Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Simone Weil)’

Ce monde est la porte fermée (Simone Weil)

Posted by arbrealettres sur 9 avril 2022



Illustration: Gao Xingjian
    
Ce monde est la porte fermée.
C’est une barrière,
et en même temps
c’est le Passage.

(Simone Weil)

Recueil: Les poètes de Dieu (Pierre Haïat)
Editions: Philippe Lebaud

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

La Porte (Simone Weil)

Posted by arbrealettres sur 9 avril 2022



    

La Porte

Ouvrez-nous donc la porte et nous verrons les vergers,
Nous boirons leur eau froide où la lune a mis sa trace.
La longue route brûle ennemie aux étrangers.
Nous errons sans savoir et ne trouvons nulle place.

Nous voulons voir des fleurs.
Ici la soif est sur nous.
Attendant et souffrant, nous voici devant la porte.
S’il le faut nous romprons cette porte avec nos coups.

Nous pressons et poussons, mais la barrière est trop forte.
Il faut languir, attendre et regarder vainement.
Nous regardons la porte ; elle est close, inébranlable.
Nous y fixons nos yeux ; nous pleurons sous le tourment ;

Nous la voyons toujours ; le poids du temps nous accable.
La porte est devant nous ; que nous sert-il de vouloir ?
Il vaut mieux s’en aller abandonnant l’espérance.
Nous n’entrerons jamais. Nous sommes las de la voir…

La porte en s’ouvrant laissa passer tant de silence
Que ni les vergers ne sont parus ni nulle fleur ;
Seul l’espace immense où sont le vide et la lumière
Fut soudain présent de part en part, combla le coeur,
Et lava les yeux presque aveugles sous la poussière.

Pensées sans ordre concernant l’amour de Dieu

(Simone Weil)

Recueil: Les poètes de Dieu (Pierre Haïat)
Editions: Philippe Lebaud

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce non-rassasiement (Simone Weil)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2020



Simone Weil
    
Ce non-rassasiement essentiel

(Simone Weil)

 

Posted in méditations | Tagué: , , | Leave a Comment »

Pour penser le malheur il faut le porter dans sa chair (Simone Weil)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2018



 

Pour penser le malheur il faut le porter dans sa chair
enfoncé très avant comme un clou,
et le porter longtemps afin que la pensée ait le temps
de devenir assez forte pour le regarder.

Heureux ceux pour qui le malheur entré dans la chair
est le malheur du monde lui-même à leur époque.
Ceux-là ont la possibilité et la fonction de connaître dans sa vérité,
de contempler dans sa réalité le malheur du monde.

C’est là, la fonction rédemptrice elle même.
Il y a vingt siècles dans l’Empire Romain,
le malheur de l’époque était l’esclavage,
dont la crucifixion était le terme extrême.

(Simone Weil)

Illustration: Jacques Barcat

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quel est ton tourment? (Simone Weil)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2018


Salvador Dali - Galatea Of The Spheres

 

Seul un être prédestiné a la capacité de demander à un autre
« Quel est ton tourment? »
Et il ne l’est pas en entrant dans la vie.
Il lui faut passer par des années de nuit obscure
où il erre dans le malheur,
loin de tout ce qu’il aime
et avec le sentiment d’être maudit.
Mais au bout de tout cela
il reçoit la capacité de poser une telle question,
et du même coup la pierre de vie est à lui.
Et il guérit la souffrance d’autrui.

(Simone Weil)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Un poème (Simone Weil)

Posted by arbrealettres sur 28 mars 2018



Simone Weil
    
Un poème doit vouloir dire quelque chose;
et en même temps rien
— le rien d’en haut.

(Simone Weil)

 

Recueil: Cahiers, février 1942 – juin 1942
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Ne pas chercher à ne pas souffrir ni à moins souffrir (Simone Weil)

Posted by arbrealettres sur 17 mars 2018



Ne pas chercher à ne pas souffrir
ni à moins souffrir,
mais à ne pas être altéré
par la souffrance.

(Simone Weil)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , | 3 Comments »

Lever sa vie (Simone Weil)

Posted by arbrealettres sur 28 mai 2017



Simone Weil

Lever sa vie.
Mieux tendre de toutes ses forces vers un bonheur,
qui de tout ce que nous sommes nous serait une vision inépuisable.
Ne mourir que lorsqu’on serait à jamais le bonheur et la gloire de la vie que l’on a vécue.
On n’est soi que dans son coeur,on n’aime que ce qui nous fait de lui un asile.
On n’est heureux que par la façon que l’on a d’être l’être de soi-même

(Simone Weil)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Amour (Simone Weil)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2015



Fra_Angelico

 

Si l’on désire un amour qui protège l’âme contre les blessures,
il faut aimer autre chose que Dieu.

(Simone Weil)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | 6 Comments »

Mathématique (Simone Weil)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2015




La miséricorde de Dieu
empêche la mathématique de sombrer
dans la simple technique.

(Simone Weil)

Fractales

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :