Arbrealettres

Poésie

Errance (Mireille Gaglio)

Posted by arbrealettres sur 6 août 2018




Errance

Il existe des maux
Pour lesquels il n’y a pas de mots…
Indicibles et lourds
Ils nous poursuivent le jour
Sans répit
Et même lorsque que tombe la nuit…

Pauvre hère,
Tu n’as pas encore quitté la terre,
Mais déjà, ton âme s’est enfuie :
A mi-chemin entre somme et veille
Entre mort et vie…
Tu nous vois,
Du moins, je le crois,
Mais plus un signe,
Plus une ligne,
Plus de communication…
Où donc est passée ta raison ?
Un fil ténu te retient à nous,
Un rien ferait qu’il casse
– Tu es déjà si lasse –
Et tu t’envolerais…
Faudrait-il le renouer… ?

Souffres-tu
Dans ton silence absolu ?
Tu as les yeux ouverts,
Sur un éternel hiver
Mais tes horizons
Ne sont plus nos moissons…

Seul, un baiser
Sur ta joue posé,
Une pression sur ta main
Nous laissent entrevoir un lendemain…
Une maigre réaction,
Un bien pâle sourire,
Comme pour nous dire :
 » C’est tout ce que je ressens
Pour tout le reste, je suis absent,
Coupé du reste du monde,
Isolé dans ma prison
Pour moi, plus rien n’est bon. »

Et tes yeux demeurent éteints,
Aucune lueur ne les éclaire.
Tout ton être erre…
Dans des régions de nous non explorées,
A mi-lieue entre ciel et enfer,
Entre anges et démons…
C’est presque une damnation…
Pourquoi Dieu t’a-t-il abandonné ?

Pourquoi toi,
Quand d’autres vieillissent joyeusement,
Quand d’autres parlent savamment ?

Oui, ta maladie porte un nom bien amer :
 » Alzheimer « …

(Mireille Gaglio)

 

 

6 Réponses vers “Errance (Mireille Gaglio)”

  1. eid26100 said

    Errance: Belle interprétation…Sensations fortes, on sent que vous êtes très touché par ce thème….
    Mais ce que vous dites est véridique, Nous sommes tous concernés, Ca peut toucher tout le monde…
    Encore une fois je suis touché par vos écrits, même si c’est la première fois que je vous lis….
    Bonne continuations…Amicalement.

  2. eid26100 said

    Bonjour…
    Je vous remercie d’être passé
    Avoir des visites me fait plaisir
    Surtout, quand un être sensé
    Vient me lire et m’écrire….
    Je remercie votre délicatesse
    Et votre sens raffiné
    Sur le sable, mon nom s’efface
    Si je reste seul confiné.
    L’azur est la source du poète
    Je le contemple et j’écris
    Et les vagues s’effritent
    Sur le sable de mes récits….
    Merci encore pour votre visite, et si vous aimez lire encore plus,
    Je vous invite à visiter mon ancien blog MSN sur cette adresse: http://antoine26100.wordpress.com/
    A vous lire à nouveau, je vous souhaite bonne fin de semaine. Amitié d’un écrivain.Antoine.

  3. Mireille said

    Merci Christian de continuer à faire paraître mes textes. J’en suis très touchée même si en ce moment je n’ai pas vraiment le temps de te suivre très souvent.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :