Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Jean de la Ceppède)’

Tous mes rouges péchés (Jean de la Ceppède)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2017




Tous mes rouges péchés (brindelles des abîmes)
Dans les sanglants replis du manteau de ta chair.

(Jean de la Ceppède)

Illustration: Arthur Braginsky

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Intelligible sphère (Jean de la Ceppède)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2017



 

Intelligible sphère, il est indubitable
Que ton centre est partout, qu’à lui tout aboutit,
Et le ciel, et la terre, et l’enfer redoutable,
Et la tombe, où la mort ta surface abatit.

Mon âme s’en écarte, et pour ce elle pâtit ;
Et veut s’en approcher ; mais l’appât détestable
De cette volupté, faussement délectable,
Par mille objets trompeurs toujours l’en divertit.

Ne veuille plus souffrir que rien l’en divertisse ;
Au centre (où tout se rend) fait que maintenant elle aboutisse,
Ravive la soudain par ton ravivement.

Donne lui tant d’amour pour te faire adhérer
Qu’il passe par de là tout humain jugement,
Comme on ne peut juger de ta circonférence.

(Jean de la Ceppède)

Illustration

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Que peut une galère ayant perdu la rame (Jean de la Ceppède)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2016



 

Que peut une galère ayant perdu la rame
Le poisson hors de l’eau, la terre sans humeur,
Un roi sans son conseil, le peuple sans seigneur,
La salamandre froide ayant perdu la flamme ?

Que pourra faire un corps destitué de l’âme,
Et le faon orphelin par le coup du chasseur ?
Beaucoup moins peut encor le triste serviteur
Egaré de son coeur, et des yeux de sa dame.

Hélàs ! que puis-je donc ? je ne puis que souffrir
Et la force me nuit m’empêchant de mourir.
Je n’imagine rien qu’un désespoir d’absence.

Je puis chercher le fond de ma fière douleur,
L’essence de tout mal, je puis tout pour malheur
Mais c’est à me guérir qu’on voit mon impuissance.

(Jean de la Ceppède)

Illustration: Siegfried Zademack

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :