Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘où’

DITES-MOI ZOÙ (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 13 décembre 2017



Illustration
    
DITES-MOI ZOÙ

Où sont les porteurs d’eau ?
où sont les petits savoyards ?
un jour on demandera où sont les mécanos
les motards les chauffards

ils seront tous partis
dans le passé

(Raymond Queneau)

 

Publicités

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ne me demande pas qui j’étais (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 3 novembre 2017




    
« Ne me demande pas qui j’étais
D’où je viens
Je t’ai rencontré — depuis que je t’ai rencontré
Extirpé de mes ténèbres,
Je suis né »

(Adonis)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Où est mon père ? » (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 26 octobre 2017



« Où est mon père ? »
« Et ils se taisent. »

(Valérie Rouzeau)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Qui Quoi Où Quand Pourquoi Comment? (Serge Sautreau)

Posted by arbrealettres sur 22 octobre 2017




Illustration: Philippe Ramette
    
Qui
Quoi

Quand
Pourquoi
Comment?

Six questions pour une seule et te voilà au monde
Six répères qui s’en vont déjà tu n’y es plus

Au septième dit-on toutes les six se rejoignent

Au septième plus de route plus de doute juste un point
ou une immensité plus étonnant encore
sans questions
sans repères
sans qui-quoi-où-quand ni pourquoi ni comment
Adieu nos sciences vive la vraie vie

Introuvable septième, toi qui hélas est non phénoménal
fais-nous signe comme tu veux et advienne que voilà

(Serge Sautreau)

 

Recueil: L’ANTAGONIE
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il est où le bonheur, il est où ? (Christophe Maé)

Posted by arbrealettres sur 21 septembre 2017



Il est où le bonheur, il est où ?
Il est où ?
Il est où le bonheur, il est où ?
Il est où ?

J’ai fait l’amour, j’ai fait la manche
J’attendais d’être heureux
J’ai fait des chansons, j’ai fait des enfants
J’ai fait au mieux
J’ai fait la gueule, j’ai fait semblant
On fait comme on peut
J’ai fait le con, c’est vrai ; j’ai fait la fête, ouais !
Je croyais être heureux

Mais, y a tous ces soirs sans potes
Quand personne sonne et ne vient
C’est dimanche soir, dans la flotte
Comme un con dans son bain
Essayant de le noyer, mais il flotte
Ce putain de chagrin
Alors, je me chante mes plus belles notes
Et ça ira mieux demain

Il est où le bonheur, il est où ?
Il est où ?
Il est où le bonheur, il est où ?
Il est où ?

Il est là le bonheur, il est là !
Il est là !
Il est où le bonheur, il est là !
Il est là !

J’ai fait la cour, j’ai fait mon cirque
J’attendais d’être heureux
J’ai fait le clown, c’est vrai et j’ai rien fait
Mais ça ne va pas mieux
J’ai fait du bien, j’ai fait des fautes
On fait comme on peut
J’ai fait des folies, j’ai pris des fous rires, ouais
Je croyais être heureux

Mais, y a tous ces soirs de Noël, où l’on sourit poliment
Pour protéger de la vie cruelle

Tous ces rires d’enfants
Et ces chaises vides qui nous rappellent
Ce que la vie nous prend
Alors, je me chante mes notes les plus belles
C’était mieux avant

Il est où le bonheur, il est où ?
Il est où ?
Il est où le bonheur, il est où ?
Il est où ?
Il est là le bonheur, il est là !
Il est là !
Il est où le bonheur, il est là !
Il est là !

C’est une bougie, le bonheur
Ris pas trop fort d’ailleurs
Tu risques de l’éteindre
On l’veut le bonheur, on l’veut, ouais !
Tout le monde veut l’atteindre
Mais il fait pas de bruit, le bonheur, non, il fait pas de bruit
Non, il n’en fait pas
C’est con le bonheur, ouais, car c’est souvent après qu’on sait qu’il était là

Il est où le bonheur, il est où ?
Il est où ?
Il est où le bonheur, il est où ?
Il est où ?

Il est là le bonheur, il est là !
Il est là !
Il est où le bonheur, il est là !
Il est là !

Mais, il est où le bonheur ?
Il est où le bonheur ?
Il est où ?
Il est où ?

Mais, il est où le bonheur ?
Mais il est là !
Le bonheur, il est là, il est là
Et il est là !
Le bonheur, il est là, il est là

(Christophe Maé)

Illustration: Christine Pultz

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Où va l’âme après la mort ? (Jakob Böhme)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2017



    

Où va l’âme après la mort ?

Il n’est pas nécessaire
qu’elle aille nulle part.

(Jakob Böhme)

 

 

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Et la montagne (Maurice Benhamou)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2017




    
Et la montagne
devient un grand épaulement de nuit,
une nuit dans la nuit
pour ceux qui attendent
se taisant, oh, se taisant,
tant que la chair embue de nuit
se mue en de la terre inviolable,
de la matière de silence.

Ce fut une nuit
à l’odeur de terre moisie,
à l’odeur de cachot ;
l’instant d’une seule étoile
indifférente
la nuit
de la Révélation du Rien.

Miasmes de temps
qu’exhalent
les tièdes obscurités végétales.
Dans le chevelu des étoiles
grésillent des « où ? » des « quoi ? »

Un glacis d’effroi
ourle
le champ du guetteur.

(Maurice Benhamou)

 

Recueil: Tréfonds du Temps
Editions: Unes

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Où (Dan Pagis)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2017



Illustration: Edward Hopper
    

Je suis caché dans ma chambre, mais j’ai oublié où.
Je ne suis pas dans l’armoire.
Pas derrière le rideau.
Pas non plus dans la forteresse entre les pieds de la table.
Le miroir ne me contient pas.
Il me semble brièvement être dans le tableau sur le mur.
Si quelqu’un m’appelle un jour
je répondrai et je saurai : me voilà.

(Dan Pagis)

 

Recueil: Anthologie de la poésie en hébreu moderne
Traduction: E. Moses
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SEXTANT (Jean-Pierre Lemaire)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2017




    
SEXTANT

Pour savoir où tu es
entre les cris des mouettes
l’odeur du mazout
l’énorme sillage
tu abaisses le soleil
jusqu’à son reflet
dans le miroir fixe
mais ton coeur t’échappe
loin sous l’horizon
ton coeur sans image

(Jean-Pierre Lemaire)

 

Recueil: Le Pays derrière les larmes
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Où être bien? (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 5 avril 2017



Où être bien? La plainte
Est toujours là qui monte,

Comme si de monter
Lui donnait quelque sens.

(Guillevic)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :