Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘épouvantail’

Un épouvantail sans manteau (Abbas Kiarostami)

Posted by arbrealettres sur 18 avril 2019



Un épouvantail sans manteau
Dans une nuit froide d’hiver

(Abbas Kiarostami)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

Les premiers épis (Micheline Boland)

Posted by arbrealettres sur 15 janvier 2019



 

épouvantail

Les premiers épis
ici et là des oiseaux
~ l’épouvantail veille

(Micheline Boland)

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | 1 Comment »

PASSAGES D’OISEAUX (Ernest Delève)

Posted by arbrealettres sur 21 août 2018



 

Léopold Survage 6

PASSAGES D’OISEAUX

La nuit plus rien que la fascination immense
De tous les feux perdus mais toujours allumés
Ailleurs et maintenant ce sont comme des lampes
Ses larmes qu’il suspend sur ce qu’il a aimé
On lui prend le soleil qu’il avait amassé

Rien les cendres qui volent ce sont les abattis
Noircis du bel oiseau qui fut un incendie
Le phénix est éteint peut-être pour toujours
Il n’y a plus qu’oiseaux de nuit des oiseaux lourds

Je renaîtrai je renaîtrai l’amour me fera brûler
Rien ce bruit c’est la nuit battante sur la porte
Faisant jaillir le sang et la lumière folle
De la coquecigrue offerte à la huaille
Hibou livré aux clous pour être épouvantail

Je partirai je volerai avec mes ailes déchirées

Rien cette obscurité toutes couleurs perdues
L’oiseau de la couleur nécessaire à la vue
N’est plus beau tout oiseau disparaît avec lui
Invisibles oiseaux sans pouvoirs dans la nuit

Tu me verras tu me verras bientôt l’amour me parera

(Ernest Delève)

Illustration: Léopold Survage

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vois cet arbre sans nom (Georges-Emmanuel Clancier)

Posted by arbrealettres sur 19 janvier 2018




    
Vois cet arbre sans nom à présent dépouillé
noir et nu tel un épouvantail
il tremble dans l’orage et le vent,
trait dérisoire sur l’horizon d’hiver.

Ainsi devient cette lucide liberté
cette jeunesse dont nous disions l’avènement.
Ô lumière n’étions-nous au sortir des ténèbres
qu’une cohorte de naïfs hallucinés ?

(Georges-Emmanuel Clancier)

 

Recueil: Contre-Chants
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans les bûches entassées (Ryósuke Nonaka)

Posted by arbrealettres sur 24 novembre 2017


 


buches  [800x600]

Dans les bûches entassées,
les restes d’une jambe
d’un épouvantail

(Ryósuke Nonaka)

Illustration

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Déjà (Ryósuke Nonaka)

Posted by arbrealettres sur 2 novembre 2017



Déjà
les jambes de l’épouvantail
redeviennent deux bâtons

(Ryósuke Nonaka)

Illustration: Henri Rivière

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Vent qui coupe (Alain Jean-André)

Posted by arbrealettres sur 4 octobre 2017




Illustration: ArbreaPhotos
    
vent qui coupe, colline nue
le creux de la vallée est empli d’eau
sur les montagnes étangs gelés
les herbes bercent des épis de glace
fraîcheur ontologique de l’hiver
pas un chat dehors, que l’arbre noir
l’arbre noir de la colline bleue
et cet épouvantail sur le chemin désert

(Alain Jean-André)

 

Recueil: Chemins profonds
Editions: Jacques Brémond

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’épouvantail (Jean-Hugues Malineau)

Posted by arbrealettres sur 10 septembre 2017



Le champ couvert de mouettes
il lève les bras au ciel
l’épouvantail.

(Jean-Hugues Malineau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Quand je me retourne (Richard Wright)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2017



épouvantail  [1280x768]

 

Quand je me retourne,
Mon ombre est couchée sur celle
D’un épouvantail !

***

When I turn about,
My shadow lies alongside
That of a scarecrow.

(Richard Wright)

Illustration

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

LE MAUDIT (Jean Richepin)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2017



LE MAUDIT

J’ai mené mon chagrin maudit dans les prairies
Où je me suis roulé, sanglotant comme un fol ;
Mes pleurs salés faisaient des brûlures au sol
Et laissaient des trous noirs dans les herbes fleuries.

Je l’ai conduit au bois et dans les closeries
Pour entendre le gai pinson, le rossignol ;
Mais les oiseaux bien loin de nous prenaient leur vol
Devant l’épouvantail de nos mines flétries.

Alors je l’ai traîné jusqu’au bord de la mer
Où les pleurs en tombant se noient au gouffre amer.
Où l’on n’a pour témoins que la vague et la roche ;
Mais la roche restait muette de stupeur,
La vague en frissonnant fuyait à mon approche,
Et les monstres marins en avortaient de peur.

(Jean Richepin)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »