Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘méridienne’

L’EAU DISCRÈTE (Claude Roy)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2020



Illustration: Pascal Baudot
    
L’EAU DISCRÈTE

Une eau glacée qui coule On l’entend sans la voir
(La pensée de l’été qui chantonne sous l’herbe)
Les toutes petites abeilles noires leur bourdon continu
(Le rêve que le soleil fait à bouche fermée)

À onze heures en août le monde est transparent
Il sera brûlant après la méridienne
Une très modeste éternité baigne de clarté vive
l’eau qui court les abeilles le soleil triomphant

Une éphémère éternité qui nous habite toi et moi
Elle fondra dans le jour comme le sucre dans l’eau
comme le temps dans le temps

(Claude Roy)

 

Recueil: Claude Roy un poète
Traduction:
Editions: Gallimard Jeunesse

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tâches de soleil (Sagiterra)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2019



sieste 

Tâches de soleil
sous mes paupières fermées ~
Méridienne !

(Sagiterra)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

LE GRILLON (Max Rouquette)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2016



 

LE GRILLON

GRILLON perdu dans la méridienne,
grillon de la soirée de Mai,
roi du royaume de la nuit,
roi de ma solitude et roi
de la solitude du monde,
ta chanson me rend la paix,
ta chanson qui meut les étoiles,
qui meut le monde avec le vent,
quand feu du ciel comme chandelle
vacille au gré de ton haleine.
Sage qui, selon les vieux sages,
prends tant de joie à ta chanson,
qu’en oubliant boire et manger,
délice, tu meurs en chantant.

***

LO GRILH

GRILH perdut quand l’ochava canta,
grilh de la vesprada de Mai,
rèi de la nuòch que senhorèja,
rèi de ma soletat e mai
rèi de la soletat dau mond,
m’apasima ton doç cantar,
ton cantar que mòu las ensenhas,
que mou  lo mond e mai lo vent,
quand lum dau cèu coma candèla
se clina au grat de ton alen.
Sàvi, qu’au dire dels vielhs savis,
tant as delicia de ton cant,
que n’oblidas tota pastura,
délícia, e morisses, cantant.

(Max Rouquette)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA MÉRIDIENNE DU LION (Victor Hugo)

Posted by arbrealettres sur 31 octobre 2015



 

Lion sieste [1280x768]

LA MÉRIDIENNE DU LION

Le lion dort, seul sous sa voûte.
Il dort de ce puissant sommeil
De la sieste, auquel s’ajoute,
Comme un poids sombre, le soleil.

Les déserts, qui de loin écoutent,
Respirent ; le maître est rentré.
Car les solitudes redoutent
Ce promeneur démesuré.

Son souffle soulève son ventre ;
Son oeil de brume est submergé,
Il dort sur le pavé de l’antre,
Formidablement allongé.

La paix est sur son grand visage,
Et l’oubli même, car il dort.
Il a l’altier sourcil du sage
Et l’ongle tranquille du fort.

Midi sèche l’eau des citernes ;
Rien du sommeil ne le distrait ;
Sa gueule ressemble aux cavernes,
Et sa crinière à la forêt.

ll entrevoit des monts difformes,
Des Ossas et des Pélions,
A travers les songes énormes
Que peuvent faire les lions.

Tout se tait sur la roche plate
Où ses pas tout à l’heure erraient.
S’il remuait sa grosse patte,
Que de mouches s’envoleraient !

(Victor Hugo)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »