Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘raccourci’

Hommage (William Carlos Williams)

Posted by arbrealettres sur 18 octobre 2019




Illustration:  Emile Eisman-Semenowsky
    
Hommage

Elvira, par grâce d’amour
Passe ici devant toi
Un clair éclat
Qui fait de toutes âmes vaniteuses
Des bougies quand vient midi.

Le son métallique et fort des prétendants
Fond devant toi
Comme le roulement des chars,
Mais tu viens en silence
Et hommage est rendu.

Maintenant le petit raccourci
Qui conduit à l’amour
Est encore plein de joie et de sa foule;
Et la large grand-route
Venant de l’amour
Est sans passant.

***

HOMAGE

Elvira, by love’s grace
There goeth before you
A clear radiance
Which maketh ail vain souls
Candies when noon is.The loud clangour of pretenders
Melteth before you
Like the roll of carts passing,
But you corne silently
And homage is given.Now the little by-path
Which leadeth to love
Is again joyful with its many;
And the great highway
From love
Is without passers.

(William Carlos Williams)

 

Recueil: Les Humeurs
Traduction: Philippe Blanchon
Editions: La Nerthe

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le raccourci des mains (Christian Viguié)

Posted by arbrealettres sur 29 décembre 2018



Le raccourci des mains
ou la blancheur du cerisier
derrière nos paupières
Cela peut ne rien signifier
juste le provisoire
le midi parcouru d’un nom
à un autre.

(Christian Viguié)


Illustration: Les Mains de Rodin

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le raccourci des mains (Christian Viguié)

Posted by arbrealettres sur 28 décembre 2018



Le raccourci des mains
ou la blancheur du cerisier
derrière nos paupières
Cela peut ne rien signifier
juste le provisoire
le midi parcouru d’un nom
à un autre.

(Christian Viguié)


Illustration: Pascal Renoux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Additionner (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 26 juin 2018




    
Additionner est affaire de soustractions.
Le plus démentit le moins,
mais aussi le plus.

Une arithmétique flottante
retient en gage tous les résultats.

C’est ainsi que deux mains parfois
sont une seule main
qui n’en serre aucune.

Additionner est un raccourci
vers la soustraction cachée à l’affût.

(Roberto Juarroz)

 

Recueil: Poésie verticale 15
Traduction: Jacques Ancet
Editions: José Corti

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

APPAREIL DE LA TERRE (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2018



Illustration
    
APPAREIL DE LA TERRE

Les fondations
pleines de bêtes
de la maison du bord de route
font résister ses murs loyaux
poulaillers, clapiers
ruches pleines ou veuves
s’étendent au fond des horizons
amis, ennemis et des indifférents
égarés, réunis par leurs pas
retrouvent détours feuillus
raccourcis de prudence
carrefours à l’herbe haute
et parfois cherchent au grand soleil
la bravoure.

(Jean Follain)

 

Recueil: Des Heures
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il s’est assis dans son vertige les yeux blancs (Jacqueline Saint-Jean)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2017



Il a veillé la Tour prend garde aux cavaliers obscurs
quand le premier s’enfuit des portes de la ville
cheval tendu comme un violon dans les câbles du soir
Cavales rousses rallumant les soifs
Oklahomas ouverts jusqu’à la fin des terres
Il a tenté le raccourci l’abrupt
haleté comme un chien à l’équerre du vide
Derviche du silence
il a saoulé l’absence
il a brûlé les étapes du sens
et parfois corps fumant
il s’est assis dans son vertige
les yeux blancs

(Jacqueline Saint-Jean)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Il y a un monde (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 9 octobre 2016



Il y a un monde créé par le souffle des sensations, de parfums et de lueurs
trouvés au bout de longs couloirs raccourcis dans l’instant.

(Heather Dohollau)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il y a un monde créé par le souffle des sensations (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2016



 edward-alfred-cucuel-3-800x600

Il y a un monde créé par le souffle des sensations, de parfums et de lueurs
trouvés au bout de longs couloirs raccourcis dans l’instant.

Un monde où nous nous éveillons autres en nous-mêmes,
la certitude d’un rêve arraché colorant encore nos yeux de jour.

Un pays sans profondeur où les choses déversent
sur nous comme des vagues, nous laissant un corps d’écume.

Ce sont les oiseaux qui gardent l’accès,
le ciel est un bruit d’ailes,
la terre, un pied nu dans l’herbe.
Nous connaissons le proche d’un lointain infini.

(Heather Dohollau)

Illustration: Edward Alfred Cucuel

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des racines du silence (Ramatuel)

Posted by arbrealettres sur 18 mars 2016



Les sentiments
sont sans paroles
Ils sont la sève
Qui monte à coeur raccourci
Des racines du silence

(Ramatuel)


Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 3 Comments »

GRANDE ROUTE (André Pieyre de Mandiargues)

Posted by arbrealettres sur 22 octobre 2015




GRANDE ROUTE

Les croix de carrefours
Les bornes de distance
Ne sont qu’obstacles à l’amour,

J’ignore les raccourcis,

J’allongerai la grande route
Devant les petits pieds qui portent
Le monument que je préfère.

(André Pieyre de Mandiargues)

Illustration: David Caspar Friedrich

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :