Arbrealettres

Poésie

L’ANGE (Michel Lermontov)

Posted by arbrealettres sur 14 avril 2022




    
L’ANGE

Un ange, à minuit, volait dans les cieux,
Chantant un chant délicieux.
Les astres, la lune, ensemble, écoutaient
Ce chant rayonnant de beauté.

Il chantait la joie où les esprits purs
Vivent dans le céleste azur.
Il parlait de Dieu, sa louange était
Toute extase et sincérité.

Il portait une âme exquise en ses bras.
Sur terre elle s’enténébra.
Et l’écho du chant dans le jeune esprit
Demeura sans mots, mais compris.

Et longtemps sur terre il s’étiola,
Soupirant après l’Au-Delà.
Et ne purent jamais nos sons durs et tranchants
Remplacer le céleste chant.

(Michel Lermontov)

Recueil: Michel Lermontov Poèmes
Traduction: Igor Astrow
Editions: Du Tricorne

2 Réponses vers “L’ANGE (Michel Lermontov)”

  1. Ange interlope
    ——–

    Nous ne tirons de lui que d’obscures paroles,
    Il s’exprime ou se tait selon son bon vouloir ;
    Il est discret, toujours, et furtif quand il vole,
    Qui le peut discerner dans les lueurs du soir ?

    Son oeil peut déchiffrer les arides symboles,
    Y compris quand un signe est écrit noir sur noir ;
    Il joue de la litote, et non de l’hyperbole,
    Lui qui jamais ne porte un message d’espoir.

    Il connaît la couleur et le pouvoir des rêves,
    Surtout dans les instants de somnolence brève ;
    Il sait ce que tu vois quand tu fermes les yeux.

    Il aime se moquer des braves cénobites,
    Il trouble leur labeur et les lieux qu’ils habitent ;
    C’est un ange, pourtant, par la grâce de Dieu.

    • Le point de départ :

      По небу полуночи ангел летел,
      И тихую песню он пел,
      И месяц, и звезды, и тучи толпой
      Внимали той песне святой.

      Он пел о блаженстве безгрешных духов
      Под кущами райских садов,
      О Боге великом он пел, и хвала
      Его непритворна была.

      Он душу младую в объятиях нес
      Для мира печали и слез;
      И звук его песни в душе молодой
      Остался – без слов, но живой.

      И долго на свете томилась она,
      Желанием чудным полна,
      И звуков небес заменить не могли
      Ей скучные песни земли.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :