux premiers mots
qui m’a toujours stimulé.

Pour moi, il n’y a jamais de fin possible à rien,
mais des suites, rien que des suites.

Je ne cesse de commencer le commencement de ce que je ne saurais jamais finir
et que d’ailleurs personne ne saurait achever à ma place.

(Alain Jouffroy)

 

Recueil: Être-Avec
Traduction:
Editions: De la Différence

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :