Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Guillevic)’

Les plaies des vivants (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 5 juillet 2020



Les plaies des vivants
Mises bout à bout,

Qu’est-ce que ça donnerait?

(Guillevic)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Que le merle nous célèbre comme toujours (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 5 juillet 2020



Si, au dernier moment,

Tu peux encore
Penser,

J’aimerais
Que ce soit à elle

Et que le merle
Nous célèbre
Comme toujours.

(Guillevic)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 4 Comments »

Ta main (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 5 juillet 2020



Ta main pourtant
Te paraît bonne
A saisir le monde.

(Guillevic)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

Qu’est-ce que tu attends? (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2020



Où vas-tu,
Visage?

Que regardes-tu?
Qu’est-ce
Que tu attends?

Caresse
Ou quoi?

(Guillevic)

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Il y a des courants (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2020


 



Il y a des courants.

Aucun
Ne peut emporter

Son image fixée
Pour durer
Jusqu’au point final.

Le mouvement
Ici s’enracine.

(Guillevic)

Illustration: William Whitaker

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Essaie de ne pas t’affoler (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2020



Essaie
De ne pas t’affoler

Quand tout crie
Son calme.

(Guillevic)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Champs (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2020



Tout ce qui fut semé,
Planté, disséminé,

Qui n’a pas craint
De devenir.

(Guillevic)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

Partir et rester (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2020



Là,
Partir et rester
Se définissent
Dans l’asymptote,
Le corps-à-corps.

(Guillevic)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Tes mains (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2020



Puisque tes mains
Aiment toucher.

(Guillevic)

Posted in poésie | Tagué: , , , | 2 Comments »

Il faut que tu écrives au centre de l’espace (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 22 avril 2020



Parce que tu es
Au centre de l’espace
Quand tu écris.

Le poème s’organise
Autour d’un centre.

Parce que le poème
Exige un centre,

Il faut que tu écrives
Au centre de l’espace.

C’est ton devoir de faire
Que les deux autres coïncident.

*

Le tremblement
Qui dans le poème agite
Les mots, les blancs entre les mots,

Qui agite aussi
Tout ce que le poème
Laisse voir ou deviner,
Même l’espace qu’il ouvre,

Ce tremblement
Est peut-être dû

Au fait que les deux centres
Se poursuivent pour s’épouser,

Craignent
De réussir,

(Guillevic)

Illustration: ArbreaPhotos

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :