Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘enfiler’

CORPS ABSOLU (Kenneth White)

Posted by arbrealettres sur 21 septembre 2018



 

CORPS ABSOLU

Le corps absolu s’éveille
enfile chemise et pantalon

et s’en va par les rues

*

THE ABSOLUTE BODY

The absolute body wakens
puts on pants and shirt

and goes out into the streets

(Kenneth White)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

PERLE (Attila József)

Posted by arbrealettres sur 13 juin 2018



Illustration: Vladimir Kush

    
PERLE

Quand la perle brille, elle est une étoile.
Comme bris d’étoile, elle tombe en grains.
Elle tombe en grappe, en luisants raisins.
Elle est goutte d’eau, lueur fraîche et pâle…

La motte de terre est blême, vois-tu ?
Elle est perle aussi… mais difforme et brune.
Le sillon l’enfile. Il en suffit d’une
Pour parer la terre à l’air triste et nu.

Ta main est pour moi l’étoile rêvée.
Elle est sur ma tête un espoir divin.
Une large motte, oui, telle est ma main
S’effritant bientôt sur ton coeur de fée.

Oh! la tendre étoile a fui lestement.
La motte, la motte à nos yeux s’effrite.
Lа perle, à nouveau, sera firmament,
Unira nos coeurs que l’Amour visite !

(Attila József)

 

Recueil: Aimez-moi – L’oeuvre poétique
Traduction: Georges Kassaï
Editions: Phébus

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bon dieu de bon dieu que j’ai envie (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 13 juin 2018



Raymond Queneau
    
Bon dieu de bon dieu que j’ai envie d’écrire un petit poème
Tiens en voilà justement un qui passe
Petit petit petit
viens ici que je t’enfile
sur le fil du collier de mes autres poèmes
viens ici que je t’entube
dans le comprimé de mes oeuvres complètes
viens ici que je t’enpapouète
et que je t’enrime
et que je t’enrythme
et que je t’enlyre
et que je t’enpégase
et que je t’enverse
et que je t’enprose

la vache
il a foutu le camp

(Raymond Queneau)

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour accéder à une vie nouvelle (Seamus Heaney)

Posted by arbrealettres sur 31 mai 2018




    
Pour accéder à une vie nouvelle, à la Sainte-Brigide,
Il fallait traverser sa ceinture de paille tressée :
Les hommes devaient passer d’abord la jambe droite,

Puis le bras droit, l’épaule droite, la tête, enfin l’épaule,
Le bras et la jambe gauches. Les femmes l’enfilaient
De la tête jusqu’aux pieds, puis sortaient de ce cercle.

L’espace ouvert soudain par ces gestes
Etait plus ouvert, dans la chute des cerceaux
Chacun pouvait sentir encore la douceur

De l’air de février sur sa tête, imaginer la tresse
Qui vacillait en s’effilant comme glanes au vent
Ou un chardonneret survolant les labours.

***

On St Brigid ‘s Day the new life could be entered
By going through her girdle of straw rope:
The proper way for men was right leg first,

Then right arm and right shoulder, head, then left
Shoulder, arm and leg. Women drew it down
Over the body and stepped out of it.

The open they came into by these moves
Stood opener, hoops came off the world,
They could feel the February air

Still soft above their heads and imagine
The limp rope fray and flare like wind-borne gleanings
Or an unhindered goldfinch over ploughland.

(Seamus Heaney)

 

Recueil: La lucarne
Traduction: Patrick Hersant
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il y a trop de lumière sur notre lit (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 15 février 2018



 

Il y a trop de lumière sur notre lit
tu enfiles une robe de plume
et tes bas convergent vers ton rêve
je demande l’aumône
près du mur qui sourit
mon reflet sur les briques
se brise en silence
sous les draps
un arbre pousse
déguisé en musicien des rues
et en vendeur de glaces

(Luis Mizón)

Illustration: Alberto Pancorbo

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La fruste chanson (Marie Dauguet)

Posted by arbrealettres sur 15 octobre 2017




    
La fruste chanson

Le soleil a fondu la neige,
Plus rouge qu’un coquelicot,
Margot mets ton beau caraco,
Enfile ta jupe de bouège.

Il pleut des fleurs à l’aventure,
Le vent a des meuglements sourds
Comme un taureau qui fait l’amour;
Viens-t-en nous deux à la pâture.

Dans l’odeur des épines blanches
Clignotant leurs yeux de rubis,
Nerveuse échine et maigre hanche,
Les boucs caressent les brebis.

Les crapauds dont la gorge halète,
S’accouplent au chant des coucous.
Ah! Margot, l’amour est bien doux
Pour les gens comme pour les bêtes!

(Marie Dauguet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Irrationnel (Maram al-Masri)

Posted by arbrealettres sur 29 avril 2017



Illustration: Scarlett Hooft Graafland

    

L’Irrationnel

A chaque poète sa prophétie ?
Fabrique-moi ce néant qui souillera la steppe
ce quelque chose à la mesure d’une stupéfaction
et à la fin
enfile les perles de la plénitude

(Maram al-Masri)

 

Recueil: Le Balayeur du désert
Traduction: Isabelle Lagny – Bruno Doucey
Editions: Bruno Doucey

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ur (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 1 octobre 2016


grotte_001

Suis-je moi-même
Ou cet autre là-bas
Qui marche
Entourée par un air plus léger
Celle dont la mère est mon enfant?

Traversé par la perle du vide
Le collier des jours
S’enfile tout entier
Sous une absence

Le choc des vagues
Dans les sombres cavernes
Avec au loin le jour
La lumière est sa place en nous

(Heather Dohollau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Impossible d’enfiler le fil (Ozaki Hôsai)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2015



fil aiguilleq

Impossible d’enfiler
Le fil dans l’aiguille
Je contemple le ciel bleu.

(Ozaki Hôsai)

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Impossible d’enfiler le fil dans l’aiguille (Hosai)

Posted by arbrealettres sur 10 mai 2015



Impossible d’enfiler
le fil dans l’aiguille
je contemple le ciel bleu

(Hosai)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :