Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘où’

Vers où ? (Claude Vigée)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2021




    
Vers où ?

Esprits inquiets, jetés par un vent de folie
dans le noir tourbillon des jours indifférents,
vers qui va notre cri,
jusqu’où vaguent nos corps errants
promis depuis toujours aux feux de l’agonie,
papillons affolés voltigeant dans la nuit ?

(Claude Vigée)

Recueil:
Traduction:
Editions:

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

QUI (Roger Milliot)

Posted by arbrealettres sur 24 janvier 2021



Illustration: Marie Coisnon
    
QUI

Qui parle en moi, qui me regarde, d’où ?
Qui dit le bien, le mieux, le pire ?
Qui veut l’amour, qui nie l’amour ?
Qui perce des issues, qui ouvre des gouffres ?
Qui se sent étranger ?
Qui habite le vide
Où ce grand cri résonne ?
Qui tient haut les étoiles ?
Qui veut la vie, qui veut la mort ?

(Roger Milliot)

 

Recueil: Je est un autre Anthologie des plus beaux poèmes sur l’étranger en soi
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

D’où ne vient-on pas (Zéno Bianu)

Posted by arbrealettres sur 14 octobre 2020



Martin Jarrie  _chourougecoupécopie88

D’où ne vient-on pas
où ne va-t-on pas
qui n’est-on pas

(Zéno Bianu)

Illustration: Martin Jarrie

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Tu m’aimes ? (Bernard Friot)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2019




    
Tu m’aimes ?

Un peu ? Beaucoup ?
Passionnément ? Vraiment ?

Pourquoi ? Comment ?
Et où ? Et quand ?

Amour en point d’interrogation
des doutes des questions
beaucoup d’hésitation.

Non ce n’est pas la solution :
il faut aimer sans raison
sans peur et sans explication.

Ah oui ?
Pourquoi ?

(Bernard Friot)

 

Recueil: Je t’aime, je t’aime, je t’aime… Poèmes pressés
Traduction:
Editions: Folio Junior

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il cherche (Jean Cocteau)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2019


Exit 1024 x 768


il
cherche
par

sortir.


(Jean Cocteau)

Posted in poésie | Tagué: , , , | 4 Comments »

BON CONSEIL (Philippe Soupault)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2019



 

BON CONSEIL

Ma mère ne m’a rien dit
c’est dommage
Je ne sais même pas où aller
et après
Je nage je flotte je vogue
catastrophe
Je marche je chante je crie
funérailles
Il faut tout recommencer
c’est odieux
Je ne sais même pas où aller
et après

(Philippe Soupault)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Escaliers ouverts (Georges Drano)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2019



escher_relativity

 

Escaliers ouverts
dans l’être du dedans
Couloirs qui tiennent
à leurs racines.
Nous allons vers les angles
d’une histoire qui se ferme
Sans savoir où nous sommes.

(Georges Drano)

Illustration: Maurits Cornelis Escher

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 8 Comments »

Qui sommes-nous? D’où venons-nous? Où allons-nous? (Pierre Dac)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2019



A l’éternelle triple
question toujours
demeurée sans réponse:

« Qui sommes-nous?
D’où venons-nous?
Où allons-nous? »,

je réponds:
« En ce qui me concerne personnellement,

je suis moi,
je viens de chez moi
et j’y retourne »

(Pierre Dac)

Posted in humour, méditations | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

INTERROGATION ET NÉGATION (Jean Tardieu)

Posted by arbrealettres sur 11 avril 2019



    

INTERROGATION ET NÉGATION

Vous ? Moi ?
Non, personne
personne jamais
non vraiment personne jamais.

Comment ? Ni où,
ni quoi,
ni comment ?

Non vraiment personne jamais
nulle part
rien ni personne
jamais
non jamais
jamais jamais jamais
jamais
non, jamais.

(Jean Tardieu)

 

Recueil: L’accent grave et l’accent aigu
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Et rien ne sera tien (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 13 novembre 2018



Illustration: Gao Xingjian
    
Et rien ne sera tien hormis un aller vers où il n’y a où.

(Alejandra Pizarnik)

 

Recueil: Approximations
Traduction: Etienne Dobenesque
Editions: Ypfilon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »