Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘pourtant’

Fleuve (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 24 juillet 2019


 

Il sait qu’en lui
Il n’y a pas de fleuve

Et pourtant
C’est comme si.

(Guillevic)

 

Posted in poésie | Tagué: , , | 1 Comment »

Ils ne chantent pas (Germain Droogenbroodt)

Posted by arbrealettres sur 25 janvier 2019




    
Ils ne chantent pas
pourtant comme ils me sont chers
les moineaux qui pépient

***

Ze kunnen niet zingen
maar ze zijn me lief
de kwetterende mussen

***

No pueden cantar
pero me son cariñosos
gorriones piando

***

They cannot sing
however I cherish them
twittering sparrows

***

Non è un canto
però mi è caro
trillo di passeri

***

(Germain Droogenbroodt)

 

Recueil: Gouttes de rosée Cent haïkus
Traduction: Français Elisabeth Gerlache / Néerlandais l’original / Espagnol Rafael Carcelén / Anglais Stanley H. Barkan / Italien Silvia Pio / Japonais Taeko Uemura – Mariko Sumikura
Editions: POINT et Boeken Plan(P0ésie INTernationale)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

CERCUEIL (Jean-Louis Rambour)

Posted by arbrealettres sur 18 août 2018



CERCUEIL

Pas de secousses, ni parfums, ni peurs.

La terre tambourinait pourtant à ma porte.

(Jean-Louis Rambour)

Illustration: René Magritte

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Et pourtant dans le monde (Georges Moustaki)

Posted by arbrealettres sur 6 août 2018




    
Et pourtant dans le monde

On nous dira qu´on a tort de chanter
La fraternité et la liberté,
Que tout cela ne sert à rien,
Que ce n´est pas encore pour demain

{Refrain:}
Et pourtant dans le monde
Les enfants nous répondent
Et pourtant dans le monde…

On nous dira qu´on a tort de rêver
En croyant vivre la réalité,
Qu´il faut garder les yeux ouverts
Et regarder ce qui va de travers.

{au Refrain}

On nous dira qu´on a tort de crier
Et de clamer nos quatre vérités,
Qu´il vaut mieux se taire ou mentir,
Et surtout savoir garder le sourire.

{au Refrain}

On nous dira qu´on a tort de parler
De l´amour comme si il en existait,
Qu´il ne s´agit que d´un mirage,
Une illusion qui n´est pas de notre âge.

{au Refrain}

On nous dira qu´on a tort ou raison,
Ca nous fera pas changer de chanson,
On vous la donne comme elle est,
Vous pourrez en faire ce qu´il vous plaît.

{au Refrain, x3}

(Georges Moustaki)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Me détacher d’elle ? (Alfred Kolleritsch)

Posted by arbrealettres sur 30 juin 2018



Illustration: Freydoon Rassouli  
    
Me détacher d’elle ? Pourtant le soir
rentra, dans l’irruption de la lumière
son nom!
Il se laissa distordre en bien
des noms. J’y jouai
tout en haïssant.

***

Abschied von ihr ? Doch der Abend
kam heim, im stürzenden Licht
ihr Name !
Er liess sich in vielen Namen
verdrehen. Ich spielte
und hasste zugleich.

(Alfred Kolleritsch)

 

Recueil: La conspiration des mots
Traduction: Françoise David-Schaumann et Joël Vincent
Editions: Atelier la Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rousse (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 30 mai 2018



Illustration: Hiramatsu Reiji
    
Rousse, la lune m’emplit la bouche
et je demeure sidéré, terrorisé.
Incapable de faire un pas
dans ce jardin noyé de vert
où, pourtant, je respire.

(Jacques Izoard)

 

Recueil: Lieux épars
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Voilà (Alex Abouladzé)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2018



Dire
dire pourtant
enfin dire
le mot que dit toujours
tout être qui se tait
Et se taire
impossiblement
Voilà

(Alex Abouladzé)


Illustration: Séraphine Louis de Senlis

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

Triste et désoeuvrée (Izumi Shikibu)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2018



Triste et désoeuvrée, je me surprends à contempler le ciel
D’où pourtant il ne descendra pas

(Izumi Shikibu)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Et pourtant un jour (Matthieu Gosztola)

Posted by arbrealettres sur 1 mai 2018



Illustration: Paul Cézanne
    
Et pourtant un jour
Il faudra partir du visage

(Matthieu Gosztola)

 

Recueil: La Face de l’Animal
Traduction:
Editions: De l’Atlantique

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

MAISON À DEUX GENOUX (Jean-Pierre Faye)

Posted by arbrealettres sur 31 mars 2018



Illustration: Louise Bourgeois
    
MAISON À DEUX GENOUX

j’habite la maison à deux genoux
je hante sa hauteur et profondeur
et je monte âme et corps en tous sens
. mais je voudrais que profondeur soit haute
pour que je poursuive et habite l’air
respiré avec celle que je respire
. elle est demeure mouvante et célébrée
elle s’est ouverte à toute respiration
je la prends comme l’air et comme soif
. elle me donne soi et ce qui est
et pourtant n’est pas ce qui contente

(Jean-Pierre Faye)

 

Recueil: Eclat Rançon
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :