Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘réduit’

DES AMBITIONS RÉDUITES (André Berry)

Posted by arbrealettres sur 7 novembre 2018



Illustration: Frédérique Manley
    
DES AMBITIONS RÉDUITES

Quand j’aspirais à l’amour, à la gloire,
A la fortune, au savoir, au salut,
Je soupirais après force et mémoire
Et chance, et grâce : et soupir ne valut.

Quand j’aspirais… Maintenant je n’aspire
A rien de plus qu’à ne plus aspirer.
La seule chose après quoi je soupire,
C’est de n’avoir après, quoi soupirer.

(André Berry)

 

Recueil: Poèmes involontaires suivi du Petit Ecclésiaste
Traduction:
Editions: René Julliard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

J’ai tant de fois, hélas (Jules Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2018



J’ai tant de fois, hélas, changé de ciel,
Changé d’horreur et changé de visage,
Que je ne comprends plus mon propre coeur
Toujours réduit à son même carnage.

(Jules Supervielle)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des hommes (Sylvie Saliceti)

Posted by arbrealettres sur 20 juillet 2018




    
Des hommes
réduits en poussière
ont porté une à une
ces pierres sèches
blanchies au grand soleil
des siècles,
pour monter ces murets
gardiens de la mémoire.

(Sylvie Saliceti)

 

Recueil:
Traduction:
Editions:

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mourant d’amour (Anonyme)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2018



 

Mourant d’amour,
Mon corps à une ombre
Est réduit,
Et pourtant, aux pas de l’aimée
Cette ombre ne peut s’attacher.

(Anonyme)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le corps (Abdellatif Laâbi)

Posted by arbrealettres sur 17 avril 2018



Le corps
un réduit
Le supplicié compte les jours
De ce réduit
on ne s’échappe pas
Les coups
sont portés de l’intérieur
L’aveu ne sert à rien
Quel aveu d’ailleurs?
S’accuser d’être homme?

(Abdellatif Laâbi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elle n’est plus que du silence (Jules Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 6 mars 2018



Illustration: Cécile Mendousse
    
Elle n’est plus que du silence
Tremblant à la pointe d’un cil,
Son être tient dans une larme
Et voudrait que cela suffit.

Comprenez-vous qui je désigne
Et je redoute de nommer?

Je pense à la pauvre Marie
Sans corps maintenant et sans yeux
Réduite à ce point lumineux
Derrière quelles jalousies

De bois peint ni de fer non plus,
Mais de ciel pur, de modestie.

(Jules Supervielle)

 

Recueil: Le forçat innocent suivi de Les amis inconnus
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à la volupté (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2017




    
retouche à la volupté

trop vive rouge et soudain claire
fête réduite au bris d’un verre

ma mémoire est en sang

(Daniel Boulanger)

Recueil: De laine et soie
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

HOMÈRE (Sophia de Mello Breyner Andresen)

Posted by arbrealettres sur 14 novembre 2017




    
HOMÈRE

Écrire le poème comme un boeuf laboure le champ
Sans que la pensée ne se heurte à la métrique
Sans que rien ne soit réduit ou exilé
Sans que rien ne sépare l’homme du vécu

***

HOMERO

Escrever o poema como um boi lavra o campo
Sem que tropece no metro o pensamento
Sem que nada se ja reduzido ou exilado
Sem que nada separe o homem do vivido

(Sophia de Mello Breyner Andresen)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quand tu seras réduit (Max Alhau)

Posted by arbrealettres sur 12 mai 2017



Illustration: Gao Xingjian
    
Quand tu seras réduit
à ta simple apparence,
tu ne réclameras des autres
que l’indulgence de leur regard,
la légèreté de leurs pas sur la neige.
L’air, le vent auront conquis
l’espace que tu habitais.
Tu les auras rejoints
au plus vif cette ligne d’horizon
dont tu fus le guetteur indéfectible.
Tout litige aura alors été passé
au compte de l’oubli.

(Max Alhau)

 

Recueil: Présence de la Poésie
Editions: Editions des Vanneaux

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il y a poésie (Laurent Albarracin)

Posted by arbrealettres sur 22 avril 2017



Il y a poésie
quand la périphérie d’une chose
est réduite en centres.

(Laurent Albarracin)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :