Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘âne’

Etre un étranger (Jean-Marc Soriano)

Posted by arbrealettres sur 10 septembre 2019



Illustration
    
Etre un étranger
Quelque part
N’importe où
N’importe quand
Et pour toujours
Sentir dans le dos des regards noirs
Qui pèsent un âne mort
Et portent des âmes mortes.

(Jean-Marc Soriano)

 

Recueil: Une nuit de 7 jours
Traduction:
Editions: Petitfleur

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans la pleine chaleur sur les dunes immenses (Albert Camus)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2019



 

Dans la pleine chaleur sur les dunes immenses,
le monde se resserre et se limite.

C’est une cage de chaleur et de sang.
Il ne va pas plus loin que mon corps.

Mais qu’un âne braie au loin,
les dunes, le désert, le ciel reçoivent leur distance.

Et elle est infinie.

(Albert Camus)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

St-Isidore (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 9 juillet 2019



St-Isidore

La mer est une vieille dame
Qui parle trop
Pas un mot à placer
En face d’elle
Cet âne à quatre pattes
A beaucoup plus de peine
A proférer ses laborieux discours
Il me laisse au moins de temps en temps
Placer les miens

(Pierre Albert-Birot)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

CHANSON D’HEUREUX MARIAGE (Maurice Fombeure)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2019



    

CHANSON D’HEUREUX MARIAGE

Viens-t’en ma Jeannette
Entre chien et loup,
Avec la musette
Les soirs seront doux.

Manger des châtaignes,
Boire du vin doux,
Parler de la noce,
Qui sonnera pour nous.

Avec la musette
C’est toujours la fête.

Nous achèterons un âne
Ni long, ni rond : un pousse-cailloux
Pour promener notre femme
Sur la route de Charroux.

Avec la musette
Les soirs seront doux.

Même si nous portons des cornes,
Nous ne serons point jaloux.
Ça pousse quand on s’amuse
Au son de la cornemuse.

Avec la musette
C’est toujours la fête.

Cornes branchues comme houx,
C’est bon signe pour l’époux.
C’est que la femme est jolie,
Quand elle n’est pas toute à vous.

Avec la musette
C’est toujours la fête,
Avec la musette
Les soirs seront doux.

(Maurice Fombeure)

 

Recueil: A dos d’oiseau
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au pas, à pas, petit âne (Georges Libbrecht)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2019



 

Anon

Au pas, à pas, petit âne,
rumine et mâche de l’âme,
seul à seul tu trottes seul,
le maitre attend sur le seuil.

(Georges Libbrecht)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 1 Comment »

La poésie n’est pas une affaire (Jean-Claude Pirotte)

Posted by arbrealettres sur 24 février 2019



la poésie n’est pas une affaire d’hommes
ni de femmes ni de chiens
ni d’ânes ni d’artistes
ni de poètes
la poésie n’est pas une affaire

(Jean-Claude Pirotte)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 5 Comments »

Le braiement de l’âne (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2019



Illustration: Gao Qipei  
    
Le braiement de l’âne peut dire Je t’aime
aussi bien que le chant du rossignol.

***

(Jean-Pierre Siméon)

 

Recueil: Le Livre des petits étonnements du sage Tao Li Fu
Traduction: Meng Ming
Editions: Cheyne
 

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Si ton âne ne va pas assez vite (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2019



    

Si ton âne ne va pas assez vite,
il ne sert à rien de l’appeler cheval.

***

(Jean-Pierre Siméon)

 

Recueil: Le Livre des petits étonnements du sage Tao Li Fu
Traduction: Meng Ming
Editions: Cheyne

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

LA PUCE (Robert Clausard)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2019



LA PUCE

Une puce prit le chien
pour aller de la ville
au hameau voisin
à la station du marronnier
elle descendit
vos papiers dit l’âne
coiffé d’un képi
je n’en ai pas
alors que faites-vous ici
je suis infirmière
et fais des piqûres
à domicile.

(Robert Clausard)

Illustration

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le coeur au bord des lèvres (Jean Pérol)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2018



    

Le coeur au bord des lèvres
les lèvres au bord tendre du néant
le néant près du cercueil
par un beau jour d’enterrement

ah fanaison tragique
des plus lointaines choses
au bas du jour s’écoule un fleuve
dont aucun pont ne bêle plus

temps amours
la vie s’élève et la mort plane
le sein pavane et puis se fane

les joyeux parlent comme des ânes
les tristes se trompent tout le temps.
Tout le temps

(Jean Pérol)

 

Recueil: À part et passager
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :